une chroniqueuse franco-marocaine se moque de l’Arabie saoudite

*une chroniqueuse franco-marocaine se moque de l’Arabie saoudite et du niqab

L’âne peut aller à La Mecque, il n’en reviendra pas pèlerin.» Proverbe arabe

une chroniqueuse franco-marocaine se moque de l'Arabie saoudite dans presse- infos- communication media_xll_6582109

PHO0f1b929c-a570-11e4-8be0-8768124f959a-805x453 Roger.Hanin dans presse- infos- communication

Comment revenir à la télévision après l’échec de son émission? C’est simple, il faut faire le buzz en image, à la radio. Et pour cause depuis que la radio est filmée, les chroniqueurs français ont pris l’habitude de jouer avec les caméras présentes dans les studios. Cette semaine sur France Inter, la chroniqueuse franco-marocaine Sophia Aram a réussi à faire le buzz en arrivant habillée en niqab, un voile couvrant l’intégralité de son visage sauf ses yeux. Mais au lieu de dénoncer les mesures françaises de verbaliser les femmes qui portent le niqab ou d’en expliquer les raisons sociales et politiques, elle se moque des femmes en niqab. «Je suis inconsolable depuis que le roi Abdallah est mort. Toute la journée je pleure, c’est à se demander comment il pouvait y avoir autant d’eau à l’intérieur de mes yeux», se moque-t-elle. Pendant trois minutes, elle va surtout se moquer du «féminisme discret, très discret» du roi d’Arabie saoudite, mort vendredi dernier à l’âge de 90 ans.
«Dans un ou deux millénaires, les femmes auront peut-être les mêmes droits que les hommes. La prochaine fois je rendrai hommage au roi des naturistes», s’amuse Aram dans un studio conquis par sa chronique. Sophia Aram se moque de l’Arabie saoudite où les partis politiques sont interdits et où les femmes peuvent voter à condition d’être accompagnées par leurs maris. «Ça aussi c’est à mettre sur le compte de la discrétion. Et comme ça, de discrétion en discrétion, dans un ou deux millénaires, les femmes auront peut-être les mêmes droits que les hommes», conclut l’humoriste d’un ton sarcastique. C’est dommage que ce soit une humoriste d’origine maghrébine qui s’attaque de cette sorte aux symboles de l’islam. On aurait accepté la chose si ça venait d’une personne venue d’un autre environnement et une autre religion, voire même d’une autre culture. Mais voilà que c’est une représentante de la communauté arabe et musulmane qui se moque du voile, même si elle prétend s’attaquer à la burqa. Sophia Aram, humoriste ratée d’origine marocaine qui a fait son «Beur» à la radio et sur Canal+ a essayé de voler haut en lançant un talk-show, sur France 2 en prime-time intitulé «Jusqu’ici tout va bien». Mais l’émission est un échec. Elle passe à deux reprises sous la barre des 3% d’audience durant la deuxième semaine de diffusion et la chaîne envisage de la déprogrammer, avant de la remanier, en gommant les longueurs et les hésitations. Finalement, France 2 décide simplement d’arrêter l’émission le 20 décembre 2013. Cette sortie de route audiovisuelle est étonnante d’une personne qui se présente pour apprendre la langue de l’Orient à l’Institut national des langues et civilisations orientales et où elle obtient une maîtrise d’arabe.

*Par Amira SOLTANE - Mercredi 28 Janvier 2015*L’Expression

 Sophia aram en burqua au micro de France Inter pour moquer le «féminisme discret» du roi Abdallah d'arabie Saoudite. 

**C’est avec un accent arabe et vêtue d’une burqa noir queSophia Aram a réalisé sa chronique lundi matin sur France Inter. L’humoriste a voulu interpréter une femme vivant en Arabie saoudite endeuillée par la mort du roi Abdallah. «Toute la journée, je pleure, a-t-elle lancé. Quand on m’a dit qu’Abdallah est mort, d’abord j’en n’avais rien à foutre. Je faisais comme d’habitude, j’élevais mes enfants, je préparais le repas pour mon mari pendant qu’il allait faire des tours de 4×4 dans le désert pour passer le temps…»

Puis elle raconte qu’en regardant la télévision «en cachette», elle a entendu Christine Lagarde déclarer au sujet du roi Abdallah que «de façon très discrète, c’était un fervent défenseur des femmes». Sophia Aram a poursuivi avec la voix de son personnage: «c’était tellement très discret que je n’avais pas vu du tout ce qu’il avait fait pour les femmes, ça ne m’avait pas sauté aux yeux». L’humoriste a ensuite ironisé sur la véritable condition des femmes en Arabie saoudite.  À la fin de sa chronique, Sophia Aram a retiré sa burqa et repris sa voix normale. «Franchement, je ne sais pas ce qu’ils fument dans les couloirs du FMI mais j’aimerais bien qu’on me donne la même chose que Christine Lagarde, conclut-elle. Ça me permettrait de guetter les discrètes évolutions de la liberté d’expression en Arabie saoudite pendant que Raif Badawise fait torturer pour avoir, entre autre, défendu les bienfaits de la laïcité.» */tvmag.lefigaro.fr/26 Janvier 2015

************************************

*L’acteur français Roger Hanin inhumé à Alger

Roger Hanin, un enfant d'Alger et surtout un ami de l'Algérie

L’acteur français Roger Hanin a été inhumé vendredi 13/02/2015 | au carré juif du cimetière chrétien de Bologhine (Alger), dans l’intimité. La dépouille du défunt décédé, mercredi à Paris à l’âge de 89 ans, était arrivée tôt vendredi matin à l’aéroport international Houari-Boumedienne en provenance de Paris, à bord d’un vol régulier.Roger Hanin avait préparé ses obsèques et demandé aux autorités algériennes   d’être inhumé à Alger, la ville où il est né le 20 octobre 1925.*cliquer ici: cinéma-TV

******************************

*Les médias de la peur!

Jean-Luc Mélenchon, leader du Parti de gauche (PG), s’est dit « contre la logique de choc des civilisations », dénonçant le rôle des médias qui passent « des heures d’informations faisant peur ».

media_xll_7508512

« Je suis contre la logique du choc des civilisations et je m’inquiète de voir que depuis le 11 janvier, c’est au quotidien, tous les jours, des heures et des heures d’informations dramatisant, faisant peur, on croirait que la France est pays antisémite rempli d’islamistes radicaux, prêts à égorger tout le monde au coin d’un bois », a dénoncé Jean-Luc Mélenchon dans l’émission C politique sur France 5. 

« Que sont ces islamistes radicaux? Des sectes comme nous en combattons d’autres, donc nous avons des armes, nous savons faire face », a-t-il dit. « Le but politique de ces gens c’est de pousser les Français les uns contre les autres, donc il ne faut pas leur en donner les moyens. Je commence à être agacé de voir ces heures passées à décrire une France qui serait antisémite comme si nous étions chargés de faire la propagande de M. Netanyahu qui voudrait que les Français de confession juive quittent leur patrie pour aller en Israël. Ça suffit maintenant », s’est agacé le leader du Parti de gauche. 

« Non il n’y aura pas de guerre civile en France des uns contre les autres, et la religion en politique c’est la catastrophe totale », a-t-il lancé. Interrogé sur la montée du Front National, l’ancien candidat du Front de gauche à la présidentielle a là aussi pointé la responsabilité des médias. 

« Des gens qui font le calcul que le FN est une bonne affaire et qui donc ont aidé à sa dédiabolisation, ont aidé à la mise en scène du personnage riant, chaleureux amical (…) Je sais qui fait des publi-reportages constants pour Mme Le Pen », a-t-il déclaré, en citant « la pravda de l’ordre établi: le journal Le Monde » « Les médias n’ont donc aucune responsabilité selon vous? » a demandé Jean-Luc Mélenchon. « Depuis le 11 janvier, combien avons-nous eu de reportages sur des grandes chaînes (…) sur des situations sociales? Quand voit-on mis en scène autre chose que le sempiternel discours, tous les jours, sur les djihadistes qui nous menacent, la France qui est antisémite et blablabla… jusqu’à la nausée, une éthnicisation permanente de tous les problèmes de la France? » *22/02/15 -Source: AFP

***********************

 

leprieuremoret |
le site consacré a de tout ... |
bière et brasseries de Moselle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SuperKill3000
| salomecasta
| Univers Manchettellesque