Archive pour 21 décembre, 2009

Canal Algérie ouvre le coeur des stars algériennes

*«Un sourire est souvent l’essentiel. On est payé par un sourire. On est récompensé par un sourire.»
Antoine de Saint-Exupéry « Extrait de Lettre à un otage

« Il y a longtemps qu’on n’a pas vu une émission aussi sympa et aussi émouvante que celle qui a été diffusée en direct sur Canal Algérie samedi soir, et qui porte bien son nom (pour une fois) «A coeur ouvert». Cette émission est présentée par la gracieuse et angélique Naziha Saâdoun, épouse de Adel, le chef d’édition de la chaine d’expression française de l’Entv. Naziha qui s’est déjà illustrée par son professionnalisme et sa bonne humeur sur le plateau de Tv Rama, chaque après-midi sur la même chaîne et qui venait travailler même enceinte, a failli un jour accoucher sur le plateau. Dans cette chronique, il est, certes, rare qu’on jette des fleurs sur une émission de l’Entv, mais cette fois, on fait exception en jetant un bouquet de roses rouges et roses sur cette émission, qui a fait l’unanimité auprès des Algériens. Déjà, il y a quelques semaines, Naziha s’est déjà illustrée en rendant hommage aux journalistes et animateurs de la télévision à l’occasion de la victoire des Verts. Son émission a le mérite de montrer le plus normalement du monde ses invités avec un dialogue franc et ouvert et surtout sans langue et discours de bois. Cette semaine, l’émission a donné la parole et l’image aux femmes et pour se faire, elle a choisi les cinq plus beaux sourires du petit écran algérien. Deux sirènes de la musique haouzie: Manel Gherbi et Rym Kakiki. Si la première a abandonné sa carrière de chanteuse andalouse pour «épouser» une carrière réussie d’animatrice télé, la seconde a volé de ses propres ailes angéliques pour se poser sur le paradis de la musique andalouse. Elle est aujourd’hui la plus belle représentante de la musique traditionnelle algérienne. Notre belle chanteuse, qu’on pourrait qualifier de par son sourire et sa beauté à Leïla Aloui algérienne, était très timide face à la caméra. Naziha, qui s’est visiblement débarrassé du trac, n’a pas cessé de la taquiner jusqu’à faire sortir de sa belle bouche la phrase taboue de la télévision nationale: «Je suis amoureuse!!!!». De son côté, Manel Gherbi, avec son visage angélique (Lady Diana algérienne), se contentait de marquer des points. Car, il faut bien le dire…, cette émission est tout sauf une émission de l’Unique où on est verrouillé de toute part. Car le principe de départ est de faire sortir des casseroles sur les invités et d’en rire, jusqu’à tue-tête. (Un peu comme les enfants de la télé d’Arthur). En face, nous avons une Salima Souakri, belle et rebelle. Son large et beau sourire cache bien les souffrances de la tragédie nationale à la cité de Bab Ezzouar. Salima, la rage au coeur, s’est battue dans la vie et sur le tatami pour voir le drapeau algérien flotter au ciel. Autre «femme exemple» présente sur le plateau, Houria Djardjar. Une journaliste de l’Unique, spécialiste de l’économie, qui s’est toujours exprimée en arabe classique et qui a étalé cette fois toutes ses connaissances du français, au point de surclasser les meilleurs de Canal Algérie. Enfin, la cadette de l’émission, Yasmine Chouikh, est venue démontrer qu’elle n’a pas volé sa place de chroniqueuse cinéma sur Canal Algérie par le fait d’elle porte le nom de Chouikh. Une place méritée, dans laquelle elle s’exprime avec ses coiffures cosmopolites, mais aussi avec son talent de réalisatrice et de critique de cinéma, sans égal. Canal Algérie a ouvert le coeur de ses invités, mais elle nous a surtout fait découvrir une belle et émouvante émission….à suivre donc.(L’Expression-21.12.09.)


 

leprieuremoret |
le site consacré a de tout ... |
bière et brasseries de Moselle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SuperKill3000
| salomecasta
| Univers Manchettellesque