Archive pour juillet, 2010

Google News crée un journal personnalisé

*La nouvelle version du site d’actualité de Google laisse les internautes choisir parmi les sujets et les journaux qui les intéressent le plus. Et créer une page selon leurs goûts.Google News permet d'afficher plus souvent les rubriques de son choix.
Google News permet d’afficher plus souvent les rubriques de son choix.

Google News crée un journal personnalisé dans presse- infos- communication coeur- Google News se rapproche un peu plus de ses lecteurs. Le site Internet d’actualité de Google a mis en ligne jeudi une nouvelle version qui fait la part belle à la personnalisation. Désormais, les internautes peuvent choisir les informations qu’ils veulent voir s’afficher «parfois», «toujours» ou «jamais» lorsqu’ils arrivent sur la page. Ces réglages, proposés pour les rubriques International, Economie ou Sport, peuvent être affinés selon les sujets, si l’on désire par exemple suivre tout ce qui s’écrit sur l’iPhone 4 ou l’Olympique de Marseille, et exclure toutes les autres actualités.

Lancé en 2002 comme un agrégateur d’actualité proposant une sélection unique d’articles à tous les internautes, Google News n’a cessé de tendre vers une plus forte personnalisation, désormais placée au cœur du service. Parmi d’autres nouveautés, il est également possible d’augmenter ou de diminuer le nombre d’articles de chaque source d’information, pour privilégier les contenus de ses journaux préférés. Un bloc météo, qui détecte automatiquement le positionnement des internautes, a été ajouté, tandis que les articles les plus intéressants et les plus populaires des derniers jours ont été placés dans une colonne de droite.

Pour Google, ces changements ne sont pas anodins. Le site, qui a attiré 14 millions de visiteurs en mai aux Etats-Unis selon les statistiques de comScore, derrière les 52 millions de visites de Yahoo News, ne cesse de jouer la carte de l’innovation technologique face aux sites de presse qui ne disposent pas de ses moyens. Au point d’agacer certains éditeurs, qui lui reprochent de reprendre les titres, photos et premières lignes de leurs articles, sans les payer. Placé en position d’accusé, Google réaffirme régulièrement son attachement à une presse forte, et rappelle qu’il dirige plus d’un milliard de clics par mois sur les sites d’information.

Pour tenter d’apaiser définitivement les craintes des éditeurs, d’autres évolutions sont en préparation. Google s’est mis à collaborer avec les sites qui ont décidé de prendre leurs articles payants, comme le Wall Street Journal. Une plate-forme centrée autour de ces contenus serait en développement, selon de récentes informations du quotidien La Republicca. Elle permettrait aux internautes d’acheter des articles à la carte, grâce au portefeuille électronique Checkout, concurrent de Paypal. Aucune confirmation n’a cependant été apportée. Dans l’immédiat, la nouvelle version personnalisée de Google News est réservée aux Etats-Unis. Elle sera étendue rapidement à d’autres pays, dont la France.(Le Figaro-01.07.2010.)

******

**La presse italienne attaque Google News

Le Figaro
28/08/2009 |
.

-->

coeur- dans presse- infos- communication La presse italienne se rebiffe ! La Fédération italienne des éditeurs de journaux (Fieg) a porté plainte contre le géant américain de la recherche, mécontent de l’usage qui était fait de ses contenus dans l’agrégateur d’articles Google News. Cette plainte a amené l’autorité italienne de la concurrence à ouvrir une procédure contre Google Italie pour abus de position dominante, a-t-elle annoncé hier. Les éditeurs italiens critiquent l’impossibilité de choisir librement les modalités de diffusion des informations produites et publiées par leurs sites Internet sur Google News. Ils dénoncent également «un impact négatif sur leur capacité à attirer des visiteurs et des investissements publicitaires sur leur page d’accueil». Par ailleurs, les journaux italiens accusent Google Italie de ne pas référencer, dans son moteur de recherche, les sites Internet qui refusent de laisser le géant du Web utiliser leurs contenus. L’autorité antitrust italienne veut maintenant vérifier que «ces comportements de Google, rendus possibles par sa prédominance incontestée comme moteur de recherche, ne nuisent pas à la concurrence du marché des recettes publicitaires en ligne».

****

Attaques du pouvoir en France contre la presse

*Attaques du pouvoir contre la profession : La presse révoltée en France

Accusée par le pouvoir d’utiliser des « méthodes fascistes » pour ses enquêtes qui éclaboussent le président Nicolas Sarkozy, une partie de la presse française se révolte contre un « déferlement de haine » qu’elle estime préoccupant pour la démocratie.S’adressant directement au gouvernement de droite miné par une succession de scandales ayant entraîné la démission de deux ministres, plusieurs éditorialistes s’insurgeaient, hier, de voir la profession prise pour cible. « Présentez-nous vos excuses pour ces insultes à répétition », écrit Maurice Szafran dans l’hebdomadaire Marianne (gauche). « Il y va de la santé de notre démocratie. » Laurent Joffrin du quotidien Libération (gauche) dénonce « quelque chose d’insupportable » dans cette « injure gratuite et totalement outrancière » qui, selon lui, « dénote de l’embarras » de ceux qui l’emploient. C’est la publication, mardi, par le site Mediapart d’un article sur le scandale politico-fiscal autour de l’héritière des cosmétiques L’Oréal, suggérant un éventuel financement illégal de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, qui a mis le feu aux poudres.

Dans une interview, l’ex-comptable de Liliane Bettencourt affirme que l’actuel ministre du Travail, Eric Woerth, aurait reçu, en tant que trésorier du parti présidentiel UMP, un don illégal de 150 000 euros pour financer la campagne de M. Sarkozy. Si la majorité s’en est pris à la presse en général, c’est le journal en ligne Mediapart qui est particulièrement visé. Le patron de l’UMP, Xavier Bertrand, a accusé le site de « méthodes fascistes » et de ne pas vérifier ses informations. Deux ministres ont évoqué les « méthodes des années 1930 » en référence à la montée de l’extrême-droite en France avant la Seconde Guerre mondiale. La secrétaire d’Etat à la Famille, Nadine Morano, a accusé ce site entièrement payant de monter des « coups » pour « renflouer ses caisses ». Jusqu’au Premier ministre, François Fillon, qui a vu dans les médias des « justiciers autoproclamés » relayant des accusations « sans précaution ».

« Nous sommes des journalistes professionnels », a rétorqué le fondateur de Mediapart, Edwy Plenel, qui a décidé de porter plainte pour diffamation. « Sous d’autres présidences de gauche comme de droite, j’ai vécu des attaques. Je n’en ai jamais vu d’aussi violentes et d’aussi basses », a dit l’ex-directeur de la rédaction du Monde à l’AFP. Les éditorialistes dénoncent une tentative du pouvoir de décrédibiliser la presse pour masquer des faits. « La violence, la mauvaise foi et la démesure de ces attaques montrent une panique non pas face à une « rumeur », mais à des faits précis », estime M. Plenel. « La « sarkozye » tente de trouver une poignée de boucs émissaires pour faire oublier ses négligences », écrit Marianne. « Mais il y a une réalité plus préoccupante : ce pouvoir (…) semble incapable de se résoudre aux règles les plus simples de la démocratie, à commencer par l’existence de journaux indépendants. »

« Il est dans l’intérêt de nos démocraties d’être dotées d’une presse indépendante, parfois frondeuse, en bref, d’un contrepouvoir », a insisté hier un communiqué Reporters sans frontières (RSF). Pour le spécialiste des médias Dominique Wolton, la violence de ce bras defer s’explique par deux facteurs. D’une part, « la multiplication des médias sur le net qui a entraîné une augmentation de la pression et de la concurrence médiatique » ; d’autre part le rapport particulier entretenu ces dernières années entre Nicolas Sarkozy et la presse : « Plus un pouvoir politique cousine avec les médias, plus le boomerang est violent », estime-t-il. (El Watan-10.07.2010.)
 

********

12

leprieuremoret |
le site consacré a de tout ... |
bière et brasseries de Moselle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SuperKill3000
| salomecasta
| Univers Manchettellesque