infos d’Algérie.2

 * Explosifs provenant du Maroc pour les terroristes….des pêcheurs complices dans l’opération…

Les services de sécurité ont arrêté en début de semaine, 14 individus dont des pêcheurs, des intermédiaires et des convoyeurs des wilayas de Boumerdès, Mostaganem, Oran et Ain-Temouchent, dans le cadre d’une enquête menée sur une affaire de contrebande de produits explosifs de type T.N.T. provenant du Maroc via la ville frontalière de Maghnia. Ces explosifs étaient transportés par mer des wilayas côtières vers les fiefs de l’organisation terroriste salafiste. Des sources proches de l’enquête ont indiqué à Echorouk que les services de sécurité ont opéré sur la base d’informations relatives à des mouvements suspects de certains pêcheurs qui se déplaçaient de Zemmouri (W. de Boumerdès) au port de Bouzedjar (W. d’Ain-Temouchent). Des composants de produits explosifs ont été découverts sur les embarcations, ce qui tend à prouver que les marins alimentaient les ateliers du groupe terroriste salafiste pour la fabrication d’explosifs comme les bombes artisanales et les ceintures d’explosifs.  Les premiers éléments de l’enquête indiquent que ces produits  étaient amenés de la frontière marocaine vers les villes de Maghnia et Ghazaouat, et de là, vers les ports de Bouzedjar et Mostaganem où amarrent les chalutiers sans mesures contraignantes et peuvent aller au port de Zemmouri sans aucun contrôle et sans être inquiétés par les mesures sécuritaires renforcées sur les voies terrestres.  Selon les investigations, ces produits consisteraient notamment en mines antipersonnel composées de T.N.T. à forte intensité.  D’ailleurs, les services de la gendarmerie à Tlemcen et Ain-Temouchent ont auparavant eu affaire à des mines antipersonnel en déjouant huit opérations de contrebande similaires, et qui ont abouti à la saisie de plus de 50 kilogrammes de T.N.T. les investigations avaient alors démontré que ces explosifs n’étaient aucunement destinés à la pêche.(Echorouk- 17.05.09.)

*************************************** 

* Journée sans voiture à Alger vendredi prochain…. Le vendredi prochain a été choisi par Radio El-Bahdja pour être une journée sans voitures dans des rues d’Alger, une initiative riche en activités relatives à la protection de l’environnement et au respect de la nature, ont annoncé dimanche les organisateurs. Cet évènement écologique comportera plusieurs points d’activités dans différents jardins, places, boulevards et trottoirs sur un parcours dont la rue Didouche Mourad sera le point de départ et qui s’achève à la place des martyrs, en passant par la place Maurice-Audin, les boulevards Amirouche, Zighoud Youcef, Che Guevara et le carrefour de Tafourah.

Les activités prévues dans le cadre de cette journée, dont le coup d’envoi sera donné à 9h, à la Grande-Poste, sont variées et à caractère culturel, pédagogique et sportif à la fois. Les piétons auront ce jours-là droit à des concerts de musique, fanfare, zorna, majorette, spectacles de clowns, exhibitions de gymnastique, courses de vélos et de rollers ainsi que des initiations au jardinage, des ateliers de dessin et des cours d’éducation environnementale accompagnés de jeux scientifiques et éducatifs. Le directeur de Radio El-Bahdja, M. Farid Toualbi, a souligné dans un point de presse consacré à la présentation de cette manifestation écologique, l’importance que revêt une journée sans voitures dans une capitale, qui « connaît au quotidien un trafic dense ». Il a plaidé pour instituer cette initiative et lui donner une dimension nationale, affirmant, par ailleurs, qu’ »aucune plainte n’a été enregistrée l’année dernière par les automobilistes ». « L’année dernière, nous avons enregistré une baisse de près de 40% de la pollution en une seule journée. Il est donc important d’organiser ce genre de manifestations plusieurs fois par an et dans d’autres régions du pays, outre la capitale », a-t-il suggéré. Un représentant de la Sûreté de wilaya d’Alger, l’officier El-Hachemi, a rassuré, pour sa part, les automobilistes en affirmant qu’un plan d’action pour gérer le trafic routier en dehors du périmètre verrouillé sera appliqué. Il a ajouté que « généralement, la densité de la circulation est moindre le vendredi, ce qui rend sa gestion possible ». « Alger sans voitures », qui est à sa deuxième édition, coïncidera cette année avec la Journée internationale de la biodiversité, célébrée le 22 mai de chaque année.(APS-17.05.06.)

*****************************

*Fraude fiscale …2,6 milliards de dollars s’évaporent chaque année !? …

Qui arrêtera la saignée que subit actuellement le Trésor public? La fraude fiscale est devenue un phénomène difficile à cerner à telle enseigne que l’Etat avec toutes ses structures est impuissant devant ce phénomène. «Chaque année, le Trésor public perd 200 milliards de dinars à cause de cette fraude constituant une saignée contre laquelle il faut agir d’une façon efficace», a déclaré hier, lors d’une conférence de presse animée aux Eucalyptus, Boulenouar El Hadj Tahar, responsable de la communication à l’Union générale des commerçants et artisans algériens (Ugcaa). Ce chiffre astronomique, soit près de 3 milliards de dollars, vient contredire totalement les statistiques avancées par certaines institutions officielles qui ont estimé ces pertes à 70 milliards de DA uniquement. Ainsi, les caisses de l’Etat perdent annuellement l’équivalent du budget de 300 communes «riches» ou de 1000 communes ayant un budget, plus ou moins moyen.
L’ampleur prise par ce phénomène ne menace pas uniquement l’économie nationale mais elle influe négativement sur le développement de l’ensemble de la sphère économique. En fait, la menace que représente la fraude fiscale s’explique par sa relation avec d’autres phénomènes. «Il existe une relation directe entre la fraude fiscale, le blanchiment d’argent, la drogue et le terrorisme qui donnent du fil à retordre aux experts en la matière», a expliqué le responsable de l’Ugcaa. Et à ce niveau, la problématique s’avère d’une extrême gravité puisque les réseaux du blanchiment d’argent, de la drogue et du terrorisme sont transnationaux.
D’autres pays africains ou ceux relevant du Vieux Continent sont également frappés de plein fouet par cette saignée. En Afrique, la fraude fiscale a atteint des pics de 80% dans les transactions commerciales.
Y a-t-il d’autres formes de manifestation de cette fraude en Algérie? Répondant à cette question, l’orateur a cité l’achat et la vente sans facture qui portent préjudice à l’économie nationale sous deux aspects. Il s’agit, d’une part,de la perte de la TVA prélevée par les commerçants et non reversée et de l’autre, de la concurrence déloyale qui se généralise. «80% des pratiques commerciales ne sont pas facturées», a souligné M.Boulenouar en guise d’argument. L’administration des impôts a aussi constaté une pratique particulière chez les commerçants. Ces derniers louent leurs registres du commerce à des commerçants fictifs, insaisissables par le fisc. Dans cette optique, le conférencier n’a pas hésité à avancer des statistiques, pour le moins inquiétantes. «10% des registres du commerce sont des faux registres tandis que d’autres se vendent dans des marchés», soutient M.Boulenouar sur sa lancée.
Et de souligner avec rigueur que «de grandes quantités de marchandises sont remises à des acquéreurs avant même qu’elles ne quittent les ports». Si la fraude fiscale continue à faire des ravages, c’est également à cause de la multiplication des marchés informels. Ceux-ci entraînent des pertes considérables pour le fisc compte tenu de la masse importante des marchandises d’ordre commercial et des masses d’argent qui y circulent. D’autre part, il convient de souligner le danger que peut constituer un marché immobilier non transparent et spéculatif. Des transferts de revenus importants y ont lieu à l’occasion des mutations des biens immobiliers. Cette non-transparence est aggravée par les sous- déclarations systématiques aussi bien lors des ventes des biens immobiliers que lors des locations. Le danger est imminent, il frappe quotidiennement à nos portes. Y remédier est l’affaire de tout un chacun. Sur ce plan, l’Ugcaa a sa propre conception. M.Boulnouar appelle à la «création d’un organisme national relevant de la présidence de la République». Cette instance, faut-il le souligner, sera représentée par les ministères du Commerce, de la Justice, des Finances, de l’Intérieur et de l’Agriculture et toutes les institutions ayant pour mission la sauvegarde de l’économie nationale face à l’éventuel crime économique. La mise en place de cette organisation interministérielle permettra, selon notre interlocuteur, de revoir le code fiscal.
A ce titre, il rappelle que «depuis le début de l’année en cours, le Trésor public a enregistré 120 milliards de recettes fiscales.» Cela dit, M.Boulenouar a plaidé «l’impératif de rendre obligatoire l’usage des chèques dans les transactions commerciales pour les opérateurs.»(L’Expression – 18.05.09.)

*******************************

*Le Duc d’York, le prince Andrew est arrivé dimanche à Alger, à la tête d’une importante délégation d’hommes d’affaires britanniques dans le cadre d’une visite de travail de trois jours. Le prince Andrew, le deuxième fils de la reine Elisabeth II, a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international d’Alger, par le ministre des Finances, Karim Djoudi. Dans une déclaration à la presse, le prince Andrew s’est dit « heureux » de revenir en Algérie, exprimant le souhait que sa visite « puisse contribuer au renforcement des relations entre l’Algérie et le Royaume- Uni ». Le Duc d’York effectue cette visite à caractère économique en tant que représentant du Royaume-Uni en charge du commerce extérieur et de l’investissement. Pour sa part, Djoudi a indiqué que la visite du prince Andrew vient « renforcer encore les relations entre les deux pays qui sont déjà fortes sur les plans politique et économique ». Ces relations, a précisé le ministre, se traduisent par le fait que « nos échanges commerciaux se sont fortement accrus durant les dix dernières années, passant de 500 millions de dollars à près de 3 milliards de dollars ». Djoudi a précisé que cette coopération se traduit également par un mouvement d’investissement dans un certain nombre de secteurs, notamment dans la chimie, la pharmacie et le bâtiment. « Cette visite va permettre d’évaluer un peu ce mouvement d’affaires et de l’intensifier », a-t-il souligné.(Le courrier d’Algérie – 18.05.09.)

 ***************************

*La secrétaire d’État italienne aux Affaires étrangères, Mme Stefania Craxi, effectuera une visite de travail, lundi à Alger, à l’invitation de Abdelkader Messahel, ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, a-t-on appris dimanche auprès du ministère des Affaires étrangères. Cette visite fait suite à celle effectuée au mois de septembre dernier à Rome par Messahel, a-t-on indiqué de même source. Elle s’inscrit dans le cadre des consultations politiques régulières entre les deux pays, instituées par le traité d’amitié signé en 2003. Les deux responsables auront des « entretiens approfondis » sur les relations bilatérales ainsi que sur les questions politiques régionales et internationales d’intérêts communs, a-t-on ajouté.Au cours de sa visite, Mme Craxi sera reçue en audience par Mourad Medelci, ministre des Affaires étrangères(Le Couriier d’Algérie-18.05.09.)

*********************** 

*Première clinique dentaire privée algéro-allemande….La clinique dentaire privée algéro-allemande, devant  permettre un « développement » de la chirurgie dentaire et de la prothèse, avec  le savoir-faire allemand, a été inaugurée hier, à Alger. La clinique, première du genre en Algérie, s’inscrit dans le cadre de  la coopération entre les deux pays, à travers la Chambre algéro-allemande et  d’industrie. Elle est entièrement dotée d’un équipement moderne et dispose de  l’instrumentation, du consommable et des produits dentaires d’origine allemande. « Cet investissement économique et technique permet à l’Algérie de bénéficier  du savoir-faire et de la technologie allemande, notamment en matière d’implant »,  ont indiqué les organisateurs.   Le directeur de la clinique Tayeb Chamseddine a évoqué le projet de  réalisation d’une deuxième clinique dentaire dans la région algéroise ainsi  que des centres dentaires dans les principales villes algériennes.  De son côté, le directeur général de la chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie, M. Andreas Hergenroher, a souligné que « l’évènement  d’aujourd’hui est la preuve de la réussite d’un nouvel engagement économique  allemand en Algérie ». Il a expliqué que ce genre d’infrastructure permet la création d’emplois  et contribue au transfert de savoir-faire et de la technologie, précisant  que la clinique emploi 16 Algériens encadrés par un directeur technique allemand.  »Plusieurs dentistes algériens ont été formés, durant les deux années  passées, pour optimiser leurs connaissances dans le domaine de l’implantologie  dentaire », a-t-il indiqué. Il a ajouté que la stratégie de la grande majorité des sociétés allemandes  consiste essentiellement en la création d’un partenariat à long terme en Algérie. Sur le plan administratif, la direction est assurée par un spécialiste  allemand en chirurgie dentaire.(El Moudjahid- 17.05.09.)  

************************************** 

*Extension du métro d’Alger…L’entreprise du Métro d’Alger a lancé samedi un avis d’appel d’offres national et international restreint pour les prestations d’études de conception et d’ingénierie des extensions de la ligne 1 du métro d’Alger. Ces extensions concernent quatre lignes reliant El Harrach – Bab Ezzouar, Place des Martyrs – Bab El Oued, Bab El Oued – Chevalley et enfin Ain Naadja-Baraki, précise l’EMA dans son avis d’appel d’offres. L’appel d’offres s’adresse aux bureaux d’études ou groupements de bureaux d’études nationaux ou internationaux présentant une longue expérience dans le domaine de la réalisation de projets de métro. Récemment, les études techniques sur l’extension du réseau du métro pour le raccordement de Haï El Badr à El-Harrach, en passant par Aïn Naadja sur une distance de 5 km, ont été achevées. «Les travaux sur la ligne principale du projet qui assure la liaison entre la station de la Grande poste et Haï El Badr, touchent à leur fin, le métro d’Alger sera opérationnel dès l’été 2009», avait annoncé dernièrement le ministre des Transports, Amar Tou.(L’Expression -17.05.09.) 

&&&****** 

* Cédé à l’usine à 225 da, le sac de ciment est revendu à 650 da…Lors d’un entretien accordé au journal « Le Carrefour d’Algérie », par le Directeur Général de l’E.C.D.E de Chlef, celui-ci a donné des explications sur les nouvelles mesures de commercialisation du ciment, sur les perspectives de production et sur les moyens anti-pollution préconisés par l’usine. «L’entreprise des ciments et dérivés d’Ech-Cheliff ECDE, affirma notre interlocuteur, est une entreprise mono unité créée par décret N° 2/325 du 30 octobre 1982 suite à la restructuration de la Société Nationale des Matériaux de Construction (SNMC). Elle est devenue une entreprise publique économique autonome le 9 octobre 1989. L’ECDE est la propriété exclusive de la Société de Gestion des Participants «Groupement Industrie du Ciment d’Algérie». Le ciment qui est cédé au niveau de l’usine à 225 DA le sac, est revendu aux citoyens à 650 DA, une marge bénéficiaire de 425 DA sur un seul sac. Ne trouvez-vous pas que c’est beaucoup trop? «Certes, c’est de la folie, mais l’usine qui est un maillon de la chaîne n’a rien à voir dans ce qui se passe dehors ; notre travail, consiste à approvisionner nos clients sans toutefois les obliger à vendre à bas prix ou à fort prix. Nous ne sommes pas non plus des gendarmes ou des contrôleurs de prix, notre travail se limite à  la commercialisation de notre ciment, ni plus ni moins. Certes, nous avons créé de nouvelles mesures de distribution du ciment pour distinguer les vrais et faux revendeurs ; ces nouvelles mesures ont donné leurs fruits puisque plus de 1.600 revendeurs ont été démasqués et écartés. Ces faux revendeurs avaient tout simplement un registre de commerce pour la commercialisation des matériaux de construction et prenaient normalement par le passé leurs quotas de ciment qu’ils revendaient par la suite à d’autres revendeurs, des faux revendeurs qui n’avaient ni local de stockage ni moyens de transport de la marchandise. Ils avaient un simple papier qui est le registre de commerce. Avec ça, ils se présentent à l’usine, récupérer leur bon d’enlèvement de 20 tonnes mensuellement, qu’ils revendent par la suite à des spéculateurs avec un bénéfice net de 11 millions sur les 20 tonnes acquises. A présent, nous avons assaini la situation, chaque revendeur devra avoir une aire de stockage de 400 m², c’est-à-dire un local de revente publique où il pourra être contrôlé à tout moment ; le revendeur doit en plus signer un cahier de charges avec l’ECDE, un cahier où il est mentionné le dépôt d’une somme qui équivaut aux 10% du prix du quota annuel octroyé  au revendeur et le matricule du ou des camions chargés de l’enlèvement auprès de l’usine. A part ces nouvelles mesures pour contrôler notre production et contrecarrer les spéculateurs, rien n’a été changé », affirme le directeur de l’usine. « Nous faisons de notre mieux pour satisfaire nos clients ; nous avons actuellement 313 entreprises qui s’approvisionnent de notre usine et auxquelles il a été consacré 70.000 tonnes durant l’année 2008. Nous avons aussi 433 revendeurs de ciment qui ont bénéficié d’un quota global de 213.000 tonnes et nous approvisionnons toutes les EDIMCO de Chlef à hauteur de 8.000 tonnes par mois, sans compter les quotas consacrés aux Chinois pour la réalisation de l’autoroute Est-Ouest,d’El Khemis à Relizane. L’usine produit 2.4 60.000 tonnes actuellement par mois, nous avons atteint le plafond ; on ne peut pas produire plus, nous approvisionnons actuellement la wilaya de Chlef et 24 autres wilayas du pays dont 40% de notre production annuelle est consacrée à ces 24 wilayas. La demande est très forte pour le ciment, ce qui nous a contraint de créer une troisième ligne de production d’une capacité de 2 millions de tonnes. L’appel d’offres pour la réalisation de cette troisième ligne a été lancé, l’ouverture des plis des soumissionnaires est prévue pour le mois de juin prochain, une troisième ligne qui va hausser la production annuelle de l’usine à 4 millions de tonnes, une quantité qui va nous permettre d’avoir de sérieuses perspectives pour l’exportation de notre ciment vers l’étranger. Pour revenir au prix du sac de ciment qui est cédé à 650 DA, nous allons essayer de travailler en étroite collaboration avec les services de sûreté et ceux de la direction du commerce. Il se pourrait que les prix soient normalisés au mieux pour le citoyen, même pour le citoyen moyen. En matière de pollution, dira le directeur, notre souci est de protéger l’environnement. Pour cela, nous avons acquis deux nouveaux filtres pour une valeur de 7 millions d’euros ; ils sont actuellement au niveau du port d’Alger. Ils seront placés dans les prochains mois, des filtres qui pourront réduire la pollution et l’émanation de poussières à néant ».(Le Carrefour d’Algérie- 16.05.09.)    

***************************************

* Le CNES dénonce….Vingt sept sections, ont exprimé leur colère, quant à la situation, qu’elles considèrent catastrophique et alarmante, qui prévaut au sein de l’université algérienne. Cette déclaration a eu lieu, lors de la session ordinaire du conseil national des enseignants du supérieur le 13 et 14 mai derniers. 

Dans une déclaration émanant du CNES, les enseignants regrettent le non respect des engagements de la tutelle et l’absence de volonté des pouvoirs publics à construire un partenariat, pour la prise en charge, des revendications des enseignants. Pour le CNES les promesses données dans le cadre des travaux de la commission mixte, MERS-CNES restent sans suite. Le conseil note aussi, que l’absence de management et de perspectives dans la mise en plan des réformes pédagogiques et de recherche, a permis à la gabegie et au clientélisme de régner dans les universités. Toujours dans la même déclaration le CNES, face à cette situation appelle l’ensemble des enseignants, à observer une grève de 15 jours renouvelable, à partir du samedi 30 mai 2009, avec arrêt de toutes activités pédagogiques scientifiques. Dans une pétition, la Coordination Nationale des Sections CNES, lance un appel à la réhabilitation de leur collègue Ahmed Rouadjia de l’université de M’sila. Ce dernier, qui a fait l’objet d’une décision de suspension de ces fonctions, en date du 22 juin 2008 avec blocage de son salaire, cette sanction est tombée après que M. Rouadjia ait écrit un article intitulé «l’université algérienne en générale et l’université de M’sila en particulier», les syndicalistes, reviennent dans la même pétition sur plusieurs cas, dont sont victimes des enseignants à travers bon nombre d’universités algériennes. La Coordination Nationale des Sections CNES appelle aussi, les enseignants à élever leur voix, pour «dénoncer les dérives de cette administration», et «exiger la cassation de toutes les exactions des chefs d’établissement, contre les enseignants», «le respect de la pensée libre, au sein de l’université algérienne et de toutes les liberté académiques».(Le Carrefour d’Algérie- 16.05.09.)

******************************************** 

*Le Syndicat des professeurs et docents en sciences médicales (SNPDSM) et le Syndicat des maîtres-assistants en sciences médicales (SNMSM) ont décidé mercredi d’obsever une grève des soins de trois jours, les 25, 26 et 27 mai, dans le cadre de leur mouvement de grève cyclique décidé en mars dernier. Les représentants des deux syndicats ont rappelé qu’un procès-verbal avait été signé avec le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, pour l’attribution d’une « rétribution » comme « procédure d’urgence » pour « les activités de santé dans les hôpitaux », en attendant la revalorisation générale des indemnités de la fonction publique. Le chargé de communication du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Noureddine Khraïfia a expliqué, pour sa part, que la revendication des hospitalo-universitaires porte sur la revalorisation d’une indemnité qui est déjà parue en vertu du décret exécutif (8 janvier 2004) portant régime indemnitaire des spécialistes. Cette indemnité, a expliqué Khraïfia, « ne relève pas de l’enseignement supérieur. Elle est versée par le ministère de la Santé pour les activités de santé des hospitalo-universitaires ». La revalorisation de cette rétribution « a été engagée par le ministère de la Santé auprès des instances concernées et suit son cours normal », a-t-il ajouté. (Le Courrier d’Algérie- 14.05.09.)

********************************** 

* Bouteflika «libère» les fellahs … Le président de la République a annoncé que l’Etat a décidé d’éponger toutes les dettes des agriculteurs, qui s’élèvent à 41 milliards de dinars. Le chef de l’Etat gâte les fellahs. A partir de Biskra, le président Bouteflika a annoncé huit mesures de soutien aux agriculteurs. Commençons par la dernière que les présents ont longuement applaudie avant même l’annonce du chef de l’Etat. Il s’agit de l’effacement des dettes de tous les fellahs. «J’annonce que l’Etat a décidé d’effacer la totalité des dettes des agriculteurs…», a annoncé M.Bouteflika, lors d’un discours prononcé hier à l’occasion de la Conférence nationale sur le renouveau de l’économie agricole et le renouveau rural. «La totalité des dettes s’élève actuellement à 41 milliards de dinars» a révélé le président Bouteflika.
Le chef de l’Etat explique que ces dettes seront rachetées par le Trésor public. Pour y parvenir, il a exhorté «les banques à cesser, dès ce jour, toutes démarches pour le recouvrement de leurs créances auprès des agriculteurs et des éleveurs». Par ailleurs, le président Bouteflika a souligné que «le saut qualitatif que nous entendons ainsi faire dans le développement de l’agriculture nécessitera la mobilisation d’un concours financier de l’Etat de près de 200 milliards de DA, soit près de 3 milliards de dollars par année». A noter qu’en 2004, l’Etat a épongé les dettes des fellahs qui s’élevaient à 14 milliards de dinars. Les autres mesures décidées par l’Etat pour accompagner «toute la chaîne de la production agricole et d’élevage», ont été énumérées par le président de la République. La première mesure a trait à la mise «en place par l’Etat d’ une subvention sur les coûts d’acquisition et de production des semences et des plants. De même, une subvention publique sur le prix d’acquisition des engrais sera octroyée pour toutes les cultures». La deuxième mesure est relative au soutien qu’accordera l’Etat aux agriculteurs pour «l’acquisition de matériels agricoles». Sur ce point, le chef de l’Etat pose une condition. «Cette aide ira exclusivement à la location-vente d’équipements produits localement.» Dans le but de soutenir la production locale, l’Etat a décidé comme troisième mesure de «donner un caractère permanent aux prix mis en place l’année dernière pour les récoltes du blé et d’orge collectés par les coopératives». L’autre mesure concerne la production laitière. «Le développement de la production et de la collecte du lait sera également soutenue par des encouragements publics substantiels destinées à l’acquisition des vaches laitières auprès des fournisseurs conventionnés…». Le chef de l’Etat a déclaré que l’Etat apportera son aide même sur le prix de la poudre de lait importé. Par ailleurs, la production de viande, l’élevage ovin et caprin seront soutenus par d’importantes mesures, telles la vaccination animale, la fourniture de fourrages à des prix subventionnés dans les situations de sécheresse. La sixième mesure annoncée par le Président concerne certaines productions arboricoles. «La production d’huile d’olive accédera à un soutien particulier». Il annoncera, ainsi, des aides pour «l’acquisition de matériels destinés à la réalisation d’huileries ainsi que la capacité de stockage et de conditionnement de la production». Pour l’exploitation de la datte, le chef de l’Etat a indiqué des encouragements en matière de préservation des palmeraies. La dernière mesure vise, selon M. Bouteflika, à élever «la qualité de l’encadrement de l’activité agricole». A ce titre, il a insisté sur la nécessité d’intensifier la formation «des ingénieurs et des techniciens dans les filières et métiers liés à cette activité». Ayant énuméré les grandes réalisations de ce secteur, lors de ces dernières années, le chef de l’Etat n’a pas omis de soulever les manques et les insuffisances constatés. En effet, le Président qui s’est réjoui des progrès déjà enregistrés par la relance de ce secteur, a fait savoir que ces progrès restent cependant insuffisants. «L’augmentation de la production, notamment pour les fruits et légumes, n’a toujours pas eu des retombées suffisantes ni pour les agriculteurs ni pour les consommateurs, par le fait d’une faible régulation et des pratiques spéculatives». Dans cette optique, Abdelaziz Bouteflika a déclaré que «la sécurité alimentaire du pays demeure excessivement dépendante de l’extérieur, avec une facture des importations alimentaires qui a évolué de moins de 3 milliards de dollars en 2003 à près de 8 milliards de dollars l’année dernière».
Afin de faire face aux retombées des «graves difficultés vécues ailleurs dans le monde», le Trésor public a «dégagé, souligne le Président Bouteflika, une enveloppe de 190 milliards de DA pour stabiliser les prix du lait, des semoules et des farines destinées pour la fabrication du pain». (L’Expression du 01.02.09.)

 ************************************ 

Le secteur du textile et des cuirs a perdu durant ces dernières années 46 milles postes d’emploi, les employés de ce secteur se sont retrouvés, du jour au lendemain, en chômage, au moment où 66 usines ont été fermées pour des raisons diverses,  et des machines avec, qui ont coûté à l’état des milliards de dinars. Les chiffres saisis auprès de la fédération nationale du textile et des cuirs ont révélé le recul vertigineux qu’a connu ce secteur durant ces derniers temps. La main d’œuvre était estimée à 50 milles travailleurs dans le domaine de l’industrie du textile, au début des années quatre vingt, pour passer à 18 milles travailleurs seulement aujourd’hui. Le nombre de travailleurs affiliés au secteur des cuirs est passé de 16 milles à environ un millier de travailleurs aujourd’hui, et ce, à cause de la fermeture incessante des usines, dont le nombre est passé de 140 à 74 unités. La plus grande calamité, selon Amar Takdjout, président de fédération, est la situation critique dans laquelle se trouvent les entreprises fermées depuis la décision de faire cesser leur activité et le renvoi de leur personnel. Il a expliqué qu’elles demeurent toujours abandonnées, et avec, des machines rouillées envahies par des toiles d’araignées, considérant qu’elles « ne sont pas vendues ou privatisées ou bien ouvertes à un partenariat, ce qui explique une perte totale sur tous les plan ». Selon le même responsable syndical, c’est à cause de cette situation que les investisseurs locaux et étrangers ne veulent pas prendre le risque d’ouvrir un partenariat, parce que personne n’achète, d’avance, la perte et la banqueroute ».(El Khabar 28.02.09.)

************************************

* 3 médicaments retirés d’urgence du marché …  Le ministère de la santé a dans un courrier adressé la semaine dernière à toutes les wilayas ordonné de retirer en toute urgence 3 médicaments du marché. Une demande qui vient suite aux  analyses du laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques, qui a révélé leur non-conformité. Il s’agit du produit numéro « ZG8014 » du médicament « Neophos 500 », produit par l’entreprise « SCIPLA » pour les cancéreux. Le produit numéro 2/108 du médicament « GENTAMYCINE »de 80 Mg produit par Saidal, ainsi que le produit numéro 1/038 du médicament «VALZEPAM », produit également par Saidal.  Des observateurs du domaine de la santé expliquent que l’ordre de retirer les médicaments émanant du ministère de la santé, n’a pas été suivi d’un contrôle, au niveau des points de vente, malgré le danger que représentent ces produits. S’ajoute à cela une absence totale des opérations de sensibilisation pour les personnes qui auraient consommé d’importantes quantités de ces molécules qui ne devraient pas être utilisées par les malades avant leur retrait de marché.(Echorouk -01.03.09.)

********************************** 

* Les Les honoraires des huissiers de justice, tant en matière civile que pénale, viennent d’être fixés par le décret exécutif 09-78 du 11 février 2009, publié sur le journal officiell’huissier de justice perçoit, pour les sommations interpellatives 2.500 DA, pour les procès verbaux de carence 1.500 DA, les procès verbaux de constat 2.500 DA par vacation d’une heure. Il perçoit, en outre par heure supplémentaire 1.500 DA. La première vacation est due en entier, quelle qu’en soit la durée. Le décret fixe aussi les honoraires relatifs à l’expulsion des logements d’habitation à 20.000 DA et ceux des locaux commerciaux à 25.000 DA . Les citations, notification ou assignation, à 1.200 DA à l’intérieur du territoire national et 2.400 DA en dehors du territoire national. Pour la rédaction des procès verbaux de dépôt de requêtes aux fins de saisies conservatoires, de saisie d’arrêt, de saisie-revendication et de saisie-exécution, l’huissier perçoit 2.500 DA. Il perçoit aussi la même somme pour les procès verbaux de vente d’objets mobiliers saisis. Pour la levée d’extrait cadastral, il perçoit 1.000 DA, la rédaction, la notification ou la signification du commandement d’expropriation valant saisie immobilière et sa publication à la conservation foncière 2.500 DA, la rédaction des cahiers de charges 6.000 DA, la sommation de prendre connaissance du cahier des charges et d’assistance à sa publication 1.500 DA, l’assignation du jugement d’adjudication avec copie du titre 800 DA, le PV de saisie immobilière 2.500 DA et la transcription du bureau des hypothèques de la saisie et de sa dénonciation 2.000 DA. Pour toute opposition entre les mains des locataires sur les fermages ou loyers immobilier du saisi, les honoraires sont fixés à 1.000 DA. Dans le cadre du recouvrement amiable ou judiciaire, l’huissier de justice perçoit des honoraires proportionnels calculés sur la base des tranches suivantes : 8% lorsque la somme et moins de 100.000 DA , 6% lorsque la somme se situe entre 100.000 DA et 1 millions de DA, 4% entre 1.000.001 DA et 2.000.000 de DA, etc. Ces honoraires qui sont à la charge du débiteur sont calculés sur les sommes encaissées ou recouvrées.(28.02.09.)  
 

*************************************

* Décès du poète Omar El Bernaoui.. il a été accompagné, mercredi 25.02.09, à sa dernière demeure.. il vient de s’éteindre après 74 ans de combat, un combat auquel il a donné le meilleur de lui-même, la douleur et l’émotion nous étreignent. Il s’était engagé, corps et âme, dans une bataille qui lui a été imposée depuis sa naissance sur une terre spoliée par le colonisateur. Ce chantre de l’Algérie, qui a toujours refusé cette occupation, a eu pour arme de revendication, sa poésie, ses vers, où la liberté et la souveraineté de son pays étaient son credo. Omar El Bernaoui naquit en 1935 dans une famille modeste. Après des études primaires à Biskra, il ira compléter son savoir dans des écoles coraniques avant de s’envoler vers l’Irak où il préparera un diplôme de langue arabe qui lui permettra d’enseigner dans de nombreux lycées après l’indépendance. Omar El Bernaoui lègue à son peuple une oeuvre essentiellement poétique, repère inestimable pour les peuples épris de liberté.  «Min Ajlika ya Watani» (Pour toi ma Patrie) ces splendides «vers patriotiques», écrits dans la beauté de la langue arabe, se positionnent aujourd’hui comme un second hymne national. (28.02.09.)  

**************************************   

* Des primes spéciales pour les banquiers … Ce n’est pas Wall Street, mais cela en a les apparences, du moins. Les banques algériennes vont revoir le système d’allocation des salaires de leurs employés, dont les plus méritants, ou les plus «bosseurs» seront récompensés par une prime spéciale. Une prime qui n’a rien à voir avec le système de bonus que distribuent les maisons de courtage et les banques américaines. Mais, une prime quand même, selon le délégué général de l’Association des banques et des établissements financiers (ABEF), M. Benkhalfa Abderrahmane, cité par l’APS. Selon cette source, un nouveau système salarial devrait être adopté prochainement pour les banquiers avec l’introduction d’une partie variable dans la rémunération des travailleurs des banques. Selon ce schéma, le prochain salaire des banquiers, quelles que soient leurs fonctions et responsabilités, va comprendre une partie fixe conventionnelle (salaire de base, primes conventionnelles, etc.), et une nouvelle prime, une partie variable qui aura les contours d’une prime sanctionnant la performance des travailleurs. Ce sera en quelque sorte une rémunération spéciale pour les compétences et les performances réalisées par l’agent ou le cadre bancaire, indépendamment de son niveau de responsabilité. Cette prime de performance sera plutôt «un outil managérial qui priorisera la performance du banquier et n’est, donc, pas un instrument d’évolution du pouvoir d’achat. (26.02.09.)

************************************

* Suez Environnement : 133 millions d’euros grâce à deux contrats en Algérie …  Le groupe français n°2 mondial des services à l’environnement, Suez Environnement, a annoncé le 19 février avoir remporté deux contrats en Algérie pour un montant total de 133 millions d’euros. Le premier, signé entre Degrémont, filiale de Suez, China Geo Construction et la division territoriale d’Algérie, la Wilaya d’Alger, porte sur la reconstruction et le doublement de la capacité de la station d’épuration de Baraki et est estimé au total à 108 millions d’euros. L’objectif de la station étant à terme de traiter les eaux usées de 1,8 million d’habitants de la ville d’Alger, soit 900 000 personnes de plus qu’actuellement.  Dans un second accord, l’Agence nationale des barrages et transferts (ANBT) a confié à Safege, filiale d’ingénierie du groupe français, le projet d’alimentation en eau potable de deux régions dans les hautes plaines sétifiennes pour un montant total de 25 millions d’euros.  Grâce à ces travaux, la production et la distribution d’eau dans ces régions devraient être en 2013 de 7m3 par seconde. Degrémont a déjà réalisé sept usines de traitement d’eau potable en Algérie et Safege fournit fréquemment des études et diagnostics pour le pays, comme l’étude de la valorisation des eaux du Sahara Septentrionnal.(Echorouk..25.02.09.) 

******************************

 * Chrysler veut lancer le montage de véhicules en Algérie … Le président du conseil d’affaires États-Unis-Algérie a révélé que le représentant du groupe d’industrie automobile Chrysler étudiera avec le ministre de l’industrie et de la promotion des investissements Hamid Temmar, la possibilité d’établir la première usine de montage de véhicules Chrysler en Algérie. Le président du conseil d’affaires États-Unis-Algérie, Smaïl Chikhoun, a indiqué en marge des travaux de la deuxième session du Conseil tenue hier à Alger, qu’une trentaine d’entreprises et de sociétés américaines travaillaient déjà dans divers secteurs dont les technologies nouvelles, les ressources en eau, la protection de l’environnement, le tourisme, l’industrie automobile et pharmaceutique, les travaux publics, l’agriculture, l’agroalimentaire, l’élevage et la production laitière. Chikhoun a également souligné que les bureaux d’étude américains étaient bien positionnés pour remporter le marché relatif à la réalisation de la nouvelle ville de Hassi Messaoud, au regard de l’expérience des entreprises américaines qui ont déjà à leur actif la conception et la réalisation, ces dernières années, de trois villes pouvant accueillir chacune plus de 200 mille habitants. Des sources ont par ailleurs révélé en marge de la rencontre, que les autorités politiques algériennes et américaines étaient parvenues à un accord définitif pour l’ouverture d’une ligne aérienne directe Alger-New York avant la fin de l’année en cours. L’ambassadeur d’Algérie aux États-Unis, Abdallah Baali, annoncerait officiellement cette décision dans les prochaines semaines. La nouvelle ligne aérienne aura sans nul doute des répercussions positives sur les rapports économiques entre les deux pays. L’ambassadeur américain à Alger David Pierce l’a d’ailleurs souligné en ajoutant que la nouvelle administration américaine compte bien renforcer ses relations économiques et commerciales avec l’Algérie, et qu’une délégation du département américain du commerce se rendra en Algérie en novembre prochain. Les entreprises américaines – au moins 70 – seront également représentées à la prochaine foire internationale d’Alger prévue du 30 mai au 4 juin prochains. Les relations algéro-américaines seront renforcées avec notamment la signature aux États-Unis au début mars d’accords bilatéraux, entre autres pour la maintenance rapide des fours des cimenteries selon les techniques en vigueur aux États-Unis. Le projet d’un méga élevage de vaches laitières qui débutera par mille têtes produisant chacune 40 litres de lait /jour dans les conditions climatiques optimales, sera également réalisé dans les Hauts-Plateaux. (22.02.09.)  

 *************************************

*  L’Algérie intéresse les investisseurs allemands … Des chefs d’entreprises allemandes ont affirmé, cette semaine, que l’Algérie est un pays « sûr » et « prospère » par rapport au contexte international économique défavorable frappé de récession et de stagnation dans un grand nombre de pays. Intervenant lors d’une rencontre organisée à Alger par la Chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie (AHK Algérie), les patrons de petites et moyennes entreprises (PME) allemandes, en visite en Algérie pour la première fois, ont fait part de leur désir d’investir dans le marché algérien qu’ils considèrent comme un marché « sûr et prospère, notamment en ces temps de crise internationale ». « Il est toujours difficile pour une PME de prendre le risque d’investir à l’étranger. Et selon les informations dont nous disposons, le marché algérien est très attractif » de par les opportunités qu’il présente, ont affirmé plusieurs de ces patrons allemands qui ont été réunis avec leurs homologues algériens. Ces PME allemandes activent notamment dans les secteurs de l’industrie pharmaceutique, la sidérurgie et du bâtiment et travaux publics (BTP)…Le Courrier d’Algérie.

  

*********************************** 

* Des chirurgiens britanniques pour opérer en Algérie … Une convention entre la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) et Bupa Cromwel Hospital, un hôpital britannique spécialisé dans la chirurgie cardiaque infantile a été signée, hier, à Alger.
La cérémonie qui a eu lieu à la direction générale de la CNAS à Ben-Aknoun, en présence du ministre du Travail et de la Sécurité sociale Tayeb Louh et l’ambassadeur de Grande-Bretagne en Algérie, porte principalement sur deux points. Il s’agit de «la prise en charge au niveau Bupa Cromwel Hospital de malades algériens atteints de cardiopathies congénitales complexes» ainsi que «le transfert de technologie» qui consiste en la formation du personnel médical et paramédical algérien, en Algérie mais aussi en Grande-Bretagne dans le domaine de la chirurgie cardiaque. La convention prévoit, également, un développement de la clinique médico-chirurgicale infantile de Bou-Smaïl, dans la wilaya de Tipaza qui est l’unique établissement dans toute l’Algérie qui traite ce genre de complications cardiaques infantiles. Il faut savoir que plus de 3.000 enfants atteints de ces complications, inscrits sur la liste d’attente de la clinique de Bou-Smaïl, attendent d’être pris en charge.  En tous les cas la technologie utilisée dans la clinique de Bou-Smaïl ne permet pas d’opérer «les petits poids de naissance» autrement dit les bébés de moins de 700 grammes. Mais il reste que la meilleure prise en charge reste dans cette clinique algérienne qui dispose d’imminents cardiologues et chirurgiens cardiologues mais qui ont besoin, attestent des sources médicales, de formation et de «mise à niveau». «Nous avons les moyens financiers, nous avons les équipements mais ce qui nous manque ce sont les ressources humaines» a déclaré, hier, Tayeb Louh à la directrice de l’Hôpital britannique en marge de la signature de la convention. 
Avec la signature de cette convention, les cardiologues algériens vont suivre deux fois par an une formation de trois mois dans cet hôpital britannique.
La clinique s’est dotée, le mois de décembre dernier, d’une salle de cathétérisme qui permet, une première dans notre pays, d’explorer les cavités cardiaques d’enfants.
La salle, inaugurée le 3 décembre par Tayeb Louh, utilise une technologie de pointe, et est reliée par visio-conférence, permettant ainsi à d’autres médecins d’assister à l’exploration des cavités de l’enfant tout en étant à des milliers de kilomètres et même dans d’autres pays.(source Le Q.d’Oran…22.02.09.)  

***********************************

* 3éme salon international de l’électrotechnique…  Les solutions d’automation industrielle deviennent un facteur de compétitivité de plus en plus important pour les grandes et moyennes entreprises d’Algérie et d’Afrique du Nord. C’est souvent dans ce domaine que se décide la réussite d’une entreprise. Après le grand succès réalisé l’année dernière, le salon international de l’électrotechnique, de l’automation industrielle et de l’énergie a entamé sa troisième édition hier (22.02.09.) au Palais des Expositions à Alger. 64 leaders technologiques provenant de 19 pays, dont les géants multinationaux et algériens y présentent leurs innovations. Cet évènement est organisé par Fairtrade, organisateur leader des salons internationaux hautement professionnels au sein des marchés émergeants, représenté en Algérie par « Eurl Fairtrade expo ». Lors de cet événement, une campagne de promotion multimédia et de marketing direct de grande envergure, destinée principalement à tous les grands intervenants et visiteurs professionnels, est prévue. Elle a pour principal but d’attirer le maximum de responsables du secteur public et privé. La cérémonie d’inauguration a été présidée par le PDG de l’agence Fairtrade, Martin März, qui a présenté le programme ainsi que les sponsors et invités de ce salon international.Tout en indiquant que ce salon est placé sous le signe « Innovation 2009 – See New Technology First», März a souhaité que ce carrefour arrivera, durant ces trois jours, à renforcer son rôle de salon «Phare pour la communauté algérienne de l’électrotechnique » et constituera le plus important évènement du secteur pour les décideurs-acheteurs, concepteurs, et autres intervenants de toute l’Algérie. D’ailleurs, ce salon a pu bénéficier de trois sponsors de renom soit : le spécialiste mondial de la gestion de l’énergie «Schneider Electric Algérie» comme sponsor platinium, le spécialiste mondial des produits et systèmes pour installations électriques et réseaux d’information «Legrand Electric Algérie» comme sponsor or et enfin le sponsor argent représenté par le leader mondial des technologies de l’énergie et de l’automation «ABB». En sus de ces trois géants du secteur, les grands noms algériens et internationaux du domaine tels que : Airpack Netherland, Siemens, Chint Algérie, Général Electric, Osram, Phoenix Contact et tant d’autres, se sont donnés rendez-vous sur cette plateforme prestigieuse. Avant de donner le coup d’envoi du salon, le PDG de Fairtrade a tenu à présenter l’Italie comme Invitée d’Honneur 2009, représentée par le Directeur de l’Institut italien pour le commerce extérieur (ICE), Samuele Porsia qui a rappellé que L’Italie est l’un des principaux partenaires commerciaux de l’Algérie et que sa présentation en tant qu’invitée d’honneur du Salon electro, Automation Industrielle & energy 09 va contribuer à renforcer encore davantage cette position privilégiée. Il a par la suite, appelé les invités à visiter le pavillon italien regroupant 16 sociétés qui sont venues présenter leurs innovations dans le domaine des machines très économes en énergie, des technologies d’éclairage, de la domotique et de l’immotique ainsi que de l’équipement électrotechnique. L’ambassade de la république de Pologne est également présente avec plus de 10 entreprises, dont les plus importantes telles que Lumel, Apator, Packpol Services et TCI qui est déjà installée à Annaba. Le deuxième secrétaire général au niveau du service de la promotion du commerce et des investissements de l’ambassade, Maciej Kowalski, a souligné que l’intérêt de cette initiative est de présenter les offres et bien sûr décrocher le maximum de marchés. C’est dans ce cadre, également, que la société Hollandaise, Airpack, prévoit de concevoir, fabriquer et tester l’ensemble de ses installations en Algérie. Le président de cette société nous a fait savoir qu’il est à la recherches d’un maximum de représentants algériens, dont la Sonatrach est sa première cible, ce, dans le but de proposer ses différentes unités de compression et de séchage d’air et de gaz, rappelant que la capacité d’installation et de combinaison de gaz peut atteindre jusqu’à 1400 kw. Parallèlement à ce salon, l’accent sera mis en particulier le deuxième jour, sur la « Journée italienne », une occasion de faire découvrir la remarquable diversité des technologies de pointe des différents exposants. Par ailleurs, le troisième jour sera une « journée d’information ». Une série de conférences et de présentations techniques d’entreprises est programmée lors de cette foire dont l’objectif est la «créations de réseaux de contacts répondant à la demande des professionnels du secteur». (Le courrier de l’Algérie du 23.02.09.)

********************************* 

- Les Emiratis investissent 55 milliards de dollars en Algérie – Jamais un pays arabe ou occidental n’a consenti à investir un tel montant en Algérie.

 -  ouyahia revient à la tète du gouvernement algérien. 23juin08-

- ouverture du festival national du théatre amateur de Mostaganem. 23juin08

-605.955 étrangers sont entrés en Algérie en 2007..

- plus de 417 entreprises publiques ont été privatisées en 2007 en Algérie.

- un délai de 5 ans a été donné aux propriétaires de constructions non-encore achevées( en Algérie) pour se conformer à la nouvelle loi et achever leurs travaux.

- le gouvernement algérien a décidé d’établir et délivrer à partir de 2009, de nouveaux passeports électroniques qui seront difficiles à falsifier ou changer leurs contenus, par les criminels ou les terroristes.

- Météo..(20.07.08).. Alger 36° – Oran 32° – Tlemcen 36° – Nédroma 33° – Constantine 39° – Mascara 40° – Bousaada 42° – Béchar 44° – Tindouf 46° -

- Plus de 11.000 accidents en six mois en Algérie, causant la mort de 1.600 personnes, en plus de 19.396 blessés.(19.07.08)

- Presse.. Algérie – L’Etat éponge les dettes des imprimeries publiques, d’un montant de 250 milliards; ainsi que les dettes des « titres publics », qui ont peu d’audience, donc peu de ventes.. et qui ne cessent d’enregistrer un bilan commercial négatif, pour des raisons bien connues par les professionnels du secteurs.

- Deux détenus algériens de Guantanamo ont été libérés.. ils sont intéressés par la réconciliation nationale (14.07.08)

- 21 familles tunisiennes se sont réfugiées en Algérie vendredi dernier..fuyant leur pays à cause des conditions de vie déplorables.. Ils ont franchi la frontière pour venir planter leurs tentes à Bougous, près de la frontière. (13.07.08)

- La sardine à 8 da le kilo à Jijel-Algérie-  La sardine s’est vendue le week-end dernier à 8 da le kilo à Jijel, selon les déclarations du président de la chambre de pêche et de  l’aquaculture de la wilaya. Le casier de 28 kg de ce poisson bleu, s’est négocié aautour de 200 da, à la pêcherie. Un des 22 sardiniers du port de Boudis a ramené à lui seul, une quantité de sardine estimée à 6 tonnes… une pêche exceptionnelle qui a été réalisée par les propriétaires d’une cinquantaine d’embarcations sorties en mer pendant les intemperies au large. (09.10.08)

-  Le groupe Cevital qui détient le monopole de la marque Coréenne Samsung en Algérie « Samha » commencera à édifier une usine de montage et de production des produits électroniques et électroménagers dans la zone industrielle de Sétif, avant la fin de l’année en cours, avec une enveloppe financière estimée à près de 69 millions de dollars. Cette usine sera classée la cinquième plus grande usine au monde.Selon la fiche technique de l’usine, sa superficie sera de 9 hectares et emploiera plus de 1050 cadres et employés permanents. Pour ce qui est du nombre d’emplois indirects, il sera d’environs 2500 répartis sur les points de vente et de distribution. Les responsables de ce grand complexe visent à approvisionner le marché local en tous besoins et participer ainsi à réduire l’importation, puis passer à l’exportation vers les pays du Maghreb Arabe et l’Afrique. Des sources proches de la branche de Samsung « Samha » ont indiqué que tous les équipements de ce complexe existent en Algérie et que le début de production est prévu avant la fin du premier semestre de l’année prochaine. (07.10.08).

*****************************

 **  Projet d’un observatoire astronomique, le premier en Algérie…  Des astronomes algériens ambitionnent de construire dans les Aurès le premier observatoire astronomique en Algérie, après l’ouverture  l’année dernière à Constantine de la première école doctorale d’astrophysique  au Maghreb. « Nous sommes dans la phase de prospection. Deux sites ont été choisis »,  a déclaré  le Dr Nassim Seghouani, chef du département Astronomie au  Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) et l’un  des initiateurs du projet. Le premier site est situé au mont Chelia, près de Batna, et le deuxième, qui a le plus les faveurs des experts, est près du village de Cherchar, à 50  km au sud-ouest de Khenchela, a-t-il précisé. Les deux sites sont situés à plus de 1.800 mètres d’altitude. (23.09.08)

****************************

*  - 150  jeunes ingénieurs, lauréats des différentes universités du pays, viennent d’être recrutés à la faveur du chantier de l’autoroute  Est-Ouest, a indiqué lundi à Oran le ministre des Travaux publics, M. Amar Ghoul. Cette initiative qui sera accompagnée d’une formation sur site et à  l’étranger, a pour objectif la constitution d’un réservoir de compétences nationales  capables de conduire des projets d’envergure. « L’autoroute Est-Ouest est une école à ciel ouvert mise à profit pour  le perfectionnement des ressources humaines qui seront appelées, dès 2010,  à la gestion d’autres méga projets tels que la future autoroute des hauts plateaux,  les liaisons autoroutières et les ouvrages d’art », a-t-il fait remarquer. Il a confirmé, dans ce contexte, la prochaine création de deux établissements  de dimension internationale, à savoir l’Institut supérieur de management et  le Centre de contrôle de la qualité. La réalisation de ces deux structures de formation se fera en partenariat  avec les consortiums étrangers en charge de la concrétisation de l’autoroute  Est-Ouest dont le taux d’avancement est estimé à 65 %, a précisé le ministre. (23.09.08)

* Renouvellement de la flotte d’Air Algérie - La compagnie nationale Air Algérie va acquérir 11 nouveaux appareils pour un montant de 500 millions de dollars dans le cadre d’un plan de développement de la société d’un budget de 800 à 900 millions. (23.09.08)

- Le pavillon de l’Algérie s’est classé parmi les 12 meilleurs pavillons de  l’Exposition Universelle de Saragosse et a enregistré 440.931 visites avec une moyenne quotidienne  de 4.741 visiteurs pour un circuit régulé limité à 70 personnes toutes les 10 minutes durant les 93 jours de l’exposition. (23.09.08).

.. Des documents administratifs bientôt par le Net, en Algérie- Le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Hamid Bessalah a déclaré dimanche à Béchar, « que la construction de la société de l’information et de la communication est une stratégie mise en place par l’État, visant une exploitation, un échange et un usage de l’information meilleurs ». Il a également indiqué que l’année 2009, verra la création et l’ouverture de portails sur Internet de l’ensemble des ministères, administrations centrales et collectivités locales (Wilaya-Daira-APC) dans le but du rapprochement des citoyens de l’administration. Les citoyens peuvent grâce à cette stratégie d’ouverture deportails procéder au téléchargement de formulaires et autres documentsadministratifs.(24.11.08)…

******************************

image 

Le directeur exécutif de la société Emirati d’investissement Antoine Kamil a réaffirmé la décision de poursuivre les investissements en cours en Algérie, évalués de 17 à 20 milliards de dollars et englobant des investissements hors hydrocarbures, tel le projet « Dounia Parc ». Le premier responsable de la société a tenu à préciser que les villas luxueuses proposées dans les projets sont ouvertes à tous les acquéreurs sans distinction. La société n’a pas et ne compte pas les vendre à des étrangers ou à une catégorie d’acheteurs. Il assure également que le volet foncier du projet « Dounia Parc a été réglé à 80 pourcent ce qui permet d’avancer dans la réalisation. Il est à rappeler que le projet s’étale sur 800 hectares dont 600 sont réservés aux espaces verts. Le cout global du projet est de l’ordre de 5,5 milliards de dollars.

****************************************

 * Le volume des investissements en Algérie enregistrés en 2008 auprès de l’Agence nationale de développement de l’investissement (Andi) s’est élevé à 2.402 milliards de dinars avec 16.925 projets, en hausse de 158% par rapport à 2007 avec 932,10 milliards de DA et 11.497 projets, a indiqué lundi à l’agence de presse algérienne APS le directeur général de l’Andi, Abdelkrim Mansouri Ces projets d’investissement, qui prévoient la création de 196. 754 postes d’emploi, proviennent d’investisseurs algériens avec un total de 16.823 projets, en hausse de 48% par rapport à 2007, pour un montant de 1.504 milliards de DA et prévoient la création de  186.031 postes d’emplois contre 144.275 postes en 2007,en hausse  de 29%.  En ce qui concerne les investissements en partenariat entre  des sociétés algériennes et étrangères, leur nombre est de 37  projets pour un montant de 372,602 milliards de DA contre 94,304  milliards de DA, en hausse de 295%.  Les investissements directs étrangers (IDE), inscrits auprès  de l’agence, ont totalisé un montant de 525 milliards de DA en  2008 contre 51,45 milliards de DA en 2007, en hausse de 920%,  selon les données provisoires de l’Andi.  En terme de nombre de projets, les IDE ont connu une évolution négative de 7% en passant de 70 projets en 2007 à 65 projets en  2008.   Ceci s’explique, selon M. Mansouri, par l’importance de  projets enregistrés en 2008 en termes de volume d’investissements. Ces projets, qui devraient créer 6.000 postes d’emploi, portent  essentiellement sur des projets dans les secteurs de l’industrie  et du tourisme, a ajouté le responsable de l’Andi.  Le montant global des investissements étrangers (IDE et  investissements en partenariat) en Algérie est passé, quant à lui, de 145,7 milliards de DA en 2007 à 897,6 milliards en 2008,  enregistrant ainsi un bond de 516%.

***************************************************

* commission ministérielle pour étudier le phénomène « harragas » - Alger 24.01.09. – Le président de le république Abdelaziz Bouteflika a ordonné la création d’une commission ministérielle qui se chargera d’étudier le phénomène des Harraga. C’est ce qu’a déclaré le ministre de la justice mercredi dernier à l’APN. Le ministre a expliqué que le la nouvelle loi criminalisant l’immigration clandestine vient combler un vide juridique dans la législation algérienne pour combattre ce phénomène dans lequel sont tombés beaucoup de jeunes . La loi prévoit des peines de prison allant jusqu’à six mois et des amendes jusqu’à 60 000 DA pour toutes personne qui quitte le territoire national d’une façon illégale.  Des centaines de jeunes algériens s’aventurent dans l’immigration caldestine vers l’Europe sur des bateaux de fortune. La plus part finissent noyés en haute mère, certains sont interceptés soit par les gardes côtes algériennes soit dans les eaux territoriales européennes. Le phénomème a pris une ampleure inquiétante ces dernières annnées.  Des femmes et des mineurs font partie des groupes de Harraga. Ce qui interpelle plus d’un à réagir et faire face à cette form de suicide qui ronge la société algérienne.( E/chorouk)

image 

******************************* 

 ..*Algérie… Augmentation des pensions et retraites de 5 % à partir de janvier 2009. La décision de l’augmentation de 5% des pensions des retraités salariés et non salariés est entrée en vigueur à partir de dimanche, selon le dernier numéro du journal officiel. Ces augmentations seront appliquées à partir du premier janvier 2009.Le journal officiel a également publié la décision du ministre du travail relative à l’augmentation des primes des salariés pour la femme au foyer avec un montant de 1.250 dinars par mois. Tout salarié ayant une femme au foyer bénéficiera de cette prime..

-700 kilos de cannabis saisis à Tlemcen ..La gendarmerie nationale a annoncé mardi (23.12.08) avoir saisi près de 700 kilos de cannabis dans un véhicule abandonné par un trafiquant de drogue à Tlemcen, dans l’extrême-ouest du pays. Selon le commandement de la gendarmerie nationale, la brigade territoriale de Souahlia près de Tlemcen a saisi ces 694 kilos  de kif traité à bord du véhicule dont l’occupant a réussi à prendre la fuite.L’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie  (ONLDT), rapporte que dix-sept tonnes de cannabis ont été saisies entre janvier et septembre  en Algérie, contre 16 tonnes durant la même période en 2007. Selon Salah Abdenouri, directeur des études, de l’analyse et de  l’évaluation à l’ONLDT, le pays est exposé « aux drogues de synthèse »  provenant de ressortissants de pays sub-sahariens qui cherchent à financer leur  traversée de la Méditerranée vers l’Europe..(22.11.08)… 

…Après la ligne Paris-Tamanrasset ouverte le 9 novembre dernier, après une interruption de dix ans, Air Algérie annonce l’ouverture prochaine de nouvelles lignes internationales. Ainsi, la liaison Alger-Pékin sera assurée à partir du 22 février prochain, au prix de 68 000 DA hors taxes. (22.11.08)..

..*Algérie… Augmentation des pensions et retraites de 5 % à partir de janvier 2009. La décision de l’augmentation de 5% des pensions des retraités salariés et non salariés est entrée en vigueur à partir de dimanche, selon le dernier numéro du journal officiel. Ces augmentations seront appliquées à partir du premier janvier 2009.Le journal officiel a également publié la décision du ministre du travail relative à l’augmentation des primes des salariés pour la femme au foyer avec un montant de 1.250 dinars par mois. Tout salarié ayant une femme au foyer bénéficiera de cette prime..

-700 kilos de cannabis saisis à Tlemcen ..La gendarmerie nationale a annoncé mardi (23.12.08) avoir saisi près de 700 kilos de cannabis dans un véhicule abandonné par un trafiquant de drogue à Tlemcen, dans l’extrême-ouest du pays. Selon le commandement de la gendarmerie nationale, la brigade territoriale de Souahlia près de Tlemcen a saisi ces 694 kilos  de kif traité à bord du véhicule dont l’occupant a réussi à prendre la fuite.L’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie  (ONLDT), rapporte que dix-sept tonnes de cannabis ont été saisies entre janvier et septembre  en Algérie, contre 16 tonnes durant la même période en 2007. Selon Salah Abdenouri, directeur des études, de l’analyse et de  l’évaluation à l’ONLDT, le pays est exposé « aux drogues de synthèse »  provenant de ressortissants de pays sub-sahariens qui cherchent à financer leur  traversée de la Méditerranée vers l’Europe..

 *le procureur de la république près le tribunal d’Hussein Dey a placé deux personnes sous mandat de dépôt pour détention et commercialisation de 2 tonnes et 4kg de drogue. L’histoire de cette affaire remonte à la semaine passée, lorsque une voiture 4×4 de type Touareg a été poursuivie par les éléments de la sûreté nationale sur la grande artère de la commune de Kouba. La poursuite a abouti a l’arrestation du chauffeur de la 4×4 ainsi qu’a la saisie de 204kg de cannabis. L’enquête et la vigilance des éléments de la sûreté nationale ont abouti a l’arrestation du trafiquant qui a pris la fuite pendant la poursuite. Cette grosse saisie est la plus grande opération enregistrée par la sûreté de la wilaya d’Alger en une seule intervention durant l’année en cours. Rappelons que l’une des plus grandes affaires réalisées par la division Ouest de la sûreté de la wilaya d’Alger dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue remonte au mois de Septembre de l’année 2006, lorsqu’ils ont saisi 76 kg de kif traité à l’intérieur d’un réservoir d’un véhicule circulant avec une fausse immatriculation au niveau de la commune de Bir Mourad Raïs. A noter que les différents services de sécurité ont saisi 18 tonnes de cannabis durant la période s’étalant de Janvier à Septembre de l’année en cours. (15.12.08 ) 

 * Signature de la première convention entre les médecins traitants et la CNAS
Les malades assurés à 100% ne paieront pas les frais de consultation.. Pour ce qui est du contenu de la convention qui sera signée par le représentant des médecins traitant et médecins spécialistes d’une part, et la Caisse Nationale des Assurances Sociales de l’autre part, M. Bourkaib, directeur général des assurances sociales, a expliqué que la CNAS signera deux convention, la première avec les médecins traitant et la deuxième avec les médecins spécialistes. Il a indiqué qu’en vertu de cette convention, la CNAS assurera les frais de consultation aux médecins avec 20% de bonus comme encouragement dans le cas où les médecins prescrivent à leurs patients des médicaments génériques correspondant à 100% aux prix référentiel.(18.10.08)

 * Les partis politiques ont revendiqué à l’unanimité l’abrogation de la peine de mort, de la législation Algérienne, et de la remplacer par la peine à perpétuité. Saïd Bouhedja, membre du secrétariat exécutif du Front de Libération Nationale, a affirmé que le processus de l’abrogation de la peine de mort « doit être faite graduellement » et il a indiqué que le FLN est pour l’abrogation de la peine de mort avec son remplacement par une autre peine telle que la l’emprisonnement à perpétuité ou la condamnation à une peine maximale en prison, surtout que « le monde entier marche dans le sillage de l’abrogation de la peine ». D’autres partis vont dans le même sens. (18.10.08)

*****************************

 Le 2e colloque international de la confrérie Tidjania placé sous le haut patronage du président de la république, se tiendra à El-Oued (Algérie), du 4 au 11 novembre prochain avec pour thème « Le discours soufi tidjani à l’ère de la mondialisation ».Le colloque abordera essentiellement les volets de « La Tidjania et la mondialisation », « Les efforts des savants tidjani dans la pensée contemporaine », « La résistance tidjania pendant la colonisation », « Les efforts des tidjani pour répandre l’islam » et « La vulgarisation de la pensée tidjani et de ses repères». Ce rendez-vous international de la confrérie Tidjania, le deuxième après celui de novembre 2006, sera présidé par le docteur Mohamed El-Aïd Tidjani de la zaouïa de Temacine, professeur de physique nucléaire à l’université de Constantine. Ce sera également l’occasion de rouvrir, après sa réhabilitation, la zaouïa Tidjania fondée à Guemmar en 1789.(16.10.08)  

- Plus de 4 tonnes de kif saisies à Béchar…Une quantité de plus de 4 tonnes de kif, en provenance du territoire marocain, a été saisie, mardi dernier à Béchar, par la section des gardes-frontières de la Gendarmerie nationale. Les narcotrafiquants voulaient profiter du déploiement des gendarmes dans le dispositif d’organisation des secours à la suite des intempéries ayant affecté cette wilaya, les gardes-frontières de Dhalaat-Djenaid, wilaya de Béchar, les gendarmes ont planifié deux embuscades au lieudit Oued Kadi, dans la commune de Tabelbala, en pleine crue. A minuit, et au passage de deux véhicules de marque «Toyota Station» qui ont refusé d’obtempérer aux tirs de sommation, les gendarmes ont ouvert le feu. Après avoir parcouru quelques centaines de mètres, les trafiquants ont réussi à prendre la fuite à pied en abandonnant leurs moyens de transport chargés de 4.234 kilos de kif traité.(16.10.08)

*******************************

- Le réveil de l’oued Saoura fait des victimes..Cinq jours après les fortes chutes de pluie sur la région, l’oued Saoura, formé de l’oued Zouzfana au nord, de l’oued Guir à l’ouest (de Béchar) et qui se rejoignent à Igli, était en forte crue lundi 13.10.08, et a fait 14 sinistrés à Kerzaz (330 km de Béchar). (15.10.08) 

 *  Ben Bella et les sages de l’Afrique à Maghnia... Des membres du comité des sages de l’Union africaine sont, depuis dimanche dernier, les hôtes de l’ancien président de la République algérienne, Ahmed Ben Bella, 92 ans, dans sa ville natale Maghnia. Les invités de marque, arrivés dimanche en fin d’après-midi à l’aéroport « Messali-Hadj » de Zenata, ont été accueillis à la résidence de la wilaya par le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika, en visite de travail à Tlemcen.  les illustres personnalités d’Afrique, Oumar Alpha Kounaré, Mme Elisabeth Pognon, la présidente de la commission électorale indépendante d’Afrique du Sud, Mme Brigalia Bam, présidente de la Cour constitutionnelle du Bénin et l’ancien président de Sao Ome et Principe, Miguel Trovoada, en réunion de travail à Alger pour discuter de la question du Soudan, séjourneront une journée à Maghnia où un programme riche leur a été tracé (visite du mausolée Sidi M’hamed Ouassini où un méchoui sera offert aux invités, une ancienne demeure, vestiges de la révolution algérienne et la maison de Ben Bella, entre autres) -14.10.08

* 13ème SALON INTERNATIONAL DU LIVRE D’ALGER. Honneur aux livres de jeunesse et d’enfants.Il se tiendra du 27 octobre au 5 novembre 2008, toujours au Palais des expositions des Pins maritimes.(13.10.08) 

- * Disparition de la comédienne Doudja Abdoun… Doudja Abdoun , une des figures emblématiques du cinéma algérien vient de tirer sa révérence.. Cette grande dame, à la bonté inégalable et à la réplique facile, a réussi à conquérir le cœur de milliers de téléspectateurs et de cinéphiles. Sa passion pour le cinéma et son professionnalisme lui ont permis de décrocher plusieurs grands rôles. Atteinte du diabète, contracté depuis des années, elle n’a pas mis un frein à son activité artistique..( Alger-12.10.08) 

* Un berger trouve une quantité considérable d’or pur et 15 milliards de centimes à Guelma (Algérie).On suppose qu’elle aurait été abandonnée par les groupes terroristes surpris par les forces de sécurité combinées lors d’un récent ratissage mené pour resserrer l’étau sur ces derniers. L’escadrille régionale de la Gendarmerie Nationale de cette région a ouvert une enquête sur cette affaire. Des sources locales ont indiqué que cette quantité d’or et cette somme d’argent ont été retrouvées par un berger alors qu’il était entrain de paître dans la région « Kaf Taya », précisément au niveau du mont connu par « Ghar el Djemaâ », « grotte du groupe », par référence aux groupes armés, dans la commune de « Bouhamdane » à Guelma. La fortune retrouvée par ce berger a été estimée par certaines sources à 15 milliards de centimes et 4 kg d’or. Le berger en question a rapidement informé les services de sécurité et les services de la Gendarmerie Nationale qui ont ouvert une enquête. (10.10.08)


  * Un laboratoire à Béni Messous pour combattre l’apnée du sommeil ..Le ronflement chronique ou le syndrome d’apnée du sommeil (SAS) peut entraîner des complications de santé graves, telles que des problèmes cardio-vasculaires (hypertension artérielle, infarctus du myocarde), des accidents vasculaires cérébraux et des morts subites. Les personnes souffrant de cette maladie peuvent, désormais, se soigner à Alger puisque le Centre hospitalo-universitaire Issad Hassani de Beni-Messous vient de se doter d’un laboratoire pour le diagnostic et le traitement de cette maladie. Premier du genre en Algérie, ce laboratoire qui installé au niveau du service Pneumo- Allergologie et Oncologie thoracique, est dirigé par le Professeur Habib Douagui. Selon ce dernier, l’apnée du sommeil est définie comme étant une pause momentanée de la respiration pendant le sommeil et associée à un ronflement, et lorsque ces apnées se répètent pendant toute une nuit, le sommeil est troublé. Les apnées surviennent chez 4 à 6% des adultes et également chez l’enfant. Elles peuvent survenir à tout âge, aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Dans un premier temps, le laboratoire prendra en charge, quelque 15 malades, hospitalisés pendant 24 h pour subir, à travers quatre polygraphes et deux polysomnographes destinés au diagnostic et au traitement du syndrome, des tests de mouvement de ronflements dont souffrent 60% de malades chroniques et 40% de malades épisodiques. Quant au traitement, il se fait par un système d’appareillage de ventilation, à pression positive qui permet d’envoyer de l’air pour libérer les voies aériennes supérieures du malade. Le Pr Douagui, a qualifié d’extraordinaire l’amélioration de l’état du malade, au bout d’une semaine de traitement (07.10.08). 
 * Arcelor Mittal compte investir 2,5 milliards de dollars en Algérie.. Le sidérurgiste indien envisage d’investir jusqu’à 2,5 milliards de dollars dans la construction d’une nouvelle usine à Jijel, rapporte l’édition « Les Afriques » dans sa dernière livraison. Cet investissement, qui attend l’aval des autorités algériennes, devrait permettre au groupe de porter sa capacité de production dans ce pays à 2,8 millions de tonnes par an. Mittal prévoit également d’augmenter à 2 millions de tonnes la capacité de production de son aciérie d’El Hadjar. Cette annonce, si elle venait à se confirmer, démentirait de manière formelle les spéculations à propos d’une supposée fuite des IDE à la suite des mesures nouvelles adoptées par les autorités algériennes. Ces mesures, croit-on savoir, ont avant tout visé à « décourager » les spéculateurs venus piller à moindres frais les richesses de l’Algérie. (07.10.08).  



5 commentaires

  1. Build Links dit :

    Hello there, I found your site by the use of Google at the same time as looking for a similar topic, your web site got here up, it seems great. I’ve bookmarked it in my google bookmarks.

  2. Dalene Virden dit :

    Undeniably believe that which you stated. Your favorite reason seemed to be on the web the simplest thing to be aware of. I say to you, I certainly get irked while people consider worries that they plainly do not know about. You managed to hit the nail upon the top and also defined out the whole thing without having side-effects , people can take a signal. Will probably be back to get more. Thanks

  3. edeklaracja dit :

    Is it true that blogs are just forum discussions with rss that would enable the user to watch what they wanted to watch more convieniently? Is that all the differences?.

  4. pit dit :

    Any one know how to get a free copyright for articles published in blogs..?

  5. rick prodo dit :

    The Ships’s Voyages…

    I believe technological know-how just can make it worse. Now there is a channel to hardly ever treatment, now there is not going to be considered a probability for them to find out….

  6. tworzenie stron internetowych dit :

    The Ships’s Voyages…

    I think know-how just causes it to be worse. Now there’s a channel to by no means treatment, now there will not be considered a opportunity for them to find….

  7. แทงบอลออนไลน์ dit :

    The Silent Shared…

    hola amigoThis will likely be rather helpful for a few within your work opportunities I intend to you should not only with my blogging site but…

  8. แทงบอลออนไลน์ dit :

    The Silent Shared…

    hola amigoThis will likely be quite beneficial for a few of your employment I plan to do not only with my web site but…

  9. katalog stron dit :

    Katalog…

    That is a good tip especially to those fresh to the blogosphere. Short but very accurate information… Appreciate your sharing this one. A must read article!…

  10. Moto news dit :

    Must read…

    I saw this very great post last week…

  11. ugg アウトレット dit :

    I’ve been absent for a while, but now I remember why I used to love this website. Thank you, I’ll try and check back more often. How frequently you update your site?
    ugg アウトレット http://herrlicht.de/wp-includes/img/uggoutlet.html

6 trackbacks

Répondre

leprieuremoret |
le site consacré a de tout ... |
bière et brasseries de Moselle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SuperKill3000
| salomecasta
| Univers Manchettellesque