Archive pour février, 2010

Al Jazeera va créer sa chaîne cinéma

* Après l’information, le sport, le documentaire, l’économie et l’histoire, la plus célèbre chaîne de télévision arabe dans le monde Al Jazeera projette de créer une chaîne cinéma dans ses projets futurs. Quatre événements majeurs ont poussé le Qatar à créer cette nouvelle chaîne: le succès de Tribeca Film Festival de Doha, parrainé par Francis Ford Copolla, et qui est une copie arabe du Tribeca Film Festival de New York, la superproduction d’un grand film sur l’Islam financé par le Qatar et Barrie Osborne, le producteur du film The Matrix et de la trilogie du Seigneur des Anneaux, l’engouement des chaînes saoudiennes et émiraties pour le cinéma arabe et surtout améliorer l’image de l’Islam à travers le cinéma.
Le Qatar, qui ne veut pas être en reste, a choisi de faire les choses en grand et de créer une chaîne de cinéma qui produira et diffusera les plus grands films arabes et internationaux. Mais pour le moment, le plus grand projet, reste cette superproduction sur l’Islam, presque 45 ans après le film de Mustapha Akkad. Financé par le Qatar, avec un budget avoisinant les 150 millions de dollars, le film va retracer la vie du Prophète Mohammed (Qsssl), de sa naissance jusqu’à sa mort. Le producteur américain Osborne a déclaré à Reuters que son film se présente comme «une production épique internationale destinée à relier les cultures. Le film éduquera les gens sur le sens véritable de l’Islam». Le casting sera composé d’acteurs musulmans anglophones. La société qatarie de production Alnoor Holdings, qui finance le film, a chargé le savant musulman Cheikh Youssef Al-Qaradawi de superviser le scénario et tous les aspects du tournage.
Conformément à la loi islamique, le Prophète ne sera effectivement pas visible à l’écran, comme dans Le Message de Mustapha Akkad. «Le film fera la lumière sur la vie du Prophète», a déclaré Ahmed Abdallah Al-Mustafa, président d’Alnoor, à Al Jazeera. «Il mettra l’accent sur l’humanité du Prophète Mohammed (Qsssl)».
Un autre film du même style et sur le même sujet sera également réalisé par un producteur américain, Oscar Zoghbi, connu pour la série de films d’horreur Halloween et ami proche de Mustapha Akkad. Zoghbi a annoncé le tournage d’un «remake» du film de 1976 The Message sur la vie du Prophète (Qsssl). La nouvelle version, intitulée Le Messager de la Paix, est actuellement en tournage. Le producteur Oscar Zoghbi a fait appel au réalisateur hollywoodien, Ramsey Thomas, pour écrire le script du nouveau film sur l’Islam et qui sera tourné en anglais, mais doublé dans d’autres langues, dont l’arabe.
Le Qatar souhaite, à travers l’industrie du cinéma, améliorer l’image de l’Islam ternie par le terrorisme, mais aussi par certains films comme Fitna ou encore les caricatures danoises sur le Prophète (Qsssl). (L’Expression-23.02.2010.)


 

Technologies de l’information et de la communication

*La génération numérique prend le pouvoir

 Le développement fulgurant des technologies a complètement révolutionné notre rapport au monde.

 

 internet12.jpg


Ces dernières années, plusieurs tendances lourdes ont dominé le marché de la téléphonie mobile. Le haut débit mobile (LTE), qui permet une transition en douceur de la 3G à la 4G, est le prochain réservoir de croissance pour les opérateurs. Les terminaux deviennent progressivement connectés en permanence à Internet. Le divertissement montre que l’offre de contenus est indissociable de la croissance pour les opérateurs. Les terminaux ont toujours plus d’intelligence (l’effet iPhone se généralise). Dans un rapport publié, le cabinet d’études In-Stat livre ses prédictions sur les grandes tendances de l’industrie des télécommunications mobiles d’ici 2012. Trois phénomènes se distinguent dans ce rapport : la disponibilité croissante du haut débit mobile, le soutien des opérateurs aux appareils mobiles connectés pour des usages data et l’amélioration de l’ergonomie des terminaux. Dans pratiquement tous les pays, l’on dénombre désormais plus d’abonnés à la téléphonie mobile qu’au service fixe.

L’utilisation de téléphones mobiles pour des applications non vocales augmente. Les technologies à haut débit 2,5 et 3G offrent des possibilités considérables pour accéder à l’Internet à partir des réseaux mobiles. La réduction des frontières entre téléphones cellulaires et matériels informatiques portables augure des modifications profondes quant aux usages en situation de mobilité. Les clients, devenant de plus en plus avertis et dotés d’accessoires technologiques de plus en plus multifonctionnels, ont développé trois types de besoin : la mobilité, l’interactivité et la personnalisation des contenus consommés.

Les Tic ont complètement bouleversé le monde et les rapports entre les hommes. Aujourd’hui, on parle de plus en plus de génération numérique : ils sont nés devant un écran d’ordinateur, la console de jeu vidéo dans une main et une souris dans l’autre. Leur monde n’a jamais tourné sans internet et le téléphone ne se conçoit que mobile. D’ici dix ans, ces jeunes nourris à l’informatique en réseaux et pétris de culture Web 2.0, auront conquis le marché du travail et fait entrer dans les entreprises leurs nouveaux modes de communication et d’organisation. Ils réagissent plus vite et sont plus flexibles que leurs parents.

Ils communiquent avec virtuosité sur tous les canaux : des SMS et téléphones portables à la messagerie instantanée et la téléphonie Internet en passant par les plates-formes de collaboration. Ils utilisent le support optimal en fonction de chaque objectif. Ils ne se contentent pas de communiquer rapidement. Ils sont aussi très agiles pour trouver leurs informations sur le réseau et dans leurs communautés. Ils les accumulent et les mélangent. Dans le secteur du tourisme, plus rien ne fonctionne aujourd’hui sans Internet. Par ailleurs, au cours de cette révolution Internet qui persiste depuis bientôt 15 ans, beaucoup d’entreprises ont dû consacrer des montants importants à des projets. (El Watan-22.02.2010.)

*************

**Les Algériens du Canada attachés aux médias de leur pays…

Les répondants citent El Watan, El Khabar, Canal Algérie, Radio El Bahdja, entre autres, comme sources d’information et lien avec l’Algérie. Des sites web sont aussi cités, à l’image de ksari.com et de blednet.com.
**Montréal

Il est loin le temps où vivre au Canada signifiait être en rupture totale avec le pays d’origine. En plus de l’éloignement physique, il ne fallait pas compter sur les médias canadiens pour se tenir informé de ce qui se passait en Algérie – à moins d’une catastrophe naturelle ou d’un événement traité par la presse française. Mais avec l’avènement de l’internet et des satellites pour le grand public, la situation a changé. Une étude, menée conjointement par le centre d’études sur les médias de l’université Laval et le groupe de recherche et d’observation sur les usages et cultures médiatiques de l’université du Québec, à Montréal, révèle un très grand attachement des Algériens du Canada aux médias de leur pays d’origine.

Cette étude s’est intéressée à l’attachement des Maghrébins, Haïtiens et Italiens de Montréal aux médias de leurs pays d’origine ainsi qu’aux médias canadiens (anglophones et francophones) et communautaires. « 69% des répondants d’origine maghrébine sont attachés à l’un ou l’autre des médias produits au Maghreb ou dans les pays arabes ; 45% sont attachés à la télévision, 43% aux sites internet et portails d’information internet, 30% aux journaux et quotidiens et 12% à la radio », selon l’étude. D’après Mélanie Millette, l’une des trois chercheurs qui ont mené l’étude, les personnes interrogées ont cité, entre autres, El Watan, El Khabar, Canal Algérie, Al Jazeera, Radio El Bahdja, la Chaîne III et la Chaîne I. 46% des répondants d’origine maghrébine sont attachés aux médias ethniques s’adressant à leur communauté : 25% sont attachés aux journaux et quotidiens, 23% à la radio et 10% à la télévision.

Les médias cités sont, entre autres, les journaux Alfa et Atlas Montréal, Radio centre-ville avec ses deux émissions Taxi Maghreb et Montréal Labess, radio CFBM avec son émission berbère, Radio Moyen-Orient avec son émissions Média Maghreb et la chaîne de télévision CJNT avec son émission Caravane du Maghreb. Du fait que plus de 95% des Algériens du Canada vivent dans la grande région de Montréal, il est permis et aisé d’extrapoler les résultats de cette étude à tout le Canada. Les chercheurs qui ont mené cette étude proposent de s’intéresser, dans le futur, à la consommation des médias par les enfants de cette communauté nés au Québec. (El Watan-22.02.2010.)

****

12

leprieuremoret |
le site consacré a de tout ... |
bière et brasseries de Moselle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SuperKill3000
| salomecasta
| Univers Manchettellesque