L’intercompréhension

*Si vous êtes nul en langues ? Essayez l’intercompréhension

L'intercompréhension 127715694964 

L’intercompréhension, « c’est comprendre la langue des autres sans forcément être en mesure de la parler, en se basant sur le sens global d’un texte, et pas le détail ».  Une nouvelle approche qu’ont expérimenté une trentaine de personnes au cours d’un atelier à la Maison de l’Europe, à Paris, organisé par l’Association pour promouvoir l’intercompréhension (Apic) le 30 septembre.Aux manettes, Pierre Janin, linguiste de longue date, fervent défenseur du plurilinguisme et inspecteur général de l’action culturelle au ministère de la Culture. Dès le premier quart d’heure, le ton est donné :

127894366439« Il faut arrêter de pinailler et de chercher à traduire exactement. C’est un réflexe qui vient de notre scolarité. »

 

Dans l’assistance, une trentaine de personnes, jeunes et moins jeunes. On rit, mais un peu jaune quand même.

Le débat porte d’abord sur la meilleure façon de traduire en français un mot portugais, chacun y allant de sa petite remarque. Mon voisin, qui semble être un fin pinailleur, s’exclame : « Ah non, moi, je n’aurai pas traduit comme ça, ce n’est pas le sens exact… » Mais ce soir, le sens exact n’a aucune importance, assène Pierre Janin :

« il ne faut pas se laisser arrêter par un mot, juste laisser le sens du texte nous envahir. »

*« C’est génial… Je comprends le catalan ! »

Bon, on tente de laisser le sens nous envahir, mais difficile de sortir de cette méthodologie que l’on nous a inculqué tout au long de notre scolarité.

L’atelier se poursuit avec un texte en catalan. Au fur et à mesure, les visages se détendent, chacun est impressionné -et moi la première- par ses progrès. Le dialogue s’installe, on travaille à plusieurs. Mon voisin pinailleur est finalement un sympathique médecin à la retraite, et avec la voisine de gauche, nous sommes un trio efficace.

A la table d’en face, une femme émerveillée murmure :

« C’est génial… Je comprends le catalan, alors que je suis nulle en langues ! »

 

De nouveau, les participants butent sur le temps d’un verbe ou le sens d’un article. L’animateur sort alors de son chapeau « la grammaire portative ». Une notion qui consiste à prendre la fréquence d’utilisation d’un mot pour en déterminer son utilisation grammaticale.

Ainsi, le mot le plus employé dans toutes les langues du monde est « faire », et le deuxième « avoir »… (au sens de « posséder »).

*« C’est juste le bon sens en pratique quand on voyage »

La plupart des participants à l’atelier ont tous un intérêt pour l’étude des idiomes étrangers, même certains gardent un souvenir cuisant de leurs cours de langue. Mon voisin explique :

« Au niveau scolaire, l’apprentissage était assez limité. Ce soir, la découverte de la langue roumaine a été particulièrement enrichissante, surtout dans le contexte actuel… »  

Pour Patrick Bellecine, professeur d’anglais et d’espagnol, l’impression est plus mitigée. S’il trouve le concept d’atelier agréable, il fustige « ceux qui prônent que c’est une approche nouvelle » :

« Pour moi, c’est juste une stratégie de communication, le simple bon sens en pratique lorsqu’on voyage. Maintenant, on veut en faire une théorie, ça me semble complétement inutile. Et vouloir l’académiser et la substituer à l’enseignement des langues dans les écoles est ridicule. »

 

Il se sent directement visé par certains propos de Pierre Janin :

« Tous les enseignants font de l’intercompréhension en classe, après, si on ne fait que ça, c’est sûr ça va être facile… Mais l’écriture, c’est une autre paire de manches. Les jeunes adorent les langues jusqu’à ce qu’ils se rendent compte que cela demande du travail et des efforts ! »

*Une approche qui redonne confiance aux « nuls en langue »

Mais pourquoi les Français se considèrent-ils nuls en langues, et ont-ils toujours un peu « honte » de devoir s’exprimer en anglais par exemple ? La faute, selon Pierre Janin à la façon d’enseigner les langues en France, « un enseignement glaçant pour les élèves ». Deux raisons à cela :

  • La séparation stricte des matières dans le système d’enseignement en France. « Penser en anglais, c’est oublier le français. Conséquence : on délaisse une méthode de friction et de comparaison. »
  • Le purisme français et l’idée que l’on maîtrise une langue que lorsqu’on est capable de la produire (écrire, parler). Or l’intercompréhension se concentre sur la réception (lire, écouter). L’entrée dans la langue par l’écrit est d’ailleurs privilégiée, « moins bloquante que l’oral, cela permet d’éviter la honte et la peur liées à des problème d’accent ou de prononciation ».

Une fois qu’on est désinhibé, il est plus facile d’aller vers l’apprentissage d’un parler. La méthode permettrait même de gagner en clarté et en précision… quand on s’exprime français ! Et permettrait, pour les plus curieux, de partir à la découverte de langages plus éloignés, « comme les langues slaves ou persanes », explique Pierre Janin.

*« Un marchepied pour donner l’envie et le goût d’apprendre »
Sans se substituer à l’enseignement traditionnel, l’intercompréhension serait « un marchepied pour rentrer dans la langue et à plus long terme l’envie et le goût d’apprendre ».

Retour à la Maison de l’Europe. Au bout d’une heure et demi vient le moment de déchiffrer du roumain. Manque de bol, c’est sur moi que ça tombe. D’abord hésitante, je m’aperçois avec l’aide de mes compagnons, j’arrive à saisir le sens, à comprendre globalement l’article de ce quotidien roumain.

Le choix de cette langue n’est d’ailleurs pas laissé au hasard « vu le contexte actuel ». Pierre Janin rappelle :

« En France, on a tendance à penser que lorsqu’on doit apprendre une nouvelle langue, il faut entièrement se débarrasser de son passé linguistique, abolir sa langue maternelle. C’est d’une violence symbolique inouïe !

 

L’intercompréhension veut au contraire se servir des similitudes entre les langues, rapprocher plutôt qu’éloigner, et redonner à l’altérité un visage familier, “loin de la peur de l’étranger”.

Et Pierre Janin rappelle :

“Dans l’humanité ; la forme normale d’échange, c’est l’intercompréhension, c’est-à-dire que chacun parle sa propre langue, mais en aucun cas cela n’empêche la rencontre et l’échange.”

***A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89

Ailleurs sur le Web

rue89-delavignecorp-illustration 

*********************

 



6 commentaires

  1. Darcey Giles dit :

    The link Raggs had was also in Newsmax yesterday. As far as I know it is true. I myself cant figure out how they got away with it. There was also a post above from chuck b commenting on the vote just because the color of skin. Very true. I also still believe that if we are lucky enough to vote Obama out, well see the likes of L.A. after Rodney King. I really hope Im wrong on this but regardless the outcome, weve gotta get him and others out of there.

  2. Margert Shirey dit :

    Its astounding, time is fleetingMadness takes its tollBut listen closely, not for very much longerIve got to keep control

  3. Backlinking Service dit :

    Wow, wonderful blog format! How long have you ever been blogging for? you made blogging glance easy. The total glance of your site is fantastic, as smartly as the content material!

  4. dzieci dit :

    How many blog post should i have before i start promoting it?

  5. pity 2012 dit :

    How can I do a live streaming webcast on Blogger?

  6. Joanie Gutiennez dit :

    I simply want to mention I’m newbie to blogging and certainly savored this web-site. Very likely I’m planning to bookmark your blog . You certainly have good stories. Kudos for sharing your web site.

  7. free chat cams dit :

    The Absent Game…

    Amongst me and my husband we have owned more MP3 gamers through the years than I can count, such as Sansas, iRivers, iPods (common & touch), the Ibiza Rhapsody, etc. But, the last few a long time I’ve settled down to one line of gamers….

  8. Motoryzacja dit :

    Great post…

    exellent text that everyone should see…

  9. แทงบอลออนไลน์ dit :

    this is the…

    wow :) ) Greatdata and may beobserved on thiswebweb sitekeep posting thanks for sharing.keep posting…

  10. katalog stron internetowych seo dit :

    Katalogi Stron Seo…

    I blog frequently and I truly appreciate your content. The article has truly peaked my interest. I am going to take a note of your website and keep checking for new information about once per week. I subscribed to your Feed too….

4 trackbacks

Répondre

leprieuremoret |
le site consacré a de tout ... |
bière et brasseries de Moselle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SuperKill3000
| salomecasta
| Univers Manchettellesque