La communication en général

* une entreprise qui ne communique pas ne va pas aller très loin…

L’importance de la communication dans la vie économique d’un pays a été le thème développé hier par Kamel Khelifa, un expert et consultant algérien invité par l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (ALGEX). Il soulignera, au cours de son intervention, qu’une entreprise qui ne communique pas aujourd’hui ne va pas aller très loin. Même si la publicité s’est beaucoup développée dans notre pays, il n’en demeure pas moins que d’après cet expert, il existe des « publicités ineptes » qui ne sont nullement productives. Le consultant, qui déplore l’absence de plan de communication pour promouvoir la destination Algérie, dira que sans étude préalable, rien ne sert d’aller vers des marchés extérieurs. La communication est étroitement liée à la réussite ou non d’une entreprise, soutient-il, donnant comme exemple les lobbies juifs installés dans le monde entier et de la communication qu’ils utilisent avec brio pour leurs intérêts économiques, politiques et même militaires, comme cela a été le cas pour la guerre sur Ghaza, dont les images avaient été contrôlées du début jusqu’à la fin par l’armée israélienne. Chez nous, de l’avis de M. Khelifa, il n’existe pas encore de stratégie ni de plan, que ce soit à l’échelle globale ou par secteur. Les agents de sécurité en uniforme, mis devant une entreprise ou une institution publique ou privée, représentent la plus mauvaise des images que l’on puisse donner à un visiteur de ces lieux. Ainsi, même si l’administration doit être impérativement mise à niveau, il reste, explique le même expert, qu’il appartient aux associations et organisations patronales de mettre sur pied des stratégies de communication pour refléter des images positives de leurs entreprises. Il faut souligner que le thème développé hier par l’expert algérien à savoir « La communication intégrée au service de l’exportation des produits, des services et l’image du pays » n’a rassemblé que quelques participants, ce qui dénote effectivement du peu d’intérêt qu’accordent les entreprises algériennes à la communication.(Quotidien d’Oran-27.06.09.) 

****************************************

La conseillère de Barack Obama à la Maison-Blanche

Valerie Jarrett, la conscience d’Obama

Valerie Jarrett, conseillère du Président américain, c’est l’une des femmes les plus influentes outre-Atlantique

**Totalement dévouée, hyperprotectrice, véritable Pygmalion, cette conseillère à la Maison-Blanche est l’une des femmes les plus influentes outre-Atlantique. Artisan de la victoire du Président, elle compte bien renforcer son pouvoir sous Obama II.

Tailleur noir rehaussé d’un collier argenté, l’air impénétrable, Valerie Jarrett pianote sur son téléphone portable dans les coulisses du McCormick Place. Côté scène, des milliers de supporters attendent fébrilement et dans une joyeuse clameur l’arrivée de Barack Obama pour fêter sa réélection en cette nuit du 6 novembre. Cette victoire, c’est aussi un peu celle de cette femme, considérée comme la conseillère la plus puissante et la plus crainte de l’administration Obama.

« Yes we can and yes we will », a-t-elle martelé tout au long de la campagne. Jamais elle n’a douté de l’issue du scrutin, même si la bataille a été rude. Meetings politiques, débats télévisés, réunions quotidiennes à la Maison-Blanche, déplacements, dîners officiels ou non, Valerie Jarrett, 56 ans, est toujours là. Tout près. Très près. La distance qui sépare cette avocate de Michelle et de Barack est rarement plus épaisse qu’une feuille de papier à cigarettes. En vingt ans, VJ, comme elle a l’habitude de signer ses mémos, s’est imposée comme « une mère, une sœur et une amie », de l’aveu même de la First Lady. Au gré des désaccords, de l’usure du pouvoir, ou afin de poursuivre des ambitions politiques locales, les conseillers du premier cercle des débuts ont quitté la Maison-Blanche. Pas elle.
La confidente du couple, la seule à les appeler par leurs prénoms dans l’entourage présidentiel, pourrait même devenir le prochain chief of staff (secrétaire général de la Maison-Blanche, NDLR) dans Obama II, si Jacob Lew, l’actuel titulaire du poste le plus important après celui de Président, acceptait de remplacer Tim Geithner au département du Trésor.

*La “troisième Obama”

6006

De l’aveu de beaucoup d’observateurs politiques, il s’agit de « la Noire américaine parmi les plus influentes de toute l’histoire des États-Unis », la « troisième Obama », comme l’a même surnommée le Washington Post. C’est en 1991, alors proche collaboratrice du maire de Chicago, Richard Daley, que Valerie Jarrett fait passer un entretien d’embauche à une jeune et jolie avocate, Michelle Robinson. Celle-ci hésite, demande un temps de réflexion pour lui proposer finalement de dîner avec son fiancé, un certain Barack Obama. Leur indéfectible amitié fut scellée le soir même. Elle qui est issue de l’aristocratie noire de Chicago – son arrière-grand-père fut le premier Noir américain à entrer au prestigieux MIT (Massachusetts Institute of Technology) – ouvre les portes de l’intelligentsia locale au jeune couple, pousse Barack Obama au Sénat jusqu’à accompagner, pas après pas, son ascension jusqu’à la Maison-Blanche. Aujourd’hui, c’est de la « West Wing », l’aile ouest de la Maison-Blanche où elle occupe l’ancien bureau de Hillary Clinton et de Karl Rove, l’ex-éminence grise de George W. Bush, qu’elle tire nombre de ficelles sous l’appellation un peu vague d’assistante pour l’engagement public et les affaires intergouvernementales.
À charge pour elle d’assurer un lien entre l’atmosphère parfois aseptisée du 1600 Pennsylvania Avenue et le monde extérieur. « Il n’y a que deux personnes qui peuvent dire à Barack qu’il se trompe ou s’opposer à lui : Michelle et elle », confessait récemment un collaborateur au New York Times.

*L’oreille du Président

Décrite comme « intelligente, loyale et difficile, mais dans le bon sens du terme », ajoute un proche, elle veille officiellement aux relations avec les petites entreprises, les femmes, certains milieux d’affaires, les associations. Officiellement seulement car, dans les faits, son rôle va bien au-delà. Le Président a repoussé, par trois fois, l’assaut contre Ben Laden ? Elle jugeait le moment inopportun. Le milliardaire George Soros, généreux contributeur de la campagne, demande un tête a-tête avec le Commander in Chief ? Elle refuse. Warren Buffett obtient, lui, cette faveur autour d’un déjeuner ? Elle ajoute un troisième couvert. Michelle veut faire une escapade shopping ? Elle sécurise le périmètre. L’ancienne secrétaire d’État, Condoleezza Rice, veut faire passer un message ayant trait à la politique étrangère du pays ? C’est encore elle qui la fera arriver jusqu’au Bureau ovale. « Pour la comprendre, il faut savoir qu’elle vous trancherait la gorge et celle de vos enfants afin de protéger le Président », explique un journaliste du site BuzzFeed.

Immigration, mariage gay, remboursement de la pilule contraceptive, elle est la gardienne des idées les plus à gauche du camp démocrate. Les conservateurs la honnissent et n’ont pas de mots assez durs pour la qualifier, à l’instar de l’un d’entre eux qui l’a accusée récemment d’être « une combinaison d’idéologie toxique et de corruption ». L’extrême droite en a fait l’un de ses épouvantails favoris, qui plus est depuis qu’elle a découvert qu’elle était née à Chiraz, en Iran, la taxant de « communiste à la solde des islamistes ». Impassible, elle n’en a cure. Et s’apprête à rempiler pour quatre ans. * Le Figaro.Madame-26.11.2012.

La communication en général valerie-jarrett-thumb

**Bio express

Valerie Jarrett est née en 1956 à Shiraz, en Iran. Son père, un médecin généticien issu de l’aristocratie noire de Chicago, y dirigeait un hôpital pour enfants dans le cadre d’un programme d’aide aux pays en voie de développement.
1981 : diplôme de l’école de droit de l’université du Michigan, après un bachelor à Stanford.
1987 : débuts en politique à Chicago au cabinet du maire, Richard Daley.
1991 : directrice générale de Habitat Company, société de promotion immobilière.
2000 :
entre au conseil d’administration de la Bourse de Chicago, dont elle deviendra la présidente en 2004.
2008 : devient conseillère spéciale de Barack Obama.

r-VALERIE-JARRETT-BUSINESS-COMMUNITY-large570

*************************************************

Des conseillers  en communication  pour corriger l’image de François Hollande

Le président français François Hollande a demandé, en renfort, l’ancien journaliste Claude Sérillon pour remodeler son image. Deux expertes en communication lui proposent trois solutions pour reconquérir le cœur des français.

b2938942-550f-11e2-ae0c-b93120ed0948-493x328

Les Français l’ont découvert dans les années 70, lorsqu’il travaillait à l’ORTF en tant que présentateur TV. Claude Sérillon a été promu à l’Elysée mercredi en tant que conseiller en image. Son objectif: améliorer la présence visuelle du président. Il travaillera aux côtés d’une équipe déjà constituée de trois personnes: Aquilino Morelle, conseiller politique et «plume» du chef de l’Etat, Christian Gravel, en charge de la presse, et Claudine Ripert, conseillère en communication.

e4bf84a4-54cc-11e2-ae0c-b93120ed0948-178x178

*photo: Claude Sérillon

Deux expertes en communication, contactées par Le Figaro, proposent trois chantiers sur lesquels Claude Sérillon devra travailler: son langage, sa posture corporelle et son style vestimentaire. Caroline Baly est consultante chez Image Nouvelle, métier qu’elle exerce depuis plus de douze ans. Quant à Nathalie Maroun, elle est consultante chez Heiderich Group et spécialiste du média training et des prises de paroles difficiles.

1. Surveiller son langage

Nathalie Maroun: François Hollande doit arrêter d’être émerveillé. Tout comme l’indignation, il s’agit de réactions surjouées qui siéent à un candidat mais ne sont pas de la stature d’un président de la République, dont les prises de paroles doivent être au-delà des émotions. Sarkozy savait en jouer, pas François Hollande. Cela demande un talent naturel et s’apprend très difficilement. Les paroles ne remplacent pas l’action. Il y a une sorte d’autosatisfaction dans cet émerveillement. Un côté enfantin qui n’est pas digne, surtout dans ce contexte.

Un président ne doit jamais dire «je crois». Même un président normal doit avoir un discours affirmé. Ses propos ne relèvent pas de l’opinion, de l’éventualité, de l’hypothèse ou de l’intention, mais de l’affirmation.

Caroline Baly: Il a des tics de langage qui donnent de la lourdeur au discours. Il pondère trop ses phrases, il faut que ses prises de paroles soient plus fluides. Par ailleurs, attention aux changements d’images trop rapides. L’objectif d’une évolution en image est qu’elle ne se revendique pas. Sinon, les commentateurs vont parler de ses changements plutôt que de l’homme et de ce qu’il entreprend.

2. Soigner son attitude corporelle

Nathalie Maroun: Dire n’est pas faire. Ce n’est pas parce qu’on joue à renvoyer une image dynamique, en mouvement, qu’on prouve qu’on est dans l’action. Par ailleurs, François Hollande n’est pas quelqu’un de sportif à la différence de Nicolas Sarkozy. Il a une volonté d’être dynamique alors qu’on ne l’a jamais connu comme ça. Il faut qu’il reste tel qu’il est: posé lors des moments officiels. Hollande n’est pas Sarkozy et ce n’est pas ce qu’on lui demande.

Il doit faire attention à sa préparation physique, surtout avant une conférence de presse: boire de l’eau plutôt que de l’alcool, et adopter une rigueur corporelle en faisant un peu de sport.

Caroline Baly: Lorsque les Français l’ont élu, ils étaient contents de son image légèrement «franchouillarde» mais désormais, ils s’attendent à ce qu’il passe un cran au-dessus. Adopter la bonne attitude pour lui est très complexe: d’un côté les Français souhaitent que le président soit un cran au-dessus d’eux mais d’un autre côté, il ne faut pas qu’il soit trop éloigné de la réalité, sinon il n’est plus représentatif de l’homme que les Français ont voulu élire. Il a une qualité, il est calme, c’est sa force. Il ne faut pas qu’il change cette posture.

3. Stop au nœud de cravate simple

Nathalie Maroun: François Hollande doit surveiller sa posture via ses vêtements. On ne change pas le physique d’un homme ou d’une femme mais les vêtements peuvent lui donner une stature. Il s’entête à faire un nœud de cravate simple alors que le nœud double est un nœud de cérémonie. Sinon la cravate part de travers. On ne voit plus que cela à l’écran et cela vient parasiter tous les autres signes visuels ou audio. Lors de la conférence de presse de Nicolas Sarkozy après sa rencontre avec Vladimir Poutine, tout le monde n’a retenu que son état supposé d’ébriété, mais pas son discours. C’est un peu la même chose avec le nœud de cravate de François Hollande.

Caroline Baly: Sa cravate est toujours de travers. Si l’habit ne fait pas le moine, il fait rentrer dans le monastère. Quand une personne ne correspond pas aux codes sociétaux, cela provoque de fait un jugement de valeur. Les Français veulent être fiers de leur président. L’impression d’ensemble donne une image négligée et il risque de se décrédibiliser. Les tissus de ses costumes sont trop souples, pas assez droits, peu structurés. On a l’impression qu’ils datent un peu. Ce sont des signaux de fatigue. Ses poches sont souvent pleines, une poche ce n’est pas un sac-à-main.*Le Figaro-03.01.2013.

***************************************************


 



6 commentaires

  1. Joannie Espadas dit :

    Hello, i think that i saw you visited my website so i came to “return the favor”.I am trying to find things to enhance my web site!I suppose its ok to use some of your ideas!!

  2. hosting dit :

    I want to be able to use my gmail account to forward blog posts to people, but for some reason Thunderbird keeps forcing me to use my college e-mail. Is there a way to change this?.

  3. Matthew C. Kriner dit :

    I just want to tell you that I am just all new to blogging and truly loved your web page. Most likely I’m going to bookmark your blog post . You amazingly come with beneficial well written articles. Many thanks for revealing your website page.

  4. dapoxetine 60mg dit :

    caverta 50 may not describe all on interactions. Announce your fettle aurogra be attracted to providers a dapoxetine review of all the medicines, herbs, non-prescription buy priligy, or dietary supplements you use. Also impart them if you smoke, tipple alcohol, or use criminal Caverta. Some items may interact with penegra.
    http://www.priligygo.com/#priligy-review cheap priligy

  5. rick prodo dit :

    Whispering Misty…

    So sorry you may skip the workshop!…

  6. katalog stron internetowych seo dit :

    WWW Katalog…

    I used to be able to find good advice from your articles….

  7. warrenton, va massage therapist dit :

    The Birch of the Shadow…

    I think there may well become a couple of duplicates, but an exceedingly helpful listing! I have tweeted this. Many thanks for sharing!…

  8. Visit My Blog dit :

    Yahoo results…

    While browsing Yahoo I discovered this page in the results and I didn’t think it fit…

  9. Happy New Year 2016 Images dit :

    Well this is excellent page and helpfull to everyone. I feel everyone should look at this page while keeping expressing it. Cheers and keep blogging.

    http://www.happynewyear2016hdimageswihshes.com

  10. electrician tool sets dit :

    I have about 4-5 sites that are outdated and not used. I have a new blog @ blogspot and I would like to forward those domains so they show up on the blogspot address. How do I go about doing this? My domains are hosted by GoDaddy and are blank at the moment. I had originally forwarded them to another hosting company but they never built the sites..

    http://toolmart.eu/eng_m_Electrician-Tools-165.html

4 trackbacks

Répondre

leprieuremoret |
le site consacré a de tout ... |
bière et brasseries de Moselle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SuperKill3000
| salomecasta
| Univers Manchettellesque