internet et internautes.1

**Réseaux sociaux et jeux en ligne

Les Algériens accros à internet

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

* el watan – le 01.04.17 | 

<br /><br /><br /><br />
	L&rsquo;hyperconnexion, o&ugrave; le monde virtuel remplace la r&eacute;alit&eacute; de la vie<br /><br /><br /><br />
 » src= »http://www.elwatan.com/images/2017/03/31/sans-titre-1_2624577_465x348.jpg » /></span></a></strong></span></p>
<p><span style=De plus en plus d’Algériens sont accros aux réseaux sociaux et au téléphone mobile. Ils y enregistrent leur vie, interagissent avec les autres et sans la moindre hésitation, ils y partagent toutes les facettes de leur vie.

C’est l’expression moderne d’un besoin de communication. Les smartphones ont favorisé l’émergence de nouvelles habitudes de consultation rapides et répétées, à tel point que nous les regardons compulsivement souvent, même sans en avoir conscience. Un utilisateur consulte en moyenne son smartphone toutes les 10 minutes pour une durée inférieure à 30 secondes.

Comme avec la cigarette, les réseaux sociaux sont maintenant accessibles directement depuis notre poche. Rares sont ceux qui peuvent se passer de lire et d’envoyer des SMS en permanence, consulter leurs e-mails ou jouer à un jeu vidéo.

On les voit de plus en plus souvent dans les transports (bus, métro, tramway) tapoter sur leur smartphones à longueur de trajet comme des robots. Ils sont dans leur bulle, quasi en transe, les yeux exorbités. Ils n’ont plus de vie sociale, donc moins de liens avec les autres, toute la vie se passe devant l’écran. Les jeunes ne communiquent plus que par écrans interposés, ont des amis virtuels et des conversations entières par texto.

Quel est le premier geste au réveil ? Face à cette interrogation, beaucoup de jeunes répondent : «Le téléphone», éteindre l’alarme et ensuite se connecter à internet pour consulter leurs mails, regarder l’actualité ou les réseaux sociaux. Il faut cependant se garder de dramatiser. Tout est une question d’usage et de dosage. Selon Catherine Lejealle, sociologue et auteur de J’arrête d’être hyperconnecté (éd. Eyrolles), «il n’y a addiction que lorsqu’il y a une réelle souffrance, observable médicalement.

Sauf cas extrêmes, la dépendance que nous développons face aux technologies est parfaitement normale : ces dernières nous simplifient la vie en nous offrant de multiples services et réponses à portée de main. Il faut donc se garder de voir la technologie en noir, mais observer simplement quelques précautions.» Bien que le temps soit un facteur de risque de cyberaddiction, un usage excessif n’est pas forcément une addiction, surtout s’il n’existe pas de souffrances ni de conséquences de cet usage sur les domaines importants de la vie.

Outil bénéfique, moyen maléfique ?

En cas d’excès, ces troubles ont en commun la perte de contrôle et la négligence des activités quotidiennes, des symptômes de manque comme l’irritabilité et la tension interne, une tolérance avec un besoin accru de temps passé sur internet et des effets sur la vie privée, tel le mensonge à son entourage. Les cas les plus graves mènent à l’isolement social, à l’exclusion scolaire, au chômage, à des troubles graves du sommeil ou à une dépression sévère.

Les Algériens s’affichent de plus en plus sur le Net. Ils y consacrent plusieurs heures comme pour rechercher une évasion ou bien rechercher ce qu’ils n’arrivent pas à avoir dans la vraie vie (l’âme sœur par exemple). Il y a aussi le manque de loisirs et de consommation culturelle qui jettent les Algériens dans la Toile.

«Le nombre total d’Algériens présents sur Facebook est considérable, car il constitue la 5e population la plus nombreuse parmi les pays arabes après l’Egypte, l’Arabie Saoudite, le Maroc et l’Irak», a indiqué Younès Grar, consultant en TIC. Les médias sociaux : outil bénéfique, moyen maléfique ? Ali Kahlane, président de Satlinker, a tenté d’y répondre lors du 5e symposium sur la cybercriminalité qui a eu lieu en novembre 2016 à Alger.

Les utilisateurs de mobile constituent la moitié de la population mondiale, il est vendu 2,5 million de smartphones par jour. 15 nouveaux utilisateurs de médias sociaux s’inscrivent chaque seconde, c’est 1 million par jour. Facebook gagne un demi-million de nouveaux utilisateurs par jour, 6 nouveaux profils par seconde.

Le nombre d’utilisateurs des médias sociaux a augmenté de 300 millions depuis 2015. Chatter est l’activité principale des utilisateurs des médias sociaux, vient ensuite la lecture des posts publiés par les autres. Rencontrer des gens est la raison principale à l’usage des médias sociaux qui représente 59% dans le monde arabe, ensuite vient le besoin de s’informer, visionner des vidéos, écouter de la musique et partager des photos.

Les aspects positifs sont nombreux : connecter les gens et réduire les distances, le rapprochement des familles, se faire rapidement de nouveaux amis sans aucune limite ni frontière, plateforme instantanée pour s’informer rapidement, partage de tous types de variétés et de divertissements, gratuité dans la communication et remède contre la solitude qui permet l’évasion virtuelle.

Les aspects négatifs sont aussi nombreux : internet ne favorise pas l’interaction réelle avec les gens, fragmentation familiale, terrain favorable pour une vie léthargique et inactive, risque d’être exposé à du contenu inapproprié, désinformation, incompatibilité avec la culture berbéro-arabo-musulmane et diffamation. «En 2025, nous passerons plus de temps connectés qu’à dormir», note Ali Kahlane. Selon le cabinet d’analyse Forester, un possesseur de smartphone consulte l’écran de son terminal 150 fois par jour.
 

Les dangers de la «magie bleue»

En Algérie, le nombre d’utilisateurs de smartphones a dépassé les 16 millions d’individus en 2015, selon les chiffres de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) qui reprennent le nombre d’abonnements à l’internet via la technologie 3G. Une étude réalisée par Ericsson Lab estime que les smartphones représentaient en 2014 plus de 26% des moyens d’accès à internet en Algérie, sachant que 63% des intentions d’achat de téléphone concernent ce type d’appareil, soit plus de 10 millions d’utilisateurs au tout début du lancement de la 3G mobile.

Les dangers de la dépendance aux réseaux sociaux, notamment Facebook, sont qualifiés de «magie bleue». Les spécialistes estiment que cette addiction suscite les mêmes dangers sociaux et psychologiques que les drogues physiques chez leurs consommateurs.

Cette dépendance des jeunes Algériens aux réseaux sociaux est un phénomène de société qui se propage à vitesse grand V. Les parents, eux, commencent à s’inquiéter du comportement de leurs enfants et adolescents qui passent plusieurs heures par jour devant leurs écrans.

La frontière entre un usage normal, même important, et un usage devenu pathologique n’est pas toujours évidente à cerner. Il y a addiction lorsque l’usage d’internet a un impact sur la scolarité, le travail, ou lorsque la personne s’isole, cesse de s’alimenter normalement et n’arrive plus à dormir suffisamment. Mais l’addiction a parfois d’autres causes, comme la difficulté de certaines personnes à établir des rapports avec les autres.

Chez les adolescents, il faut veiller à bien faire la différence entre, d’une part, un fort intérêt passager, qui est l’occasion d’expérimenter de nouvelles modalités relationnelles et relève du développement de l’individu en tant que personne et, d’autre part, l’addiction qui s’accompagne d’un repli sur soi marqué et de l’abandon des autres modes d’échange.

Chez les enfants, l’absence de cadre fixé par les parents ou de dialogue familial sur le sujet semble contribuer à l’apparition de ces troubles. Le manque d’opportunités d’activités physiques ou sportives, comme l’absence de réseau amical, peuvent également favoriser la dépendance aux jeux vidéo chez les plus jeunes.
 

Chiffres :

 -16 millions Le nombre d’utilisateurs de smartphones en Algérie,  a dépassé les 16 millions d’individus en 2015, selon les chiffres de  l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) qui reprennent le nombre d’abonnements à l’internet via la technologie 3G.

26%

Une étude réalisée par Ericsson Lab estime que les smartphones représentaient  en 2014 plus de 26% des moyens d’accès à internet  en Algérie, sachant que 63% des intentions d’achat de téléphone concernent ce type d’appareil. Soit plus de 10 millions d’utilisateurs au tout début du lancement de la 3G mobile. 
10 mn

Un utilisateur consulte son smartphone toutes les 10 minutes en moyenne.
150 fois Selon le cabinet d’analyse Forester, un possesseur de smartphone consulte l’écran de son terminal 150 fois par jour.

15 C’est le nombre d’utilisateurs de réseaux sociaux qui s’inscrivent chaque seconde, soit 1 million par jour.
 **Kamel Benelkadi / el watan / samedi 01 avril 2017

********************************

RAHALI F. Djalila. Spécialisée en cyberpsychologie

«La fascination peut conduire à l’addiction»

<br /><br />
	Les Alg&eacute;riens sont devenus encore plus accros &agrave; cause de la facilitation d&rsquo;acc&egrave;s &agrave; internet, &agrave; savoir l&rsquo;introduction de la 3 et 4G, la d&eacute;mocratisation du march&eacute; des smartphones et la baisse des prix de connexion.<br /><br />
 » src= »http://www.elwatan.com/images/2017/03/31/sans-titre-1_2624576.jpg » /></a></p>
<div id=

Les Algériens sont de plus en plus connectés à internet et consultent les réseaux sociaux. Cette fascination peut-elle conduire à l’addiction ?

Les Algériens ont commencé à se connecter il y a un peu plus d’une décennie, mais ils le sont encore plus grâce à la facilitation d’accès à internet, à savoir l’introduction de la 3 et la 4G, la démocratisation du marché des smartphones et la baisse des prix de connexion. Internet étant l’outil le plus fort et le plus efficace au monde en information et en communication, a un aspect attrayant, suscitant plus la curiosité de l’être humain que son désir d’apprendre. De là peut venir tout le mal puisque c’est cette curiosité, parfois incontrôlable, qui fait que l’utilisation d’internet peut devenir problématique.

Ce mal a un nom, voire des noms : l’addiction à internet, la cyberdépendance, l’usage problématique d’internet (UPI), pour ne citer que ceux-là. Cependant, il faut savoir que tout abus d’utilisation d’internet n’est pas forcément une addiction. Ainsi, pour diagnostiquer cette dernière comme telle, le temps passé à surfer n’est pas le seul critère, comme beaucoup le croient.

Il faut en plus que l’individu ne puisse pas décrocher du web par lui-même et que toutes ses tentatives sont automatiquement vouées à l’échec. Aussi, faut-il que ce mal se répercute sur sa vie sociale et familiale et que toute remarque à propos de son abus de connexion le pousse à réagir violemment par la colère, le dégoût et surtout par le mensonge à propos du temps qu’il a passé sur internet.

La fascination peut donc conduire à l’addiction, mais pas seulement puisqu’elle n’est, en fait, que la première étape de ce trouble comportemental. D’ailleurs, des études internationales récentes ont prouvé que les nouveaux utilisateurs d’internet sont les plus exposés à devenir addicts.

De là, comme pour toute addiction, il y aurait d’autres causes derrière la cyberdépendance comme les problèmes familiaux, l’échec conjugal, la perte d’un être cher, l’échec scolaire, le stress au travail, et j’en passe. Toutes ces causes peuvent donc amener un individu à fuir la réalité en se réfugiant dans le virtuel. Je rejoins plusieurs avis selon lesquels l’élément de la virtualité dans le cybermonde facilite la création et l’installation de nouveaux troubles psychologiques.

L’internaute algérien est aussi concerné et le sera encore plus avec l’amélioration du débit de connexion. Ainsi, il est très facile que ce dernier bascule vers l’addiction, d’où la nécessité de le sensibiliser et l’orienter vers les solutions avant que cela n’arrive ou avant qu’elle ne cause de grands dégâts. La prise de conscience à ce stade-là est primordiale.

Comment l’internaute algérien utilise-t-il internet ? Internet est-il ludique, ou dépasse-t-il ce cadre ?

A l’origine, internet a été conçu pour l’échange et le partage d’informations et de connaissances. L’Algérien, comme tout internaute dans le monde, utilise internet de plus en plus dans sa vie quotidienne. Il ne sort de chez lui qu’après avoir consulté la météo sur son smartphone, il lit ses journaux favoris en ligne, consulte ses e-mails quand il veut et où il veut, communique avec ses proches et amis et se divertit de temps en temps à travers les jeux en ligne ou autres. Internet est un outil de recherche très puissant. Utilisé à bon escient, il ouvre un champ extraordinaire au développement sur tous les plans.

D’ailleurs, à travers mon observation continue d’internet depuis plus d’une quinzaine d’années, entre autres Facebook, j’ai pu constater que beaucoup d’Algériens, des adultes en majorité, l’utilisent dans des activités de sensibilisation et de bénévolat. Plusieurs groupes luttent contre les fléaux sociaux chez les jeunes, d’autres aident les malades chroniques à être pris en charge, une autre catégorie lutte pour la protection de l’environnement, etc.

Ceci est le bon côté. Le mauvais est que des comportements dangereux viennent de personnes inconscientes et insouciantes. Il n’y a qu’à voir le nombre d’accidents de la route qui arrivent chaque année à cause du manque de vigilance causé par l’utilisation des réseaux sociaux pendant la conduite. Il y a aussi une perte des valeurs du partage réel de la vie. Je citerai l’exemple de personnes qui passent leurs journées, tête baissée, yeux collés à leur smartphone, même quand elles sont en présence d’amis, de la famille, du conjoint ou des enfants. Elles passent à côté de leur vie sans le savoir malheureusement.

J’aimerais aussi ne pas oublier de citer un phénomène très grave que j’ai pu palper sur plusieurs profils et murs d’internautes algériens, qui sont pour la plupart des jeunes. Il s’agit du cyber-harcèlement entre les jeunes d’un même établissement. Voyez-vous, internet a dépassé de beaucoup son cadre dans les deux sens, positif et négatif.

Les chercheurs affirment que les réseaux sociaux ont isolé les jeunes dans une espèce de bulle virtuelle. Est-ce vrai, ou ce n’est qu’une caricature ?

A vrai dire, la chose est tellement réelle que la caricaturer nous donnerait une réelle image sur sa gravité. Il est très facile de confirmer cela en observant les comportements de nos jeunes autour de nous, dans les espaces publics, dans les établissements scolaires, chez eux, etc. Ils communiquent via texto avec leurs amis qui se tiennent à proximité, partagent des «émojis» au lieu d’émotions, ont des centaines d’amis sur leur compte Facebook et parfois pas un de vrai dans la réalité, favorisent leurs contacts sur les réseaux sociaux et les font passer avant leurs parents et proches. Non conscients de leur boulimie digitale, ils continuent à faire changer la société en adoptant de nouvelles formes de contact et de communication.

Ceci s’est même répercuté sur notre système de valeurs. Tandis que les enfants, eux, vont plus vers les jeux en ligne qui contiennent pour la plupart des éléments addictogènes. L’addiction aux jeux vidéo en ligne ou hors ligne chez les enfants est un autre mal qui ronge la société puisqu’il se répercute généralement sur leur scolarité, leur santé psychique et physique aussi.

Ma dernière recherche auprès de 187 parents d’élèves d’une école primaire a révélé qu’il y a une corrélation positive entre la peur de ces parents du kidnapping de leurs enfants et le risque d’addiction aux plateformes électroniques connectées chez ces derniers.

En effet, poussés par cette peur, presque 89% des parents sont allés vers l’enfermement de l’enfant à domicile en mettant à sa disposition tous genres de gadgets électroniques connectés. Il est bon de signaler aussi que les jeunes d’aujourd’hui font leur crise d’adolescence dans le monde virtuel qui leur garantit deux choses essentielles, voire fondamentales : l’anonymat et l’absence du contrôle parental. Internet est devenu tout simplement leur zone de confort. Donc, la bulle virtuelle est bel et bien là.

Comment peut-on analyser les comportements d’un internaute, et est-ce vraiment possible de le faire ?

L’analyse comportementale spécifique au monde virtuel ou Net-profiling peut se faire en suivant les traces de l’internaute sur plusieurs plateformes numériques. De plus, plusieurs outils d’analyse et d’évaluation sont requis. La cyber-observation comme outil s’impose de manière primordiale. Je définirais cette dernière comme étant l’examen des traces numériques visibles et, ou sauvegardables que laisse l’internaute à travers son passage sur une plateforme numérique. Le but de cette observation est la recherche de liens logiques entre ces traces qui sont des cyber-comportements et la personnalité de l’internaute.

L’analyse des cyber-comportements nous aide à connaître les traits de caractère et les éléments de personnalité d’un internaute et éventuellement prédire ses comportements dans la réalité, et surtout détecter sa force ou sa fragilité et sa prédisposition à devenir un cyber-délinquant ou , au contraire, une cyber-victime.

L’addiction à internet est-elle une pathologie qui nécessite des soins et un suivi ?

Oui et non. Elle peut être un symptôme dans un trouble de la personnalité ou appartenant à une maladie mentale, comme elle peut être une simple phase transitoire d’une souffrance psychologique passagère où l’individu choisit le milieu virtuel pour faire sa crise. Dans les cas pathologiques, une psychothérapie et un suivi rigoureux s’imposent sous risque de récidive.

Ceci d’un côté ; de l’autre, des recherches académiques que j’ai menées depuis 1999 dans le domaine de la cyberpsychologie ont abouti à deux grands constats. Le premier est qu’il y a une forte demande de la part de nos concitoyens à vouloir consulter des psychologues sur internet pour différents troubles, entre autres ceux liés à l’addiction.

Le deuxième est l’existence d’une addiction précoce aux jeux en ligne chez les enfants de moins de 7 ans. Dans ce contexte, j’interpelle les parents, les enseignants, les professionnels de la santé publique, la société civile sous l’impulsion des pouvoirs publics à agir dans le cadre d’une stratégie moderne, spécifique à la population algérienne en prônant la pluridisciplinarité pour plus d’efficacité.

En outre, l’ouverture de cliniques spécialisées dans les addictions comportementales peuvent être très bénéfiques, surtout avec l’apparition de nouveaux troubles comportementaux tels que la FoMO et la nomophobie.**Kamel Benelkadi - el watan / samedi 01 avril 2017

****************************

Dr Yamine Boudhane :

« Nous assistons à une prolifération des informations futiles »

<br /><br /><br />
	Le docteur Yamine Boudhane, ma&icirc;tre de conf&eacute;rences &agrave; la facult&eacute; des sciences de l&rsquo;information de l&rsquo;universit&eacute; Ferhat Abbas (S&eacute;tif).<br /><br /><br />
 » src= »http://www.elwatan.com/images/2017/04/01/yamine-ph_2624589_465x348.jpg » /></a></p>
<div id=Le docteur Yamine Boudhane, maître de conférences à…internet et internautes.1 trans trans trans trans

La diffusion des informations en Algérie est sujette à une « horrible pollution », estime le docteur Yamine Boudhane, maître de conférences à la faculté des sciences de l’information de l’université Ferhat Abbas (Sétif). Sans la moindre complaisance, l’universitaire livre les conclusions de ses travaux sur les nouveaux médias.
Des millions d’Algériens sont présents sur les réseaux sociaux au moment où de nombreux sites d’information et autres blogs se livrent à une course effrénée pour capter l’intérêt des internautes. Peut-on dire, dans ce contexte de diversité, que l’Algérien est informé « correctement » ?Effectivement, des millions d’Algériens, notamment les jeunes, se tournent principalement vers les réseaux sociaux, en premier lieu Facebook, et les blogs pour obtenir des informations politiques, sportives, artistique…, et ce, en s’abonnant aux pages de certains médias classiques dotés de sites web et qui partagent les liens des articles et des vidéos sur les réseaux sociaux. Il y a aussi ceux qui s’abonnent aux pages personnelles de certains journalistes ou blogueurs devenus de véritables leaders d’opinion qui guident les conceptions et les orientations de nombreux jeunes sur les questions d’actualité. Nous constatons en outre que des jeunes, engagés avec force, qui suivent et commentent les  questions publiques de façon permanente sur les réseaux sociaux, se sont transformés, eux aussi, en leaders d’opinion. Ils influencent leurs amis et les amis de leurs amis. Les publications de ces jeunes engagés (commentaires, photos ou vidéos) sont partagées par un grand nombre de personnes et deviennent ainsi une source d’information pour leurs abonnés.
   
Mais, naturellement, il n’est pas journaliste quiconque diffuse une information. Tout comme, on ne peut considérer comme médias quiconque propose des informations gratuites ou payantes. Nous vivons une horrible pollution dans la diffusion des informations en Algérie. Les internautes se trouvent face à «  une tempête informationnelle » où les vérités et les rumeurs sont mêlées. Le non-respect des règles d’éthique et de déontologie journalistiques a conduit  à la propagation de la désinformation, la falsification, le mensonge, le manque de crédibilité, la subjectivité…   

Les fausses informations (fake news) foisonnent sur internet et sont parfois reprises par la presse écrite et des médias audiovisuels…

La non-vérification des informations à la source et le recours aux infos publiées par certaines pages sur les réseaux sociaux sans avoir examiné au préalable les références de leurs propriétaires, la course au scoop ; tout cela fait que certains journalistes tombent dans le piège des « fausses informations ». Des journaux et de chaînes de télévisions ont repris des informations et de vidéos qui se sont avérées par la suite fausses et « fabriquées ». Certains médias s’excusent et publient des rectificatifs alors que d’autres ignorent la question. 

Le recours aux informations disponibles sur les réseaux sociaux est une pratique courante dans tous les pays du monde. Mais plusieurs Etats sont en train de prendre des mesures fermes pour contenir le phénomène des informations mensongères. En Allemagne, de lourdes amendes sont infligées à ceux qui propagent des informations mensongères sur les réseaux sociaux. Des médias, à l’exemple de la BBC, utilisent des applications (FIB) pour découvrir les informations trompeuses. 

Des titres connus de la presse écrite occidentale ont arrêté leurs éditions papiers, pour se concentrer sur le web. Comment voyez-vous l’avenir des journaux papiers algériens, à moyen terme ?

Effectivement, de nombreux médias dans le monde se tournent vers le numérique, surtout avec les crises économiques que vivent les journaux suite au recul des recettes publicitaires,  occasionné par les politiques d’austérités adoptées par les annonceurs. Le choix du numérique est favorisé par le fait que les lecteurs se sont orientés vers les médias sociaux et les sites d’information électroniques. La hausse des prix du papier et des coûts de l’impression et de distribution, le recul des subventions de l’Etat destinées aux médias – notamment au niveau des pays ayant des économies rentières comme l’Algérie- a accentué cette tendance. 
Tous ces facteurs réunis ont poussé les journaux à se tourner vers l’édition électronique, comme c’était le cas pour The Independent (Royaume-Uni) et le journal libanais Essafir.

Les médias algériens sont-ils en mesure de jouer le rôle de quatrième pouvoir ?
 
La presse est censée jouer les rôles de surveillant de l’exercice du pouvoir et de représentant de l’opinion publique qui transmet ses préoccupations fidèlement et avec objectivité.  Mais la réalité est toute autre. Des dizaines de titres de la presse se sont transformés en registre de commerce qui cherchent des parts de publicité tandis que leurs propriétaires sont devenus des gérants d’entreprises commerciales en quête de gains. De nombreux journaux se sont rangés du côté de responsables au pouvoir et auxquels ils ont prêté allégeance. Il est difficile, dans cette pollution générale de l’espace médiatique algérien, de voir émerger une presse capable d’assumer le rôle d’un véritable quatrième pouvoir. Les journaux qui assument ce rôle sont souvent assiégés : on peut les priver de publicité, intimider leurs journalistes et les empêcher d’accéder aux sources de l’information. 

Que pensez-vous du contenu véhiculé par les sites d’information et des médias algériens en général ?

Je crois que le contenu de la plupart des sites d’information en Algérie manque de ce qu’on appelle « les valeurs informationnelles » telles l’importance, la neutralité, la nouveauté, la pertinence … La plupart de ces sites versent dan l’excès et l’exagération, voir le mensonge et l’intox. Ils n’apportent pas des connaissances utiles pour le lecteur. Malheureusement, des journaux et des chaînes de télévisions satellitaires sont tombés dans les mêmes pratiques. Nous assistons aujourd’hui à une prolifération des informations traitant du charlatanisme, des fantômes, des viols, des meurtres et autres informations futiles et superficielles.

*Propos recueillis par Farouk Djouadi - el watan / samedi 01 avril 2017

**************************

F. M., un homme de 27 ans, a été arrêté par la gendarmerie nationale et présenté devant la justice, jeudi dernier, pour des chefs d’accusation de harcèlement et de détournement de mineur sur les réseaux sociaux.

Le mis en cause ciblai,t via Facebook, des fillettes d’à peine 13 ou 14 ans qu’il photographiait les menaçant ensuite de balancer les clichés sur le net. Etant orthophoniste, celui-ci avait les compétences requises pour  à «tromper» ces fillettes. La gendarmerie est arrivé à la conclusion que celui-ci utilisait sept profils Facebook, dont trois en tant que fille mineure. C’est par ce biais qu’il approchait ses victimes.

L’auteur de ce crime, qui résiderait à Beni Messous, à Alger, puisque c’est la brigade de cette commune qui est chargée de cette affaire en collaboration avec les gendarmes enquêteurs spécialisés dans la lutte contre la cybercriminalité, sévissait au niveau de trois wilayas. En plus de la capitale, il partait régulièrement vers Tissemssilt et Naâma.**Elyas Nour / Algérie Focus / dimanche 02 avril 2017

*********************************

*logiciel anti-pornographie en Chine…

Le secrétaire américain au Commerce a demandé aux autorités chinoises de renoncer à leur projet de logiciel anti-pornographie. Le soir même, Google était inaccessible en Chine. La lutte contre la pornographie créera-t-elle un incident diplomatique entre les Etats-Unis et la Chine ? Mercredi, le secrétaire américain au Commerce a écrit aux autorités chinoises pour leur demander d’abandonner un projet de filtrage d’internet. A partir du 1er juillet, tous les PC vendus en Chine devront être en effet équipés de la «barrière verte», un nouveau logiciel de contrôle qui bloquera l’accès aux contenus pornographiques et violents. Si l’outil se présente sous les traits d’une application classique de contrôle parental, ses détracteurs, comme l’association des industriels de l’informatique (CCIA) craignent qu’elle soit aussi utilisée à des fins politiques, pour surveiller et contrôler les internautes. Dans sa lettre, le secrétaire d’Etat Gary Locke évoque ainsi à mots couverts de «larges implications en terme de censure et de sécurité du réseau». Les Etats-Unis préfèrent toutefois s’attaquer à la «barrière verte» sous l’angle commercial. «La Chine place les entreprises dans une position intenable en leur imposant, sans pratiquement aucune annonce publique, de pré-installer un logiciel», explique Gary Locke, qui évoque «un sérieux obstacle» aux règles de l’Organisation mondiale du commerce.

Google coupé durant deux heures

Côté chinois, on réaffirme que cette initiative vise uniquement à protéger les enfants des images choquantes sur internet. Depuis le début de l’année, la lutte anti-pornographie est devenue une priorité des autorités locales, qui ont commencé par s’attaquer aux contenus à la source. Quelque 1900 sites internet propageant des contenus jugés inacceptables ont ainsi déjà été bloqués. Le géant Google n’y échappe pas. Mercredi soir, le site est resté inaccessible pendant près de deux heures depuis la Chine, dans ses versions américaines et chinoises. L’origine de la coupure n’a pas encore été clairement établie. Mais la semaine dernière, le moteur de recherche, coupable d’aiguiller parfois vers des sites pornographiques, avait été menacé de sanctions. «Google est une entreprise internet fournissant des services en Chine et devrait observer strictement les lois et règlements chinois», a rappelé jeudi lors d’un point presse un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, qui n’a toutefois pas revendiqué la coupure. Le message a été parfaitement compris par Google, qui a finalement promis de «nettoyer les contenus vulgaires» au plus vite. La Chine, qui compte près de 300 millions d’internautes, a déjà prévu d’aller plus loin. Selon des nouvelles règles énoncées jeudi, les sites qui renvoient «sur des études et recherches liées au sexe» ne seront plus accessibles qu’aux seuls professionnels de la santé et chercheurs, a expliqué le China Daily, citant un porte-parole du ministère de la Santé. Les sites «liés à la santé» devaient déjà être approuvés et enregistrés auprès des autorité, afin d’éviter qu’ils propagent de la pornographie. (Le Figaro-25.06.09.) 

 **réactions d’internautes…

Bravo la Chine…après tout pour avoir ça sur une télévision, il faut en faire la demande et payer, alors que sur internet tout et le pire est là, disponible. Ce n’est pas normal. Tous les pays devaient faire la même chose ! 

 *USA moteur de la depravation.Bravo la chine….

*Tous les peuples devrait protéger ainsi leurs enfants .Voilà un geste courageux devant les vendeurs qui agressent impunément les foyers avec leurs marchandises non désirée. Une bonne leçon pour nous qui avons baissé les bras…

*Un Secrétaire d’État des USA demande à la Chine de retirer son logiciel anti-pornographie sur internet!!!! c’est le monde à l’envers ou les masques sont définitivement en train de tomber? à l’évidence ne doit pas plaire au Département de Commerce américain que la Chine empêcher la diffusion de la pornographie “made in USA” dans son pays, somme toute, c’est un de leurs grands produits d’exportation. 

*Il faut connaître la chine pour pouvoir la jugée , les pays d’asie en général, il y a une éducation qui remonte des millénaires qui consistent à ne pas dévoiler son corps au publique, les asiatiques sont très pudiques, si l’occident souhaite libérér les moeurs et la sexualité, c’est leur choix culturels dont on ne peut pas imposer à la Chine de ne pas installer les filtres antipornographiques dans les ordinateurs.

*je cite l’article :
«Google est une entreprise internet fournissant des services en Chine et devrait observer strictement les lois et règlements chinois»


 
 ******************************* 

* Joowala.com , un site sur le tourisme en Algérie…..

Les amateurs de voyages et les agences ont enfin leur portail Internet 100% algérien.

Med & Com, leader algérien de contenu Web et mobile, vient de lancer Joowala.com, un portail Internet consacré au tourisme et aux voyages. Inédit, ce site Web permettra aux Algériens d’effectuer les meilleurs choix et de comparer toutes les offres sans risquer de laisser passer celle qui convient le mieux à leurs budgets et à leurs envies. C’est du moins ce qu’assure cet acteur très dynamique des TIC qui mise ainsi sur un thème apparenté au e-commerce et au potentiel très porteur. Et ce, à l’heure où les Algériens aspirent à un peu de repos et de détente après une année de travail harassant, alors que les agences de voyages proposent de nombreuses offres de séjour toutes plus attractives les unes que les autres. Avec cette offre, Med & Com apporte donc une solution sur mesure en lançant sur la Toile Joowala.com, un portail Internet dédié au tourisme et au voyage. Joowala.com est de fait une plate- forme qui met à la disposition des agences de voyage la possibilité de diffuser leurs offres de séjour grâce au média incomparable qu’est Internet. L’internaute algérien quant à lui va pouvoir comparer les offres de voyage les plus intéressantes et ainsi bénéficier des meilleures prestations au meilleur prix. Joowala.com donne également la possibilité de comparer et de pré-réserver en ligne depuis son ordinateur, sans se déplacer: son séjour, ses week-ends et excursions, ses nuits d’hôtel et même son pèlerinage au Hadj ou Omra. L’utilisateur trouvera sur Joowala.com une offre de séjour très diversifiée, tant au niveau des destinations proposées que des prix pratiqués. Sont mis à la disposition des internautes des centaines d’offres régulièrement mises à jour, un guide touristique qui leur donnera un avant-goût de leurs prochaines vacances, un annuaire de plus de 600 agences de voyage répertoriées, des actualités touristiques en Algérie et à l’étranger et toutes les formalités administratives à accomplir avant le départ. Les amateurs de voyage et les agences ont enfin leur portail Internet 100% algérien où ils pourront rêver et faire rêver. Assurément et grâce à ce portail, Med & Com participe activement à l’édification de la société de l’information, et offre la possibilité aux Algériens de vivre à fond leur passion, en l’occurrence leur passion des voyages. Cette innovation intervient à l’heure où les autorités du pays appellent à mettre la société algérienne au diapason des nouvelles technologies de l’information: une entreprise qui ne peut passer que par la démocratisation de l’Internet dans tous les secteurs.(L’Expression- 25.06.09.)

************************

 *Irban Irban lance la première web-série du Maghreb

Au moment où l’on parle avec insistance de l’ouverture audiovisuelle, de l’arrivée de Beur TV ou encore de la production importante de séries pour le Ramadhan sur l’Entv, l’Algérie a vu maître, hier, la première web-série dans le Maghreb sur Facebook.
La série est conçue, interprétée et produite par un jeune réalisateur radio, Brahim Hmida, plus connu sous le pseudonyme Irban Irban. Amateur de cinéma américain, il s’est trouvé une passion en pleine guerre médiatique entre l’Egypte et l’Algérie, en lançant des parodies algériennes des grands films américains avec des voix et une culture très algérienne. Le buzz était total sur Facebook. Après cet épisode de la bataille médiatique, Irban Irban a trouvé un nouveau filon, les séries américaines comme «Grey’s Anatomy» ou encore le drame romantique des vampires «Twilight». Une nouvelle fois il fait mouche. Travaillant dans l’anonymat, il est devenu, en l’espace de quelques mois, une personne très convoitée par les médias. Il passe dans toutes les émissions et un opérateur de téléphonie, Djezzy, lui offre même la possibilité de faire sa propre série: Irban 007 Call center.
Le principe est simple: ça se passe dans un call center et il reçoit des appels un peu loufoques de personnes qui demandent l’impossible. Pour son premier épisode, plus de 700 personnes ont visionné la vidéo, c’est déjà énorme!
Pour ceux qui ne le savent pas, la web-série est une série composée de vidéos diffusées sur Internet. Elles naissent souvent sur les réseaux sociaux permettant l’échange de vidéos comme YouTube. À l’origine produites par des semi-professionnels avec de faibles moyens, les web-séries connaissent, aujourd’hui, une montée en gamme liée à lexplosion du genre sur la Toile et à un succès considérable. Le phénomène de la web-série est à la croisée de plusieurs mondes dont la série télévisée et le court métrage. Elle est à ne pas confondre avec web-série (série sous forme écrite) qui s’apparente plus à la fanfiction et au roman. La web-série est avant tout un produit audiovisuel de fiction. A linstar de leur grande soeur, la série télévisée, les web-séries tirent leur originalité de leur accessibilité. Diffusées via le Web sur des sites dédiés pour les plus grosses productions ou sur les sites communautaires de diffusion de vidéos tels Dailymotion ou encore YouTube. Amateures ou professionnelles, ces séries de vidéos se sont démocratisées très rapidement et la facilité de la production a grandement encouragé la production amateur. L’engouement pour le genre a même entraîné une petite révolution dans le monde professionnel. En novembre 2007, la web-série Sanctuary (série télévisée) (Amanda Tapping), rachetée par la chaîne américaine Syfy US pour une diffusion télévisée, est un très bon exemple de cette nouvelle vague.
Irban Irban vient ainsi, une nouvelle fois, de prouver que les Algériens, qui sont écartés par l’Entv, peuvent aller sur Internet pour s’exprimer. (L’Expression-30.06.2011.)

******************* 

*Microsoft va diffuser sur internet un logiciel antivirus gratuit…..Le groupe informatique américain Microsoft a dit jeudi qu’il allait rendre accessible gratuitement en ligne un programme anti-virus, afin que les internautes les plus économes ne passent pas à côté de la protection de leurs ordinateurs. Une version bêta (expérimentale) du programme Microsoft Security Essentials (MSE) sera téléchargeable dès mardi au Brésil, en Israël et aux États-unis, puis dans d’autres pays. «Pour répondre à la demande de consommateurs pour des protections contre les programmes malveillants qui soient facilement accessibles et ne ralentissent par leurs systèmes, Microsoft lance Microsoft Security Essentials», a annoncé le groupe, vantant «une protection de qualité contre des menaces comme les virus, les logiciels espions, les chevaux de Troie etc». Pour le groupe de Redmond (Etat de Washington, nord-ouest des États-unis), il est indispensable de se protéger contre les virus, vu la multiplication et la gravité croissante des attaques de virus, or les programmes de sécurité payants et devant être fréquemment actualisés sont boudés par trop d’internautes, notamment dans les pays émergents. Microsoft a indiqué qu’il prévoyait d’actualiser automatiquement son programme MSE.- Agence France-Presse (San Francisco)- 19.06.09.


***************************** 

 *Les États-unis sous-équipés en connexion haut débit … Les États-unis sont classés 20e au palmarès des pays les mieux équipés en connexions internet haut débit, dans une étude publiée jeudi par le cabinet Strategy Analytics, dominée par la Corée du Sud. Selon cette étude portant sur 2008, seulement 60% des foyers américains étaient équipés, contre 95% des foyers sud-coréens. Et selon l’étude, «2009 ne s’annonce pas bien meilleure», car «les Etats-Unis devraient tomber à la 23e place».Selon le cabinet, la Corée doit son avance au caractère très urbain de sa population, ainsi qu’à «une politique gouvernementale en faveur des liaisons» haut débit. Dans ce palmarès, la Corée du Sud est suivie de Singapour (88% des foyers équipés, des Pays-Bas (85%), du Danemark (82%) et de Taïwan (81%). La Suisse est au 8e rang (76%), le Canada est 9e (76%) et la France 13e (68%), devant notamment le Royaume-Uni (14e avec 67%), le Japon (16e avec 64%) l’Allemagne (22e avec 58%) et l’Espagne (24e avec 57%). Agence France-Presse (New York) 19.06.09. 

 


*******************
*Une mère célibataire de 32 ans a été condamnée jeudi aux États-unis à payer 1,92 million de dollars à l’industrie du disque pour avoir téléchargé illégalement 24 chansons, après l’annulation d’un premier procès qui avait abouti à sa condamnation à 220 000 dollars d’amende. Jammie Thomas-Rasset, mère de quatre enfants originaire du Minnesota (nord), a été reconnue coupable d’avoir utilisé le logiciel de partage de fichiers Kazaa pour télécharger les chansons sur internet.Le jury, qui n’a eu besoin que de quelques heures pour parvenir à son verdict, l’a condamnée à payer 1,92 million de dollars, soit 80.000 dollars par chanson, à six maisons de disques: Capital Records, Sony BMG Music, Arista Records, Interscope Records, Warner Bros. Records et UMG Recordings. Mme Thomas Rasset avait été condamnée en octobre 2007 à payer 220.000 dollars de dommages et intérêts à ces six compagnies. Mais le juge ayant présidé au procès avait ensuite annulé cette condamnation et ordonné la tenue d’un nouveau procès, jugeant le verdict «complètement disproportionné» et «accablant». La RIAA (Recording Industry Association of America), qui représente l’industrie du disque américaine, et les grandes maisons de disques ont déjà poursuivi des milliers de personnes pour téléchargement et partage illégal de musique, et la plupart d’entre elles ont accepté de payer entre 3.000 et 5.000 dollars. Jammie Thomas-Rasset a été la première à refuser un accord à l’amiable, préférant aller au procès. En décembre, la RIAA a annoncé qu’elle arrêterait d’assigner en justice les internautes qui téléchargent illégalement, préférant inciter les fournisseurs d’accès à prendre des mesures. Environ 35.000 personnes ont été poursuivies pour piratage aux États-unis depuis 2003.–Agence France-Presse (Minneapolis) – 19.06.09.********************** *adolescents tricheurs… Les adolescents américains se servent largement de leur téléphone portable et d’internet pour tricher aux contrôles ou aux examens, révèle une étude publiée jeudi. Un peu plus de la moitié des adolescents interrogés pour les besoins d’un sondage commandé par Common Sense Media, qui se présente comme une organisation destinée à améliorer l’impact des médias sur les familles, ont reconnu utiliser internet pour tricher, et plus d’un tiers disent en avoir fait autant avec leur portable.Environ 65% de l’ensemble des adolescents interrogés disent avoir vu ou entendu d’autres élèves utiliser leurs téléphones mobiles pour tricher en cours. «Ce sondage montre qu’une des conséquences inattendues de ces technologies souples est qu’elles rendent la triche plus facile», conclut l’étude. «L’univers numérique, par sa nature, est distant, d’une traçabilité difficile et souvent anonyme», ce qui affaiblit la perception des actions et de leurs conséquences, poursuit l’étude. Les techniques de triche consistent notamment à stocker des notes sur son portable pour s’en servir lors des contrôles, ou à échanger des réponses par textos pendant les contrôles eux-mêmes. Les adolescents utilisent aussi leurs portables pour rechercher en direct des réponses sur internet pendant les examens, ou pour envoyer des photos des questions aux élèves qui s’apprêtent à faire le même exercice plus tard dans la journée. Le plagiat sur internet n’est considéré comme quelque chose de grave que par 36% des adolescents sondés. Seulement la moitié d’entre eux considèrent qu’il est grave de tricher sur internet, et un élève sur quatre considère que stocker des informations sur son portable et s’en servir pendant les examens n’est pas tricher. Le sondage note que les parents considèrent, eux, de telles attitudes comme de la triche, mais estiment que leurs propres enfants ne s’en rendent pas coupables. L’étude révèle aussi que les adolescents envoient en moyenne 440 textos par semaine, dont 110 pendant les cours. Sondage réalisé en ligne du 28 mai au 5 juin auprès d’un échantillon national de 1.013 adolescents de 13 à 18 ans et de 1.002 parents avec une marge d’erreur de plus ou moins 3%.   Agence France-Presse (San Francisco)19.06.09.
**************************

*iPhone OS 3.0: du solide…. Ne me demandez pas «où», ni «comment», mais j’ai réussi à mettre la main vendredi dernier sur le tant attendu OS 3.0 du iPhone, qui ne sera lancé que mercredi prochain. Première impression? Épatant, surtout pour le « tethering ». Le nouveau système d’exploitation s’installera automatiquement mercredi sur tous les iPhone, même ceux de première génération, lors de la syncrhonisation avec iTunes.

Le copier/coller

Après deux ans à faire la sourde oreille, Apple a enfin trouvé le moyen d’inclure cette précieuse fonction au iPhone. Le mécanisme fonctionne à merveille.  Il vous suffit de laisser votre doigt quelques secondes sur le texte, et des boulettes bleues apparaissent – une à gauche et une à droite du mot que vous avez sélectionné. Vous pouvez allonger les deux boulettes à votre guise, étendant ainsi votre sélection à une phrase, à un paragraphe entier ou encore à toute la page. Il ne reste ensuite qu’à appuyer sur le bouton «copier», et vous pouvez coller l’extrait où vous le souhaitez, même dans une application différente. Simple. Intuitif. Efficace.

Spotlight

Apple a ajouté au iPhone un outil de recherche qui permet, d’un seul coup, de fouiller dans les courriels, le calendrier, les contacts, les SMS et dans la discothèque. Pour faire apparaître Spotlight, il n’y a qu’à appuyer sur le bouton central alors qu’on se trouve sur la première page d’applications. Oh ! Merveille. Spotlight apparaît sans le moindre délai d’attente, avec son clavier prêt à fonctionner. Les résultats de recherche s’affichent presque immédiatement. Le moteur de recherche trouve les contacts très rapidement. C’est un peu plus long pour trouver du contenu dans les courriels et dans la discothèque, par contre. Mais bon, vous allez survivre.

Le « tethering » 

Dans sa grande bonté, la compagnie de Cupertino a déverrouillé une fonction très précieuse qui permet de partager la connexion internet 3G du iPhone avec un ordinateur portable. En d’autres mots, en utilisant le « tethering », vous transformez votre iPhone en modem moyenne-haute vitesse sans fil. Où que vous soyez au Canada, vous avez maintenant en tout temps accès sur votre ordinateur portable à une connexion internet à peine plus lente que la haute vitesse. Fini la chasse aux réseaux WiFi.  Franchement, on ne pouvait espérer plus simple comme interface : vous activez la fonction «Partage Internet» dans les réglages réseau du iPhone, puis vous le jumelez via Bluetooth à votre ordinateur, et le tour est joué. Si votre PC n’est pas doté d’une radio Bluetooth, vous pouvez aussi vous brancher à l’aide d’un fil USB. L’ordinateur trouve alors par lui même un nouveau réseau. Sur mon Mac, j’ai réussi à configurer le mode Bluetooth et le mode USB en moins de deux minutes. Petite remarque: en mode Bluetooth, soyez prudents, la batterie se décharge à vue d’oeil.  La fonction « tethering », qui existait depuis longtemps de façon plus ou moins légale sur iPhone «jailbreakés», tardait à être mise en fonction parce qu’Apple craignait de froisser les compagnies de téléphonie en la déverrouillant. Vous comprendrez que le « tethering » sollicite énormément les réseaux cellulaires.  Dites donc un gros merci à Rogers, qui a décidé de ne pas surfacturer les utilisateurs qui se serviront du «tethering», pourvu qu’il aient un forfait d’au moins 1Go de données. Notez cependant que cette politique pourrait changer le 1 janvier 2010, indique Rogers sur son site web.

Capacités Bluetooth améliorées

Sous l’OS 3.0, vous pouvez maintenant brancher un casque d’écoute stéréo sans fil Bluetooth sur votre iPhone. Encore une fois, cela se fait sans heurts : j’ai pu configurer le Motorola S9 que j’avais sous la main en moins de deux minutes. Dans les oreilles, le résultat est satisfaisant, mais le son de la musique est agrémenté en tout temps d’un petit bruit fantôme agaçant.  Est-ce la faute du iPhone ou du casque d’écoute? J’aurais tendance à dire que c’est la faute du concept tout entier. C’est bien beau les prouesses techniques, mais écouter de la musique compressée grâce à un dispositif qui la compresse à nouveau pour pouvoir l’envoyer par ondes numériques n’est peut-être pas la meilleure des solutions. Audiophiles, abstenez-vous.

Clavier horizontal et autres gugusses

Personne ne comprenait pourquoi, mais Apple refusait depuis le lancement du iPhone de permettre d’écrire des courriels et des notes à l’horizontale. Le OS 3.0 le permet, et c’est tant mieux. Le clavier est considérablement plus large, ce qui facilite la tâche, mais en échange, vous perdez une quantité importante d’espace pour visionner le texte que vous écrivez. Parlant du clavier, j’ai cru constater que le système de prédiction des mots a été amélioré, mais je n’en ai pas la certitude.  Pour finir, j’ai noté une «amélioration» qui n’en est pas une : «secouer et mélanger» («shake to shuffle»). Avec OS 3.0, quand vous écoutez de la musique, il vous suffit maintenant de secouer le téléphone pour que la plage musicale change. Vous trouverez cela merveilleux, jusqu’au moment où vous marcherez d’un pas trop vigoureux. Heureusement, le mode «secouer et mélanger» peut être désactivé, et c’est ce que je me suis empressé de faire.

SMS multimédia

Il est maintenant possible d’envoyer avec le iPhone des SMS accompagnés de photos. Malheureusement, étant le seul de ma gang à avoir installé l’OS 3.0, je n’ai pas pu le tester. Comme vous, je vais devoir attendre à mercredi pour le faire, preuve qu’il y a un peu de justice dans le monde techno.(CyberPresse-17.06.09.)

*************************** 

*Bing, le nouveau moteur de recherche de Microsoft…

Lancé au début du mois, le nouveau moteur de recherche de Microsoft affiche une audience bien supérieure à son prédécesseur Live Search. Attaqué, Google a lancé une première riposte. Bien, mais peut encore mieux faire. Les premiers résultats d’audience sont en tout cas encourageants pour Bing, le nouveau moteur de recherche de Microsoft, trois semaines après sa présentation officielle. Le cabinet comScore, spécialisé dans la mesure d’audience sur Internet, a délivré hier ses statistiques pour les Etats-Unis. Et le verdict est sans appel : l’audience du nouveau moteur progresse. Selon le cabinet, Bing a attiré 16,7% des visiteurs sur les moteurs de recherche aux Etats-Unis entre le 8 et le 12 juin. Cette part s’élevait à 15,8% entre le 1er et 5 juin.

Google inquiet ?

 

Bing surpasse ainsi le précédent moteur de recherche de Microsoft, Live Search. Ce dernier affichait en avril 8,2% de parts de marché aux Etats-Unis, derrière Yahoo! (20,4%) et Google (64,2%) qui reste toujours leader sur le marché américain. Même si Bing a bénéficié d’un effet de curiosité les premiers jours et de l’énorme campagne de communication multi-support mise en place par Microsoft le budget pourrait atteindre 100 millions de dollars rien qu’aux Etats-Unis selon Advertising Age – les statistiques montrent que l’intérêt du public s’est poursuivi lors de la deuxième semaine. D’après Mike Hurt, vice-président de ComScore «ces premières statistiques reflètent une réaction positive de la part du marché». Ce lancement n’a bien sûr pas échappé au cofondateur de Google, Sergeï Brin, qui, selon le «New York Post» daté de dimanche, aurait rassemblé une équipe d’ingénieurs pour étudier en quoi l’algorithme de Bing diffère au sien. Une version toutefois démentie par la suite par Google, qui indiquait alors qu’une équipe travaille en permanence pour améliorer les recherches et ne faisait aucun commentaire sur l’implication de Sergeï Brin. Pas de réaction donc, du moins officiellement … Car un lien discret vient de faire son apparition sur la page d’accueil de Google, « discovering the web ». L’objectif de la page se cachant derrière ce lien est simple : faire découvrir aux internautes les capacités de son moteur de recherche, et notamment les fonctions qui visent à le transformer en « moteur de décision ». Soit les mêmes que celles qui sont présentées comme le point fort de Bing …

 

Un long chemin pour Microsoft

 

Le PDG de Microsoft Steve Ballmer s’est de son côté, félicité de ce très bon début. Mais il garde pourtant la tête sur les épaules, bien conscient que ce sera difficile de détrôner Google. «On va peut-être réussir, peut-être pas, mais nous ne pouvons pas réussir si nous ne nous engageons pas à changer les choses, changer l’approche, changer le modèle d’entreprise, et on ne peut pas abandonner au bout de six mois, ou un an, ou deux ans» a indiqué l’homme fort du géant de Redmond. «Je ne veux pas susciter trop d’attentes. Il va falloir qu’on soit tenace et qu’on garde très longtemps le rythme de l’innovation», a dit-il déclaré lors d’un sommet économique à Detroit (Michigan).  En France, le site StatCounter semble indiquer que les internautes sont moins enthousiastes. Google possède plus de 95% de parts de marché, contre environ 2% pour Yahoo! et 1,6% pour Bing.(Le Figaro-18.06.09.) 

***************************** 

* USA – 4 jours de prison pour une blogueuse…(AFP.01.06.09)-

blogfem.jpg

 Une Américaine qui avait évoqué Anna Nicole Smith sur un blogue a passé quatre jours en prison la semaine dernière pour outrage, dans le cadre d’une affaire de diffamation lancée par la mère de la starlette morte en 2007. Lyndal Harrington, qui exerce le métier d’agent immobilier, a été condamnée pour avoir refusé de remettre son ordinateur au tribunal. Elle était accusée d’avoir contribué à propager des contrevérités en affirmant que la mère d’Anna Nicole Smith, Virgie Arthur, aurait épousé son demi-frère et commis des violences à l’encontre de sa fille. La blogueuse, une grand-mère de 53 ans, affirme que son ordinateur lui a été volé pendant un cambriolage moins d’une semaine après la demande du tribunal et qu’elle ne peut donc pas le remettre à la justice.Mme Harrington se dit choquée d’être poursuivie pour des propos qu’elle a publiés sur le blogue «Rose Speaks» pour passer le temps. «J’ai juste exprimé mon opinion», a-t-elle déclaré à l’AFP. Selon des experts, les blogueurs sont de plus en plus souvent la cible de ce type de procédures judiciaires, qui mettent à l’épreuve les limites de la liberté d’expression chère aux Américains. Les procès intentés à leur encontre ont doublé chaque année depuis 2004 et les amendes ont atteint la somme de 15 millions de dollars, selon Robert Cox, président de la Media Bloggers Association. «Un grand nombre de blogueurs se considèrent comme des particuliers ou comme des auteurs, mais devant les tribunaux, ils sont considérés comme des éditeurs» et sont donc responsables légalement de leurs propos, explique-t-il. Environ 175 000 nouveaux blogues sont créés chaque jour, selon Technorati, un moteur de recherche de blogues.

******************************* 

* Les Chinois en pointe dans la ” cyberguerre” ….. Dans la cyberguerre, si à la mode aujourd’hui, la Chine réputée talentueuse en attaque, serait aussi douée en défense. Elle aurait installé sur tous ses ordinateurs gouvernementaux et militaires un système très efficace pour déjouer les intrusions de cyber-espions américains. L’existence de ce «bouclier» a été révélée lors d’auditions devant le Congrès des États-Unis, selon le Washington Post.La grande originalité de ce dispositif baptisé «kylin» serait de reposer sur un système d’exploitation inédit, soit une plate-forme de logiciels différente de Windows, Mac Os ou Linux. Selon Kevin Coleman, un consultant en sécurité informatique qui est intervenu devant les parlementaires, ce dispositif rend «les capacités d’attaques cybernétiques» américaines contre les ordinateurs chinois «inefficaces», les armes offensives de Washington ayant été conçues pour les systèmes classiques. Selon le même expert, la cuirasse chinoise serait renforcée par un microprocesseur sécurisé, là encore de conception inédite, qui serait capable de bloquer les tentatives d’intrusion menées par des pirates ou des logiciels «malveillants». Le spécialiste conclut que les Chinois font jeu égal avec les Américains en matière de cyberdéfense.

Les 103 cibles de GhostNet

 

Il y aurait pourtant quelques failles, puisque la presse chinoise a relaté en mars la fureur du premier ministre, Wen Jiabao, après que des intrus avaient infiltré les ordinateurs de ses services et piraté le discours qu’il devait prononcer devant le Parlement.

De quoi inciter le Pentagone à réagir, alors que Barack Obama entend faire de la cyberdéfense une priorité. Fin mars, des chercheurs canadiens avaient annoncé avoir découvert un vaste réseau de cyber-espionnage international basé en Chine. Ce réseau, GhostNet, serait l’un des plus étendus jamais mis en lumière, puisqu’il se serait introduit dans les ordinateurs de gouvernements et d’organisations privées de 103 pays, dont ceux du dalaï-lama. Et il y a un mois, des sources de renseignement américaines citées par le Wall Street Journal avaient affirmé que des cyber-espions chinois et russes avaient infiltré le réseau électrique américain, installant des programmes pouvant être utilisés pour perturber le système et provoquer le chaos aux États-Unis. (Le Figaro-14.05.09.)

*********************************** 

 * L’internet ne répond plus en Algérie …(10.03.09.) – Les trois plates-formes, «Easy, Fawri et Anis», affectées.

Le réseau Adsl d’Algérie Télécom (AT), avec ses 3 plates-formes Easy, Fawri et Anis, connaît une «forte perturbation» en raison d’une défaillance en mer du support international «Smw4», a indiqué dimanche l’entreprise publique AT dans un communiqué. Une équipe technique, dotée de moyens adéquats, est déjà sur les lieux pour remédier dans «les meilleurs délais» à ce «dysfonctionnement technique dû à l’évidence aux perturbations atmosphériques enregistrées ces derniers temps dans la région», précise la même source.
L’intervention initiée par le groupe AT est délicate et ardue. Il s’agit en effet de câbles marins et d’un système d’une longueur de 20.000 km. Il est équipé de deux paires de fibres optiques mono-modes d’une capacité potentielle de 640 Giga BIT/S chacune. Le système compte «des points d’atterrissement dans 14 pays répartis entre l’Afrique du Nord, l’Asie et l’Europe», explique-t-on. «Ce système de câbles, construit avec la technologie la plus récente, “Dmwm”, est conçu pour véhiculer une très grande capacité de voix et données avec une grande vitesse», précise-t-on encore. C’est dans cette optique qu’Algérie Télécom a pris la décision «historique et audacieuse» de diversifier son site d’atterrissement afin de protéger l’interconnexion de l’Algérie avec l’Europe physiquement. Cette diversification permettra en outre de sécuriser ses relations internationales du point de vue voix et données, souligne le communiqué du groupe. Plus de 12.000 abonnés Adsl utilisent les services haut débit de l’Eepad qui couvrent 35% du territoire national et 50% des lignes Real Time Clock (RTC.) Eepad, qui est l’un des premiers fournisseurs d’accès à Internet en Algérie, est aussi le premier opérateur alternatif de services Adsl. C’est aussi une «start-up» fondée en 1991 par son président, Nouar Harzallah, et sa femme Azza. La société a lancé des services Adsl haut débit en 2003 et des services «VoIP» en 2006 sous la marque «Assila et Assilabox» Selon M.Harzallah, la non-fiabilité des infrastructures existantes et les différentes pannes et autres coupures constatées sur le réseau Adsl ne permettent pas à l’entreprise d’élargir son réseau de haut débit ou d’assurer une bonne prestation pour les abonnés qui y sont déjà raccordés.(L’Expression)

*********************************** * Facebook attaqué par des pirates informatiques …(02.03.09.)  – Depuis plusieurs jours déjà, Facebook est la cible de pirates informatiques malicieux, qui tentent de voler les données personnelles des membres. Selon la BBC, le réseau social a été frappé par cinq différents problèmes de sécurité dans un délai d’à peine sept jours.Selon Rik Ferguson, de la compagnie de sécurité Trend Micro, les pirates n’auraient aucune difficulté à s’insérer dans les comptes des utilisateurs, puisque ces derniers auraient une confiance aveugle en Facebook et ne se méfieraient pas assez des éventuels arnaqueurs. «La dernière semaine a été très difficile pour la majorité des réseaux sociaux», explique Rik Ferguson, lors d’une entrevue à la BBC. «Des voyous développent de fausses applications pour propager leurs logiciels malveillants et tentent ainsi de voler des informations personnelles aux différents membres», explique-t-il. L’une de ces applications tenterait de convaincre un utilisateur de l’installer sous prétexte que son profil serait difficilement accessible. Si l’internaute décide d’installer la fausse application, un logiciel malveillant enverra le même message à ses amis, risquant de les contaminer eux aussi. Sur son blogue, Graham Cluley, employé de la compagnie de sécurité Sophos affirme qu’un des problèmes de Facebook est qu’il permet à n’importe qui de développer n’importe quelle application, sans qu’elles ne soient vérifiées avant d’être disponibles pour le public. Même son de cloche du côté de Rik Ferguson, qui croit que Facebook devrait dès maintenant changer sa politique de sécurité. Mais le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg a affirmé il y a quelques semaines, qu’il ne limiterait pas la création des applications sur le site. «Notre philosophie est que nous offrons aux usagers un réseau ouvert sur lequel tout le monde peut participer sans restriction». (CyberPresse) ***************************** L’industrie des ordinateurs personnels s’apprête à connaître le pire déclin de son histoire en 2009, alors que ses livraisons devraient chuter de près de 12 %, a prévenu hier la société d’étude de marché Gartner.(03.03.09.) ********************************  Les pays du nord de l’Europe et la Corée du Sud connaissent le développement le plus rapide en matière de télécommunications et internet dans le monde, selon un rapport publié lundi par l’Union internationale des télécommunications (UIT).(03.03.09.)

************************************

*  Microsoft vient de mettre en vente sur le marché canadien sa nouvelle souris SideWinder X8 spécialement conçue pour les besoins des joueurs. Dérivée de la SideWinder X5, elle se démarque par sa technologie sans fil, promettant une autonomie de 30 heures sur sa pile rechargeable. Pour les cas d’urgence, il est possible de continuer à l’utiliser pendant qu’elle fait le plein d’énergie… mais on perd alors l’avantage du sans-fil.  L’appareil continue d’utiliser la technologie BlueTrack que Microsoft dit aussi précise que le laser mais supportant encore plus de surfaces, même brillantes. Sept boutons programmables permettent d’exploiter les diverses commandes des jeux et on peut enregistrer une série de commandes multiples (macros) sur une simple touche.(03.03.09.) 

************************************ 

* Le fabricant informatique américain Apple a annoncé mardi le lancement de nouvelles versions de ses ordinateurs de bureau iMac, ainsi qu’un nouveau Mac Pro, plus haut de gamme, avec dans les deux cas un effort sur les prix. Le iMac à écran 20 pouces voit son prix descendre à 1199 dollars US (1399$ CAN), tandis que le nouvel iMac 24 pouces se met au prix de l’ancien 20 pouces, à 1499 dollars US (1799$ CAN), «avec deux fois plus de mémoire et deux fois plus de stockage», selon le directeur d’Apple Tim Cook, cité dans un communiqué. Le boîtier sans écran Mac Mini, à 599 dollars US (729$ CAN), se voit doté de la puce graphique NVidia GeForce 9400M. Il est présenté comme «non seulement le Mac le plus abordable, mais aussi l’ordinateur de bureau le moins consommateur d’énergie», avec des graphiques «cinq fois meilleurs». Enfin les derniers Mac Pro, à partir de 2499 dollars US (2899$ CAN), se voient dotés de la puce dernière génération d’Intel Nehalem. «Le nouveau Mac Pro est une amélioration significative et démarre à 300 dollars de moins qu’avant», a souligné le patron du marketing Philip Schiller. Une étude du cabinet Gartner a prédit lundi une chute de 11,9% des ventes d’ordinateurs cette année, avec une réticence généralisée à renouveler l’équipement, particulièrement marquée pour les ordinateurs de bureau (-31,9%). Le titre Apple gagnait 1,10% à 88,95 dollars 10 minutes après l’ouverture de la Bourse de New York.(03.03.09.)

*****************************

* Clubs informatiques, horaires flexibles, télétravail ou formation pendant les congés maternité peuvent-il favoriser l’emploi des femmes dans les nouvelles technologies ? La Commission européenne veut y croire.Ce secteur très masculin –seulement un informaticien sur cinq est une femme– connaîtra d’ici 2010 une pénurie d’environ 300 000 ingénieurs qualifiés dans l’Union européenne. Bruxelles veut donc y attirer des femmes, des «cyber-cendrillons» comme elle les surnomme. Il faut créer des laboratoires ou des clubs informatiques «destinés aux jeunes filles» en milieu scolaire. Aider les femmes à rester informées sur les évolutions technologiques «pendant leur congé parental». Faciliter les horaires flexibles ou le télétravail pour «aider à concilier vie de famille et travail», selon le communiqué de la Commission.(03.03.09.)

***********************  * Une chinoise vend son temps sur internet …(25.02.09.)  Depuis maintenant près de deux mois, une jeune Chinoise de 26 ans vend son temps sur Internet, afin de gagner sa vie. Chen Xiao rend service à ceux qui le désire, moyennant un salaire de 1,60 $ pour huit minutes, 3,65 $ pour une heure ou 18,35 $ pour une journée complète. Jusqu’à maintenant, elle a déjà conclu plus de quarante contrats, qui ne doivent cependant pas inclure de violence, d’acte criminel ou pornographique. Parmi les missions qui lui ont déjà été demandées, Chen Xiao a entre autres partagé un café avec un inconnu, assisté à une fête d’anniversaire et tenu compagnie à un homme pour la St-Valentin. De plus en plus de gens font monter les enchères pour pouvoir passer du temps avec la jeune femme, qui doit néanmoins faire face à la compétition. En effet, plus de 30 sites semblables au sien existeraient à ce jour sur Internet .

******************************************

* GMAIL en panne …(24.02.09.)  – Une panne mondiale a affecté GMail et Google Apps entre 5h et 7 h ce matin. Plusieurs personnes ne pouvaient plus avoir accès au système de messagerie de Google, ce qui a rapidement semé l’émoi un peu partout sur le web. Les utilisateurs d’iPhone ou de BlackBerry n’ont cependant pas été touchés par cette mystérieuse panne. Après seulement quelques minutes d’interruption de service, plusieurs personnes réagissaient sur Twitter et sur Facebook afin de tenter de comprendre ce qui se passait.  La page Wikipédia dédiée à Gmail avait également déjà été actualisée: «Le 24 février 2009 le service Gmail est bloqué, occasionnant un immense buzz sur le net et paralysant un grand nombre d’échanges de mails.» De son côté, Google n’a toujours pas annoncéla raison de cette interruption. Il y a moins d’un mois, le moteur de recherche avait affolé la communauté, après qu’une erreur humaine ait provoqué une panne durant 40 minutes. Tous les sites indexés dans le moteur de recherche avaient été classés comme dangereux, et étaient donc inaccessibles. 

 

******************************************** 

* Nettoyer et revitaliser le PC…(18.02.09.) … Tant et aussi longtemps que le système de classement de Windows conservera sa manière quasi aléatoire de gérer les informations et son registre, il faudra faire du ménage dans le système pour l’empêcher de s’encrasser jour après jour. La compagnie Large Software a développé un utilitaire agréable qui se nomme PC Tune Up. La version 2 vient d’être lancée. Elle fait, entre autres, le ménage des clefs de registres inutiles et sans liens avec des applications installées. Le petit logiciel de 3,3 Mo défragmente même le registre pour rendre les opérations plus performantes. On peut aussi voir les logiciels lancés au démarrage et cocher seulement les éléments nécessaires. En plus, il protège contre les applications ActiveX malveillantes. On peut utiliser le mode manuel ou le mode automatique pour les réparations des erreurs communes, voire programmer une analyse automatique de l’ordinateur à des moments précis. Il vaut 38 $ .. 

**************************** 

* Cuba lance un logiciel libre …( 12.02.09) … Cuba a mis au point un logiciel libre destiné à lutter contre la domination américaine incarnée par le géant de l’informatique Microsoft, a annoncé jeudi la presse officielle cubaine. Ce projet doit permettre de «garantir la sécurité et l’invulnérabilité des réseaux de communications» dans l’île, indique le quotidien Granma, citant le ministre cubain des Télécommunications, Ramiro Valdes. Baptisé «Nova», ce nouveau logiciel a été officialisé à l’occasion d’un forum informatique qui se déroule cette semaine à La Havane, avec pour mot d’ordre la «souveraineté technologique». Fondé sur le système d’exploitation libre Linux, dont le code est accessible gratuitement, ce programme vise à contrer le poids de Microsoft, dont le logiciel Windows est largement répandu à Cuba, mais sous forme de versions pirates car l’île est soumise à un embargo des Etats-Unis depuis 1962. Les autorités cubaines considèrent comme une menace le système d’exploitation du géant de l’informatique, estimant que les services de renseignements américains en contrôlent les codes. L’Internet demeure une question épineuse à Cuba, où le gouvernement de Raul Castro a récemment autorisé la vente libre d’ordinateurs . Avant le forum de La Havane, le vice-ministre de la Communication Boris Moreno a estimé nécessaire de ne «pas permettre l’accès aux sites qui encouragent le terrorisme et la subversion». Sur près de 12 millions d’habitants à Cuba, les autorités ont recensé 1,4 millions d’internautes pour un parc de 630.000 ordinateurs, essentiellement disponibles dans les universités, les centres de recherche ou les bureaux. Cuba attribue la mauvaise qualité et le coût des connections à l’embargo américain qui l’empêche d’utiliser les câbles sous-marins et l’oblige à recourir à un service satellitaire. Un projet de fibre optique est prévu d’ici 2010 avec le concours du Venezuela, son plus proche allié dans la région. (AFP..12.02.09.)   

******************************* 

* *  Lancement du site d’information Slate.fr – Jean-Marie Colombani, ancien patron du groupe Le Monde, lance mardi 10.02.09. Slate.fr, déclinaison française de Slate.com, site américain gratuit d’analyses et de commentaires en ligne. “Nous démarrons avec un profil modeste et humble”, a déclaré M. Colombani, interrogé par l’AFP. Le coup d’envoi était prévu à 14H00. L’équipe permanente compte “sept à huit personnes” et il y aura au total une “quarantaine de collaborateurs” avec les pigistes, a expliqué M. Colombani, qui préside la nouvelle société. Fondé en 1996 avec le soutien financier de Microsoft et racheté depuis par le groupe Washington Post, Slate.com est un site gratuit qui propose des analyses et des points de vue de spécialistes sur l’actualité politique, économique ou culturelle. Il détiendra 15% de Slate.fr, a précisé M. Colombani. Slate.fr sera détenu majoritairement par ses fondateurs: Jean-Marie Colombani, accompagné de deux autres anciens du Monde Eric Leser et Eric Le Boucher, Johan Hufnagel, ancien rédacteur en chef du site 20 minutes, ainsi que l’écrivain Jacques Attali.

 

 * Le cap d’un milliard d’internautes à travers le monde a été dépassé le mois de décembre 2008, indique le cabinet spécialisé comScore qui précise que ces statistiques ne concernent que les personnes se connectant à partir de leurs bureaux ou domiciles. La population des internautes, dont le plus grand nombre est concentré en Chine avec 180 millions, devrait ainsi dépasser le milliard dans la mesure où ce chiffre ne concerne que ceux dépassant l’âge de 15 ans, sachant que les enfants se connectent de plus en plus. Ce chiffre ne prend pas en compte les internautes surfant dans les cybercafés ou sur les téléphones portables ou autres supports. Les férus d’Internet sont concentrés dans l’Est de l’Asie avec un taux de 41%, suivis de l’Europe (28%), l’Amérique du Nord (18%), l’Amérique du Sud (7%) et la région Moyen-Orient et Afrique (5%), selon la même source. Par pays, c’est la Chine qui est en tête, suivie des Etats-unis d’Amérique (163 millions), le Japon (60), l’Allemagne et la Grande-Bretagne (37)…09.02.09. 

****************************** 

 

 



12 commentaires

  1. elurgegrize dit :

    Îí óáåæàë, ãîòîâûé åõàòü ïðÿìî ñåé÷àñ, êàê òîëüêî ïîêîðìèò êîíÿ è ïåðåêóåò ïîäêîâû. Ñòàëî íåõîðîøî îò åãî æóòêîé è áåçðàçëè÷íîé ãëóáèíû, ñëîâíî ñòîþ íà êðàþ è ñìîòðþ â áåçäíó. Âñÿêèé ðàç êàçàëîñü, ÷òî ÷óòî÷êó ñìåñòèëèñü â ñòîðîíó, ïðèäâèíóëèñü èëè, íàïðîòèâ, îòñòóïèëè íà øàæîê. Æåíùèíà èççà êîëîäöà òîðîïëèâî óáåãàëà, òîæå íà õîäó ïðåâðàùàÿñü â ìîíñòðà. Ýòî ÿ òàê ïðîñòî, áåç íàìåêà. Äðàòüñÿ îí íèêàê íå ìîæåò íè êðàñèâî, íè íåêðàñèâî, çàòî äàñò ñåáÿ ïîäíÿòü íà êîïüÿ, îòòóäà âûêðèêíåò ÷òîíèáóäü ãåðîè÷åñêè ãëóïîå. ß âòèõóþ øàðèë âçãëÿäîì ïî ñòîðîíàì, ñòàðàÿñü íè÷åì íå âûäàòü, ÷òî óëîâèë ñèãíàë, èñïóãàííîé íåðâíîé ñèñòåìû. Ïîäíÿëñÿ õîëì, èç âåðøèíû âûìåòíóëàñü ãèãàíòñêàÿ ðóêà. Ìîëîäåö, îòâåòèë ÿ ñ ïîîùðåíèåì â ãîëîñå, â ðîäèòåëåé íàäî âåðèòü. Íà çåìëþ ïî÷òè íå ñìîòðåë, ìåëêàÿ ãîëîâà íà äëèííîé øåå âûòÿíóòà âïåðåä, äåðæà ïåðåä íåìèãàþùèìè ãëàçàìè öåëü ïîëåòà. Óâåðÿþ âàñ, äîáëåñòíûé ñýð, ñî ìíîé âñå â ïîðÿäêå! Çàìîê ïîêà îñòàâèë â ìîåì âëàäåíèè, îáúÿâèâ, ÷òî ïî îêîí÷àíèè êàìïàíèè ïåðåéäåò â ðóêè îäíîãî èç âûêàçàâøèõ ðâåíèå ðûöàðåé íà ìîåé ñòîðîíå. Ëîãèðä ïîìàëêèâàë, íî ÿ ÷óâñòâîâàë, êàê îí òùàòåëüíî ñêàíèðóåò ìîå ëèöî, ìîè äâèæåíèÿ, ðàñøèôðîâûâàåò ìèìèêó. Æàðêèé îãîíü ñðàçó íàãðåë âîçäóõ, â òåñíîì ïîìåùåíèè íà÷àë íàðàñòàòü çàïàõ ñìîëû è íåôòè, à íà ïîòîëêå ïîÿâèëîñü ïÿòíî êîïîòè è íà÷àëî ðàçðàñòàòüñÿ. Îí îêèíóë íàñ âíèìàòåëüíûì âçîðîì. Çà íèìè ïîñëåäîâàëè è äðóãèå. Ñëóæàíêà ïîäíÿëàñü è, îïóñòèâ ðóêè âäîëü òåëà, ñìîòðåëà íà ìåíÿ ñ òóïûì îæèäàíèåì. È äàæå çàêðûòûå âîðîòà íàñ íå îñòàíîâÿò. Åãî ëèöî ñòàëî äåëîâûì, â ãëàçàõ ïðîñòóïèë äàæå àçàðò, êàê ó èãðîêà, ÷òî ïðîêðó÷èâàåò õîäû ñëàáåéøåãî ïðîòèâíèêà è äàæå ïîäñêàçûâàåò, êàê ïðîèãðàòü áîëåå äîñòîéíî, à íå ïîëó÷èòü äåòñêèé ìàò â òðè õîäà. Ïîêàçàëàñü êðûøêà íåáîëüøîãî ñóíäóêà.

    Îíà âñòóïèëà â âîäó, äàæå íå îùóòèâ åå, à ýòî íå æåíùèíà, åñëè íå âçâèçãíåò, íå ïîäîæìåò ïóãëèâî íîãó, íå èçîáðàçèò óæèìêàìè, ÷òî îíà òàêàÿ íåæíàÿ, òàêàÿ íåæíàÿ è ðÿäîì äîëæåí èäòè ìóæ÷èíà, ÷òîáû áåðå÷ü è îõðàíÿòü. È åñëè ÿ ì÷àëñÿ, çàãîíÿÿ êîíÿ. Âûðîâíÿâ äûõàíèå, ÿ ïðèñëóøàëñÿ ê øîðîõàì, òèõî, è øåïîòîì ïðîèçíåñ íóæíîå ñëîâî. øëþõè àíàïû Ïûòü-ßõ Óçëîâàÿ ïðîñòèòóòêè ãîñòèíèöà èçìàéëîâî Âû ìíå âñþ ìóçûêó çâåçä èñïîðòèëè. ß æèëà òàê äîëãî, ÷òî õîðîíèòü íå ïðèäåòñÿ. Âàì ñìîòðåòü íà ìåíÿ ïðîòèâíî. Ìíå áîã âñåãäà ïîääåðæêà è îïîðà, ñîâåò è óòåøåíèå, â íåì ÿ íàõîæó ïîíèìàíèå è ïðîùåíèå. Âåðõ êàìåííûõ ñòåí, ãäå óñòðîèëè ëàãåðü ðàçáîéíèêè, áëåùåò â ëóííîì ñâåòå, ñëîâíî îáëèò ðàñïëàâëåííûì ñåðåáðîì, íî âíèçó òåìåíü, è ñàìè ñòåíû âíèçó êàê áóäòî ðàñòâîðÿþòñÿ â ãóñòîì ÷åðíîì äåãòå. Áàãåð áûñòðî ñíèæàëñÿ, âïåðåäè íåáîëüøîé ãîðîä ñòðàííîé àðõèòåêòóðû, ñëîâíî äîìà ñòðîèëè òåðìèòû, à íå ëþäè. Äèìèòðîâãðàä ñêà÷àòü æóðíàë ñòðèï ñåêñ çíàêîìñòâî â ëåíèíñêå êóçíåöêîì Êàëóãà

    Ïðèæãëè ìíå îáðóáîê òóò æå ãîëîâíåé, ÷òîáû êðîâüþ íå èñòåê. Íàñ â êîíöå êîíöîâ íàñòèãëè ãëàâíûå ñèëû.

    ïðîñòèòóòêè â äàãåñòàíå
    À âîò ðóêîâîäèòåëåì òàêîé îïåðàöèè ÿ åãî åùå íå âèäåë. Òàì áåðåã çàâàëåí ãíèþùèìè êîðàáëÿìè, ñòàðûìè ëîäêàìè, âûñûõàþùèìè âîäîðîñëÿìè, ïîãèáøèìè íà ñîëíöå ðà÷êàìè è ðûáåøêàìè. Ìû ïðèøëè çà êíèãîé. Íî ñëîâà ïðîçâó÷àëè ðîâíî è áåñöâåòíî, òî ëè ñîâñåì íåò ñèë, òî ëè ïèðàòû åå áåñïîêîÿò ìåíüøå âñåãî. Îí íå èíòåðåñàìè êîðîëåâñòâà íå ïîñòóïèòñÿ, à ñâîèìè! Íàä âñåìè òîðãîâûìè ðÿäàìè íàòÿíóòû ÿðêèå öâåòíûå òåíòû, ïðîäàâöû è ïîêóïàòåëè â æåëàííîé òåíè, íî íå îòãîðîæåíû îò îñòàëüíîãî ìèðà ñòåíàìè. Ñîâåòñêàÿ Ãàâàíü Áîãäàíîâè÷ Íîâîàííèíñêèé øëþõè âëàäèâîñòîêà Îíà ïðèæàëàñü êðåï÷å è ñíîâà ïîöåëîâàëà â ùåêó. Ãîðîæàíèí íàìîðùèë ëîá, ïîäâèãàë áðîâÿìè, âçãëÿä áûë ñïåðâà çàäóì÷èâ, çàòåì ñòàë ñîâñåì îçàäà÷åííûì. Òû îêàçàëñÿ êðåï÷å, îáðîíèëà îíà õîëîäíî, ÷åì ýòè ïðåäïîëàãàëè. Æåíùèíû òîæå, âíå çàâèñèìîñòè îò èõ ïîëîæåíèÿ è çíàòíîñòè, íî ìóæ÷èíû ïðåäïî÷èòàþò êîðîòêèå è ëåãêèå îäåæäû, åñëè íå áðàòü ñëèøêîì ñòàðûõ, êîòîðûå íà÷èíàþò ñêðûâàòü ñâîè èçúÿíû, äà è âîîáùå ìåðçíóò â ëþáóþ ïîãîäó. Òû äîëæåí ýòî ïîíèìàòü, íî óêðåïèòüñÿ âåðîé â ñåðäöå. Íå äóìàþ, ÷òî ÿ çàìå÷ó ðàçíèöó, áëàãîäàðåí ìíå êàêîéòî ðûöàðü èç äâàäöàòè òûñÿ÷ â ýòîì êîðîëåâñòâå èëè íåò. ïðîñòèòóòêè ã.äíåïðîïåòðîâñê øëþõè ïåðîâî ïðîñòèòóòêè êðàñíîãîðñê ßêóòñê

    Îíà âñêèíóëà ãîëîâó è ïîñìîòðåëà ìíå â ñòðàøíûå ãëàçà ïðÿìî è ñ âûçîâîì. Ïðîñòî íå çàáèâàéòå ñåáå ãîëîâó âîïðîñàìè. Êàðäèíàë âñêèíóë ðóêó, øèðîêèé êðàñíûé ðóêàâ îïóñòèëñÿ ïî÷òè äî ïëå÷à, îáíàæàÿ õóäóþ äðÿáëóþ ðóêó, áîëüøå ïîõîæóþ íà âûñîõøóþ ëàïó áîëüøîé ïòèöû, ÷åì íà ÷åëîâå÷üþ. Ñìèò îãëÿäûâàëñÿ â ñòîðîíó áëèæàéøåãî ëåñà. Åùå ïðèñïîñîáëåííûå ïîä ñòåëëàæè íåïîíÿòíûå âûñòóïû íà ñòåíå, ïîõîæèå íå òî íà ðàñòîïûðåííûå ïëàâíèêè ãèãàíòñêîé ðûáû, íå òî íà âîòêíóòûå â ìåòàëë ñòåíû ðàñêðûòûå ðàêîâèíû. ß ñäåëàë åùå äâà øàãà. îõðàíà âîðîíåæ ìóçûêà Ñåðãèåâ Ïîñàä ðàçâèâàþùèå èãðû ïî ìàòåìàòèêå ñêà÷àòü  òîé òî÷êå, íà êîòîðîé îáû÷íî ïîäâèãè ãåðîÿ çàêàí÷èâàþòñÿ. À âû äà, àðèñòîêðàò, âàñ ãîëûìè íîãàìè íå âîçüìåøü. Õîòü ó âàñ òóò ïî÷òè äåìîêðàòèÿ, íî íå äî òàêîé æå ñòåïåíè, íàäåþñü?

  2. elurgegrize dit :

    Íî ýòî åùå íå ñêîðî. Çíàêîìûé áîäðÿùèé çàïàõ ãàðè ìû îùóòèëè çàäîëãî äî òîãî, êàê óâèäåëè êðûøè îãðîìíûõ äîìîâ, ãäå òðîëëè æèâóò ñîîáùà îãðîìíûìè ñåìüÿìè, íå äåëàÿ ðàçëè÷èÿ â êðîâíîì ðîäñòâå. Îí ñõâàòèëñÿ çà ðóêîÿòü ìå÷à, ëèöî çëîå, íî âñå åùå êîëåáàëñÿ, à ÿ ïàðèðîâàë ïåðâûé óäàð ñòðàæà, íàíåñ îòâåòíûé, à âòîðîìó äàæå íå ïîçâîëèë çàìàõíóòüñÿ. Íå òå ÿáëîêè ðàñòóò? Äóìàþ, ñàìûå ãëàâíûå ñèëû âñåòàêè îõðàíÿþò âõîä â ñàìó êðåïîñòü. Ìîæåò áûòü, äàæå áîëåå àãðåññèâíóþ, åñëè âìåñòî âàñ ïðèäåò äóðàê èëè ïðàâèòåëü áåç âàøåãî îïûòà.  ñåðåäèíå ïîëÿíû âîçâûøàåòñÿ îãðîìíîå ÷åðíîå, ïî÷òè îò ñàìîé çåìëè æóòêî èñêðèâëåííîå äåðåâî. À åñëè è íå èçûñêàííûõ, ÿ èõ âñå ðàâíî íå îòëè÷ó îò íåèçûñêàííûõ, òî õîòÿ áû íå ãðóáûõ. Êàê âû áûñòðî âñå ñõâàòûâàåòå! Ñîííî ãàâêíóëè ñîáàêè èç ïîäâîðîòåí, âî äâîðàõ òåìíî, îäíàêî â ùåëè ìåæäó ñòàâíÿìè ïî÷òè âåçäå ïðîñà÷èâàåòñÿ ñâåò. ß íàïðÿã çðåíèå, èç ìãëû âûñòóïèëè ñìóòíûå î÷åðòàíèÿ ñóùåñòâ, îò âèäà êîòîðûõ áðîñèëî â äðîæü. ß â áåññèëèè ñìîòðåë, êàê îí âñêèíóë ðóêè, ñòàâ åùå ãðîìàäíåå, ïðîêðè÷àë äëèííîå çàìûñëîâàòîå çàêëèíàíèå. Îí çàäåðæàë äûõàíèå, â ÷èñòûõ ãëàçàõ ñâåðêàëà ðåøèìîñòü, ëèöî îêàìåíåëî, ñêóëû çàîñòðèëèñü. Ìíå ïîêàçàëîñü, ÷òî îí óæå óñòàë, ïîêà íàäåâàë íà ñåáÿ æåëåçî. Ïðàâäà, îáåùàë ïîñòàâèòü òàì ñâîèõ, íî õîòÿ åìó è íåâûãîäåí ñêàíäàë, îäíàêî, çíàåøü ëè, â íàøåì çàìêå ðàñïîðÿæàåìñÿ ìû. ß æ òåáå ñêàçàë, ñïè! ß ñäåëàë øàã, óëîâèë êàêóþòî íåïðàâèëüíîñòü, ïîñìîòðåë â äðóãóþ ñòîðîíó. À ñòðåëû òàêèå, ÷òî äàæå íå çíàþ.  ëóííîì ñâåòå íà åå ùåêàõ çàáëåñòåëè ìîêðûå äîðîæêè. Äîìèê â ãóñòîì ëåñó, íî äàæå íå îãîðîæåí çàáîðîì, çâåðè ìîãóò âëåçòü íî÷üþ â îêíà, ñòðàííî øèðîêèå.

    Ìàëåíüêîå îçÿáøåå ñîëíöå ìåäëåííî è ñ òðóäîì ïðîïëûâàåò ïî òó ñòîðîíó òó÷, ïîäíèìàåòñÿ ïî îáëåäåíåâøåìó íåáîñâîäó, à êîãäà óäàåòñÿ ïðîãëÿíóòü â ùåëü, çîëîòûå ëó÷è ñðàçó æå âîñïëàìåíÿþò ñíåã, áëèñòàþò ìèðèàäàìè çîëîòûõ èñêð. ß åùå ðàç îãëÿíóëñÿ íà ïëàâàþùèé â âîçäóõå ìå÷. Ìåëêèå äðàêîí÷èêè âåðòåëè ãîëîâàìè, ãëÿäÿ òî íà ìåíÿ, òî íà õîçÿéêó. Àíæåðî-Ñóäæåíñê Ãàäæèåâî Ñóäæà ìåòîäè÷åñêàÿ ðàáîòà â äîó ß íà âñÿêèé ñëó÷àé ñíÿë ñ ïëå÷à ëóê è íàòÿíóë òåòèâó. Èäåîëîãè÷åñêàÿ ðàáîòà çàïóùåíà, îáúÿñíèë ÿ. Íàä ãîëîâîé âñå òå æå ìàõîâèêè, äâèãàþùèåñÿ çóá÷àòûå êîëåñà, âñå ñêðèïèò, ëÿçãàåò, è òàêîå îùóùåíèå, ÷òî âîòâîò ðàçâàëèòñÿ íå òîëüêî âñå ýòî íåïîíÿòíîå ñîîðóæåíèå, íî è ñàìà áàøíÿ. Îí ïîñìîòðåë íà ìåíÿ ñ ÿâíûì óâàæåíèåì. Îíà ñìîòðåëà íà ìåíÿ øèðîêî îòêðûâ ðîò. Íî òàêîâà æèçíü, âñå ýòî äîëæíî ïåðåéòè ê ñèëüíåéøåìó. Íåâåëüñê ïðîñòèòóòêè âîëæñêîì ïðîñòèòóòêè êàìåíñê øàõòèíñêîãî Âîëõîâ

    Ìû ìíîãîå íå çíàåì î ïðîòèâíèêå, â òî âðåìÿ êàê îí çíàåò î íàñ âñå. Ãëûáà ðàññûïàëàñü, ìàãèñòð çàøåâåëèëñÿ, ñíîâà ïîïûòàëñÿ ïîäíÿòü ðóêó, íî ÿ òîðîïëèâî âûñòðåëèë è, íå ãëÿäÿ, ïîäíÿë ñ ïîëà ïîñëåäíèé øòûðü.

    ñêà÷àòü ïðîãðàììû äëÿ nokia c3
    ß îùóòèë, ÷òî ýòà æåíùèíà îäèíîêà, èáî ñðàçó âèäèò íàñêâîçü êàæäîãî, à ýòî íåëåãêî êàê åé ñàìîé, òàê è îñòàëüíûì. Îò ìàññèâíîé êðåïîñòíîé ñòåíû åùå íåñëî æàðîì. Ïîêà äà, îòâåòèë îí êðîòêî. Ãåíäåëüñîí âñõðàïíóë, äåðíóëñÿ, ãëàçà äèêèå, óñòàâèëñÿ íà ìåíÿ íåïîíèìàþùèìè ãëàçàìè. Êàê è î ïîäúåìå âàëîâîãî ïðîäóêòà. Êñòàòè, çäåñü óæå ïðîëåòåë ñëóøîê, ÷òî âû îñòàâèëè îáùåñòâî áëàãîñêëîííûõ ê âàì äàì ðàäè òîãî, ÷òîáû ïîñìîòðåòü íà ìîèõ êîíåé. ïîëåçíàÿ ðàáîòà êîãäà ìû áûëè êîðîëÿìè ñêà÷àòü ïðîñòèòóòêè êèåâ ðåàëüíûå bb êîäû ñêà÷àòü Íàäî èäòè, ñêàçàë ÿ. Ãîëîâíàÿ ãðóïïà íà÷àëà ïðèäåðæèâàòü êîíåé, íî îñíîâíàÿ ìàññà äâèãàëàñü â òîì æå òåìïå è â òîì æå íàïðàâëåíèè. Òàê æå è óåõàë. Ëîäêà óñêîðÿþùèìèñÿ ðûâêàìè íà÷àëà îòäàëÿòüñÿ îò êîðàáëÿ, âåñëà âðåçàþòñÿ â âîäó êðàñèâî è ïî÷òè îäíîâðåìåííî. Ñðåäè ìàãîâ õîäÿò ñëóõè î íåêèõ ñêðûòûõ êîðîëåâñòâàõ. Âåòåð íå óøåë, êàê ïî ìíå, à ñòèõ, èñ÷åç. èíäèâèäóàëêè ñòåðëèòàìàêà Çóåâêà ñàéò çíàêîìñòâ äðóçüÿ àìàðèÿ ðàé ïåðâîöâåò ñêà÷àòü

    Çàòî èç àðáàëåòà äàæå ðåáåíîê ìîæåò ïðîáèòü çàêîâàííîãî â äîñïåõè ðûöàðÿ íàñêâîçü. ß áû åãî èñòîëêîâàë êàê åå æåëàíèå, ÷òîáû ýòîé öåðåìîíèè ÷òîíèáóäü äà ïîìåøàëî. È, ïîõîæå, äóõ âçàèìîïîìîùè ïîä íàòèñêîì ýêîíîìè÷åñêèõ îòíîøåíèé âûâåòðèëñÿ áûñòðî. Ñàêñîí, êàê âåðíûé ñëóæàêà, ðàäóåòñÿ, ÷òî ñëóæèò òàêîìó çíàòíîìó è ìîãóùåñòâåííîìó ãîñïîäèíó, à òåïåðü óæå ãîñïîæå, íî íå äóðàê æå, ïîíèìàåò, ÷òî åé îäíîé íå óäåðæàòü âñå ýòî. Âäðóã ýòî ÷åðíàÿ ìàãèÿ? Áðîñèëèñü â ãëàçà òðè ðÿäà êðóïíûõ æåì÷óæèí âîêðóã øåè, ìåäàëüîí íà çîëîòîé öåïî÷êå, øèðîêèé ïîÿñ èç òîëñòûõ çîëîòûõ íèòåé. ïðàñòèòóòêè ïî âûçîâó Øèìàíîâñê àíêåòû çíàêîìñòâ èíäèâèäóàëêè íà ïðàæñêîé Ê çàìêó ãåðöîãà ÿ ïîäúåçæàë óæå íà ðàññâåòå. Âïðî÷åì, òàêîãî öåííîãî êîíÿ íå ìîãëè âûïóñòèòü ñëèøêîì óÿçâèìûì, ýòî áûëî áû íåðåíòàáåëüíî. Âû õîðîøî ïîðàáîòàëè, ðåáÿòà.

  3. elurgegrize dit :

    ß óâèäåë ÷åðíîå òåëî ïðÿìî ïåðåä ãëàçàìè, ïî ÷èñòîé ñëó÷àéíîñòè óõâàòèë íà ëåòó, ïîäíÿë íàä ãîëîâîé è ñ ðàçìàõó óäàðèë î çåìëþ. Ýòî íåäàëåêî, çàâåðèë ÿ. Òàì èõ, êàê ãðÿçè. Íî ìîæíî è áåç íåãî? Äàæå ëèõî âçäåðíóòûå çàêðó÷åííûå óñû, ñíåæíîáåëûå, ïóøèñòûå, íàìåêàëè íà ïðîøëóþ áåñïóòíóþ æèçíü, äàæå ïûøíàÿ äëèííàÿ áîðîäà íå ìîãëà ïðèäàòü àáñîëþòíóþ áëàãîïðèñòîéíîñòü. Íî êòîòî âñåðüåç ïûòàåòñÿ ïðîäàòü äóøó äüÿâîëó, è ïðîäàåò, ÷òîáû ïîëó÷èòü çåìíûå áëàãà è óñïåòü èìè íàñëàäèòüñÿ. È êòî âñ¸ âèäèò, â îòëè÷èå îò êîðîëÿ, êîòîðûé âîðâàëñÿ â ðÿäû è ðóáèò âðàãà. Çàé÷èê îñòàíîâèëñÿ ïåðåä øèðîêîé òåìíîé ðàñùåëèíîé. ß óñòûäèëñÿ, ïîøåë ëîìèòüñÿ ÷åðåç êóñòàðíèêè, çàãëÿäûâàë ïîä êàìíè, òîïàë, ïîäíèìàÿ ïûëü. ×åì ïîêëÿíåòåñü, ÷òî ñäåðæèòå ñëîâî? Ìîè ãëàçà âñå ÷àùå çàòóìàíèâàëèñü, ÿ íà÷èíàë âèäåòü ñîâñåì íå òî, ÷òî ïåðåäî ìíîé, ïîòîì âñå ïðîïàäàëî, çàòåì íà÷èíàëî ñíîâà, è âñÿêèé ðàç áîëèò ãîëîâà è âñå ñèëüíåå áüåòñÿ ñåðäöå. Íåò, ÿ, êàê êîììóíèñòû, âåëèêèå ñòðîéêè öàðñêîãî ïðàâèòåëüñòâà ïðîäîëæàòü íå íàìåðåí. Ïðèñîåäèíèñü ê íàì, äîðîãàÿ! Äàæå ñàìûå ìîëîäåíüêèå áóäóò ãðåçèòü î åãî îáúÿòèÿõ.  ìîåì ìåãàïîëèñå ìóñêóëû ñîâñåì íå íóæíû, ñêîðåå íàîáîðîò, ìèøåíü äëÿ íàñìåøåê, ìû æ âñå èíòåëëåêòóàëû, ó íàñ ÷åì ìåíüøå ìûøö òåì èíòåëëåêòóàëüíåå. Åãî äîëæíû áûëè îáÿçàòåëüíî çàõâàòèòü, åñëè ïîñòðîèòü îñàäó ãðàìîòíî. Âû äàæå íå ïðåäñòàâëÿåòå. Êòîòî, âîçìîæíî, ëåæèò, èñòåêàÿ êðîâüþ. Ìîðäà íà÷àëà ìåíÿòü âûðàæåíèå, âîêðóã çâåðÿ çàñòðóèëñÿ âîçäóõ. Îí çÿáêî ïåðåäåðíóë ïëå÷àìè.

    Ïîòîì ïðîáîâàëà ñðåçàòü êîïûòà, íî ñíîâà íåóäà÷à, äàæå êîæà îêàçàëàñü êðåïêîé, ñëîâíî èç ãèáêîãî ìåòàëëà. Ïîòîìó ÷òî îí ïðàâ, ñêàçàë åïèñêîï íàäòðåñíóòûì ãîëîñîì. Äà åùå ñ òàêèì äëèííûì ìå÷îì? ïðîñòèòóòêè ã ëþáåðöû Ñòàðûé Îñêîë ñàéò çíàêîìñòâ àñòðàõàíü ïðîñòèòóòêè êðîíøòàäò Ó ìåíÿ âîðîíîé êîíü! Èç òåìíîòû âûìåòíóëñÿ, êàê èñ÷àäèå àäà, îãðîìíûé êîíü ñ êðàñíûìè, êàê ðàçäóâàåìûå âåòðîì ãîðÿùèå óãëè, ãëàçàìè, äîõíóë îãíåì, â òåìíîòå ýòî çàìåòíî, ÿ áðîñèëñÿ íàâñòðå÷ó, ïîñïåøíî âñêî÷èë â ñåäëî. À ðåàëüíîñòü òàêîâà, ÷òî ìû òîëüêî íà÷àëè çàâîåâûâàòü ýòî çàõðåáåòíîå êîðîëåâñòâî. À êîðîëÿ ýòî íå íàñòîðîæèò? Ìíå êàæåòñÿ, îäíî áåç äðóãîãî ñóùåñòâîâàòü íå ìîæåò. Âàì ïðèäåòñÿ ñäåðæèâàòü ïðîñòîé íàðîä. ñêà÷àòü áîè íàðóòî Ôðîëîâî Ñîáèíêà ïðîñòèòóòêè íà óëèöå ìîñêâû

    È ê âå÷åðó, îáåùàþ, âñå ðàâíî áóäåòå ïàäàòü îò óñòàëîñòè! Ñ åùå áîëüøèì óæàñîì ÿ ïîíÿë, ÷òî íå êðèâèò äóøîé, íå õèòðèò, à â ñàìîì äåëå íå çíàåò îòâåòà.

    Äèãîðà
    Òû åùå íå ïîíÿë, ÷òî ýòà ñòåíà íå íàñòîÿùàÿ? Íåò, ëþäè òîëüêî ðóãàþòñÿ è îáçûâàþòñÿ. Îòìåíà, ñêàçàë ÿ ðåøèòåëüíî. Îíè îïóñòèëèñü ïåðåäî ìíîé íà êîëåíè. Ïðîïîâåäíèêà ñõâàòèëè, çàâåðíóëè ðóêè çà ñïèíó è ïîòàùèëè ê áëèæàéøåìó äåðåâó. Ñïðÿ÷üòåñü, ñýð, âåëåë ÿ. ñóðãàíîâà âðåìÿ ïîçíàíèé ñêà÷àòü ã. âîðîíåæ ïðîñòèòóòêè ìàé ðó çíàêîìñòâà Øàäðèíñê Ïîäóìàåøü, ïðåäïî÷åë æèçíü ãðîññãðàôà çäåñü æèçíè ïðîñòîëþäèíà òàì! Äàæå äîñóæèå ÷åëÿäèíû, êîòîðûì áû òîëüêî ÿçûêè ïî÷åñàòü è ïîãðåòüñÿ íà ñîëíöå, òàñêàþò êàìíè, ìåñÿò ðàñòâîð è ñïåøíî ñòðîÿò ëåñà, à êàìåíùèêè óêëàäûâàþò ãëûáû. Êî ìíå çà ýòèì è ïðèõîäÿò.  ëóæàõ áëåñòèò íåáî òîëüêî â ñàìûõ ãëóáîêèõ âûåìêàõ, à òàê çåìëÿ çà íî÷ü ðàñòåðÿëà âëàãó, ñåé÷àñ æå íà ãëàçàõ âûñûõàåò, êîìüÿ èçïîä êîïûò ðàññûïàþòñÿ â âîçäóõå. Êîåãäå ñòåíà êàæåòñÿ ïîâðåæäåííîé, òàì ïëàìåíååò êëàäêà èç îáîææåííîãî êèðïè÷à. Èëè ó âàñ åñòü áîëåå âåñêèå ñîîáðàæåíèÿ? Íîâîìîñêîâñê Ïîõâèñòíåâî ×àäàí ðàáîòà ïèñàòåëåì

    Èççà òîãî, ÷òî óìåþ îáùàòüñÿ è âîò òàê?  þíîñòè âñåãäà êàæåòñÿ, ÷òî íàä âñåì ñòîèò çíàíèå. Âîäà ïðèáûâàëà, óæå ñêðûëèñü êðûøè äîìîâ, áîëüøèå âîëíû êàòèëèñü òàì, ãäå áûëî áîëüøîå ñåëî, è îäíàæäû ïîêàçàëñÿ íàñòîÿùèé êîðàáëü. Æåëàòåëüíî âîîáùå áåç âûáîèí, ðûòâèí. Ïðåäñòàâüòå ñåáå, åñëè áû íàøà óëîâêà íå óäàëàñü è âðàãè ïóñòèëèñü áû â ïîãîíþ çà íàñòîÿùèì íàñëåäíèêîì! Îðäîíüåñ íàõìóðèëñÿ, âçãëÿä åãî óïåðñÿ â îñòðîâ, ìèìî êîòîðîãî êîðàáëü ïðîïîëçàåò ìåäëåííî è àêêóðàòíî íà ïîëóñïóùåííûõ ïàðóñàõ. ðàáîòà â ã êëèí ñåìåéíîå ïðåäïðèÿòèå Âåëèæ ñåêñ-çíàêîìñòâà â êðàñíîäàðå Ìíå ïðîñòî ïîâåçëî, ÷òî çàïîìíèë òâîè ñëîâà íàñ÷åò âûçûâàíèÿ òåíåé. ×åðò áû èõ ïîáðàë! À îñòàëüíîå âðåìÿ áóäó ìûñëèòü, êàê ìóäðåö êàêîéíèáóäü íà âûñîêîé ãèìàëàéñêîé ãîðå.

  4. elurgegrize dit :

    Æàðêàÿ êðàñêà çàëèëà åãî ëèöî, âäðóã ñîîáðàçèë, êàêóþ òàíöóþùóþ êàðòèíêó ìîæíî íàðèñîâàòü è êàêîé èìåííî ðûöàðü ìîã áû ïëÿñàòü â ãíóñíîì èñïîëíåíèè áåñîâñêèõ òâàðåé. Ïîïðîáóéòå âèíà, ïðåäëîæèë ÿ. Ïîä íàìè ïðîïëûâàþò çåëåíûå ïÿòíà, êîòîðûå äàæå ìíå êàæóòñÿ ëóãàìè, õîòÿ ýòî îáøèðíûå ëåñà èç ìîãó÷èõ äåðåâüåâ. Íà ìåíÿ áðîñèëèñü ñðàçó òðîå èëè ÷åòâåðî, çà äåðåâüÿìè è íå ðàññìîòðåòü, íî ÿðîñòü íå òîëüêî òóìàíèò ìîçã, íî è óáûñòðÿåò æèâîòíûå ðåàêöèè, ÿ äâèãàëñÿ âòðîå áûñòðåå, ÷åì ýòè â ÷åðíûõ áàëàõîíàõ, ïîõîæèõ íà õàëàòû, áèë çëî è áåçæàëîñòíî, ñïåðâà ðóêîÿòüþ ìå÷à, êóëàêîì è íîãàìè, íî ïàðó ðàç ìåíÿ ñèëüíî äîñòàëè ÷åìòî òÿæåëûì ïî ãîëîâå è ÷óòü íå âûáèëè ðóêó èç ïëå÷à, ÿ çàîðàë è íà÷àë ðóáèòü ëþòî è áåç ïîùàäû. Áåîëüäð âçäîõíóë, ÿ âïåðâûå óâèäåë, êàê åãî ëèöî äðîãíóëî, à âçãëÿä ñêîëüçíóë â ñòîðîíó, ñëîâíî ñòûäÿñü çà ñâîåãî õîçÿèíà. Âîèíû íà ìîñòó ïîïÿòèëèñü, ñîõðàíÿÿ ñòðîé è âñå òàê æå ïðèêðûâàÿñü ùèòàìè. Íî ñàì ïî ñåáå ìóõè íå îáèäèò! ß îñòàíîâèë êîíÿ âîçëå ëàâêè, ãäå òîðãîâàëè òêàíÿìè. Íàêîíåö âûòàùèë ðóêó, íå äóìàë, ÷òî òàêàÿ äëèííàÿ, åùå ðàç óñïîêàèâàþùå ïîöåëîâàë. Íî ýòî óïàâøåå ïåðåêðûòèå êîãîòî âíèçó íàïóãàëî. Îíè òîæå óìðóò, êîãäà óçíàþò î ñìåðòè ëþáèìîãî ñûíà. Ïóñòü â ñòîëèöå áóäóò äâà öåíòðà ïðèòÿæåíèÿ. Òàì íèêòî äàæå ïàëåö íå ïðèùåìèò. Ãóíòåð ïðèâû÷íî ñïëþíóë ÷åðåç ïàðàïåò, íèìàëî íå çàáîòÿñü, êòî òàì âíèçó. ß íà÷àë ïðèñìàòðèâàòüñÿ ê íèì, ñòàðàÿñü ñêîïèðîâàòü âíåøíîñòü è ìàíåðû, íî îíè ñëèøêîì áûñòðî èñ÷åçëè èç âèäó.  àäó ñìîãó íàñëàæäàòüñÿ îáùåñòâîì êîðîëåé è ãåðöîãîâ, òîãäà êàê ðàé íàñåëåí îäíèìè íèùèìè, ïðîñòîëþäèíàìè è óáîãèìè. ß óëûáàëñÿ èçî âñåõ ñèë, ìûøöû ðòà çàáîëåëè, íî òðîëëèõà, óâèäåâ ìîå äðóæåëþáíîå ëèöî è ðàñïàõíóòûå â ñòîðîíû ðóêè ñ ðàñòîïûðåííûìè ïàëüöàìè, îïóñòèëà êîïüå îñòðèåì â çåìëþ. Íà ìåíÿ ìåäëåííî è ãðîçíî íàïîëçàåò òåìíûé ïðîâàë âõîäà â äðóãîé çàë, ñåðäöå ìîå çàìåðëî, íî ÿ çàñòàâèë íåïîñëóøíûå íîãè ñäåëàòü øàã, åùå îäèí è îêàçàëñÿ â äðóãîì çàëå. Îíà âñÿêèé ðàç çàëå÷èâàëà ìîè ðàíû, ÷òîáû íå ïîìåð, à òî êàê íà äðóãîé äåíü áóäåò òåðçàòü? Ëþäè íàáðàñûâàëè ñâåðõó ïëàùè è ïðèãèáàëàñü.

    Îíà äåðíóëàñü, ïîñìîòðåëà ñî ñìåñüþ ñòðàõà è îòâðàùåíèÿ. Íî ïîòîì äà, êàê áóäòî è íå áûëî. À äëÿ íàñ ýòî çíà÷èò, ÷òî òåïåðü ìû ïðèíàäëåæèì âàì, äîáëåñòíûé è áëàãîðîäíûé ñýð, ÷üè äîñòîèíñòâà ÿâíî ïðåâîñõîäÿò íàøåãî ñóïðóãà, èáî âû ñóìåëè îäîëåòü åãî â ñóðîâîì ïîåäèíêå. Ãîðíî-Àëòàéñê ñêà÷àòü daemon347 exe õàðüêîâ îáúÿâëåíèÿ çíàêîìñòâà Äèìèòðîâãðàä Îí âñå åùå îñòîðîæíî ïîäâèãàë êî÷åðãîé êèíæàë, ÿ âèäåë, êàê â îòñâåòàõ êàìèííîãî ïëàìåíè íà êîí÷èêàõ èãë ïîáëåñêèâàåò âëàãà. Äàäà, îí òàì áåñèòñÿ, íà ñòåíû áðîñàåòñÿ. Èëè ïûòàþñü ïîäíÿòü íîïãó íå ïî ñèëàì. Íî òîëüêî ãîðíûå îãðû. Ïî êðàéíåé ìåðå, òàâåðíó ìû óâèäåëè ñðàçó æå. Íî êîãäà ñîîáðàçèëè, òî, êàê ìóðàâüè, äîëãî è óïîðíî òî÷èëè ãîðó, âûðóáàÿ ñòóïåíüêè è ãëàäêèå êàíàâû, ïî êîòîðûì âñòàñêèâàëè íà ñàìûé âåðõ ÷àñòè êàòàïóëüò. âîðîíåæ çíàêîìñòâà äëÿ ñåêñà äàãåñòàíñêèå øëþõè Ïåòðîâñê-Çàáàéêàëüñêèé èíñòðóìåíòàëüíàÿ ðóññêàÿ ìóçûêà ñêà÷àòü áåñïëàòíî

    Êàæåòñÿ, ÷òî â ýòîé ïåùåðå ìû ïåðâûå, à ñàìè ïåùåðû â ñòàðûõ ãîðàõ ïîÿâëÿþòñÿ, êàê áîëåçíè, ðàçðàñòàþòñÿ, ïîêà ãîðû íå ðóøàòñÿ ïîä ñîáñòâåííûì âåñîì. Ìîè òðåïåùóùèå îò ñòðàõà ëàäîíè âñå åùå êàñàþòñÿ êàìíÿ, õîòÿ õî÷åòñÿ íå òîëüêî îòäåðíóòü, íî è ñàìîìó îòïðûãíóòü.

    ñåðãåé íàãîâèöûí ñêà÷àòü áåñïëàòíî ìàëîëåòêè
    Æèâîòíûìè ïàõíåò ïîòîìó, ÷òî íà ïîïåðå÷íûõ áàëêàõ âèñÿò ýòè ñïÿùèå ñóùåñòâà, ñî ñâåðíóòûìè êðûëüÿìè ïîõîæèå íà ïûëüíûå òðÿïêè. ß õîäèë âîêðóã êàðòû íà ñòîëå, íàìå÷àÿ, ãäå ñîçäàòü ïàðó áåçíàëîãîâûõ ìèíèðåãèîíîâ. Íà ñòåíàõ çåðêàëà, ÿâíî â ýòîì ìèðå îíè åùå äèêîâèíêà, òàê ÷òî çåðêàë ÷åðåñ÷óð, íà ìîé âçãëÿä, åñëè åïèñêîï íå ìàíåêåíùèöà. Ëóãà ñãîðåëè, ïðåâðàòèâøèñü â áåëûé ïåïåë. Òà íàïîëîâèíó óæå óøëà çà êðàé íåáà, íî è îñòàâøàÿñÿ ÷àñòü ïîâåðãàåò â øîê è ïî÷òèòåëüíûé òðåïåò. Çíà÷èò, îí ñàì ïî ñåáå. èñòîðèÿ òàòàðñòàíà ñêà÷àòü Àðò¸ìîâñêèé òåîðèÿ áàçà äàííûõ Àïøåðîíñê Øóòêà ïîâèñëà â âîçäóõå, ïðîçâó÷àâ âåñüìà äâóñìûñëåííî è äàæå óãðîæàþùå. Îí ñåë çà ñòîë, ëèöî èçìó÷åííîå, êîñòè âñå åù¸ òîð÷àò, à ãëàçà âûãëÿäûâàþò èç ïåùåð, õîòÿ ðàíüøå áûëè íàâûêàòå. Îíè ñìîòðåëè íà ìåíÿ ñ çàñòûâøèìè áëåäíûìè óëûáêàìè. ß âçäîõíóë, êîãäà îíà ïîâåðíóëà â ìîþ ñòîðîíó áëåäíîå ëèöî ñ òðàãè÷åñêè âçäåðíóòûìè áðîâÿìè. Ïîòîìó òû è íå áåæàë? Ìîëîò óäàðèë åãî ïðÿìî â çóáû, ðàçíåñ âñå âäðûçã, ÿ åäâà óäåðæàë ýòó ìîêðóþ ëèïêóþ ðóêîÿòü. ñîôò äëÿ nokia n97 ñêà÷àòü ìàêñèì íîâîå ñêà÷àòü iphone vs galaxy Íåðåõòà

    Çðåíèå íåìíîãî î÷èñòèëîñü, êàê èç òóìàíà âûíûðíóëè ãèãàíòñêèå ôèãóðû. Êóçíåö ïðàâèëüíî ïîíÿë ñòðàäàëü÷åñêîå âûðàæåíèå íà ìîåé ìîðäå. Åñëè õîòèì óñïåòü åùå ñåãîäíÿ. Êòî, êàê íå îí, óêàçûâàåò íà íåðàäèâûõ ñâÿùåííèêîâ? Ëþäè íàëîâ÷èëèñü êîëþ÷êè ñðåçàòü è îáìàòûâàòü, äàæå óêðàøàòü èìè èçãîðîäè, ÷òîáû è ÷óæàÿ êîçà íå çàáðàëàñü â îãîðîä, äà è ñàìà íå÷èñòü òàêèõ êîëþ÷åê ïîáàèâàåòñÿ, åñëè íå ñëèøêîì îãîëîäàëà. ß íàêîíåöòî çàìåòèë, ÷òî íà ýòîò ðàç ïëàòüå áåç øíóðîâêè è ïðî÷èõ ñëîæíîñòåé, èíà÷å ïðèøëîñü áû ïðîñèòü ìåíÿ ïîìî÷ü ñ çàâÿçêàìè íà ñïèíå, à íà ýòî ïîêà íå ðåøàåòñÿ. ñêà÷àòü ïðàâèëà êàðòî÷íûõ èãð Àøà Áîð èäåàë çíàêîìñòâà Ðûöàðè ïîäíèìàëè ãîëîâû è çàñòûâàëè, êàê ìåòàëëè÷åñêèå ñòàòóè. È ÷óòü ëè íå ñ êàæäûì øàãîì êîñòåé ñòàíîâèëîñü áîëüøå. Âîîáùåòî òåáÿ îïàñíî îñòàâëÿòü æèâûì ó ñåáÿ çà ñïèíîé.

  5. elurgegrize dit :

    Ïîáåäèâ, ñðàçó æå íà÷íóò ðåçàòü äðóã äðóãà. Êîåãäå âäîëü áåðåãà ñèäÿò è ãðåþòñÿ íà ñîëíöå îãðîìíûå ìàññèâíûå æàáû. ß íåâîëüíî âûñòàâèë âïåðåäè ñåáÿ îáå ëàäîíè, ñ óñèëèåì ñäåëàë øàã. Âðÿä ëè îò ÿðëà óêðîåøü òàêîå, ïîäóìàë ÿ, ïðåäñòàâèâ, êàêèì îãíåì ïîëûõíóëè âñå îêíà. Íî åñëè ÷òî, ìîãó è çàïëàòèòü! Òîò âåëüìîæà, ÷òî ñèäåë ó êîðîëÿ, êóçåí ýòîãî. À â íàøåì ìèðå âñåãäà íàéäóòñÿ îõîòíèêè çàïîëó÷èòü âîëøåáíîå îðóæèå. Êàê áóäòî êòîòî ïðîøåë âîâíóòðü, çàäåâ ñòåíêè ïðÿæêîé îò çàïëå÷íîãî ìåøêà èëè òîïîðà çà ïëå÷àìè. Çàé÷èê ïîâåðíóëñÿ ê çàìêó è ðàññìàòðèâàë îöåíèâàþùå, ìîë, îäíèì ïðûæêîì äîñòè÷ü èëè æå ïðèêèíóòüñÿ ïðîñòîé êîíÿãîé è âçáèðàòüñÿ äîëãî è íóäíî, êðÿõòÿ îò íàòóãè? È âîðîíàì, è âîëêàì, è ëèñàì ÷òîòî êóøàòü íàäî! Îí ñìîë÷àë, âçäîõíóë è óøåë, ñãîðáèâøèñü è øàðêàÿ ðàñòîïòàííûìè áàøìàêàìè, ñâÿòî óâåðåííûé, ÷òî åìó äîëæåí âåñü ìèð, à îí íèêîìó, è ÷òî âåñü ìèð è âñå ñèëû äîëæíû áðîñàòüñÿ åãî ñïàñàòü, õîòÿ îí äëÿ ýòîãî ãðåáàíîãî ìèðà è ïàëüöåì íå øåâåëüíóë. Îãîíü ïîæèðàë èõ ðàäîñòíî, áóäòî îíè èç áóìàãè, ïðîïèòàííîé ìàñëîì, à êîãäà ïðèæàëñÿ ê ïîëó è ïðîïàë, ó íàñ ïîä íîãàìè îñòàëèñü õðóñòåòü îáóãëåííûå êîìî÷êè. Ïîéäè ïîéìàé êîíåé, ïðåðâàë ÿ. Ìãíîâåííîå íå ïîëó÷èëîñü, íî, êîãäà ÿ îòòîëêíóëñÿ ãîëåíàñòûìè ëàïàìè è ïîøåë áûñòðîáûñòðî ìåñèòü âîçäóõ êðûëüÿìè, ñòóïåíè çàìåëüêàëè ïîä ìîèì ïóçîì ñ òàêîé ñêîðîñòüþ, ÷òî ñëèëèñü â ñåðóþ ïîëîñó. Åñòü òðîëëè ñåâåðíûå, åñòü þæíûå, åñòü ñ æàäíûìè ðàñêîñûìè ãëàçàìè, à åñòü ñïëîøü áåðñåðêè è äàæå áåðñåðêåðû. Íå èñêàòü æå çíàòîêîâ, êîòîðûå ñêàæóò, êàê ìíå ïîñòóïèòü. ×åòâåðî òÿæåëî ðàíåíû, îñòàëüíûå ëåãêî. ß áûñòðî ñîîáðàçèë, ÷òî ýòî äëÿ àáñîëþòíîãî áîëüøèíñòâà ÿ ïðîñòîé áåäíûé ðûöàðü, ó êîòîðîãî íåò ñðåäñòâ äàæå íà ïîêóïêó õîðîøèõ äîñïåõîâ, íî õîçÿèíó ïîñòîÿëîãî äâîðà íóæíî ëó÷øå ðàçáèðàòüñÿ â ëþäÿõ, ÷åì ýòîìó àáñîëþòíîìó áîëüøèíñòâó. Ýòè âîò, íà êîòîðûõ ìû ñåé÷àñ, îòëè÷àþòñÿ òîëüêî ñêîðîñòüþ. Âîëøåáíèöà âîçíèêëà áëåäíàÿ è ïîëóïðîçðà÷íàÿ, êàê ïðèçðàê, ÿ âçäîõíóë è ñòàë æäàòü, êîãäà ðàçâåðòêà ñèãíàëà çàêîí÷èòñÿ.

    Âñå îíè, êîíå÷íî æå, âèäÿò ìåíÿ, íî êîøêàì ëþäè áåçðàçëè÷íû, íèêòî èç íèõ íå ñòàíåò çàùèùàòü õîçÿèíà, òàê ÷òî âñåãî îäíà ïîõîäÿ ïîòåðëàñü î ìîþ íîãó, ïîìóðëûêàëà è ïîøëà ïðî÷ü. Òû ñîâñåì äóðàê, ïðîçâó÷àë íàñìåøëèâûé ãîëîñ, êàê âàñ íå ìîãëè ïîéìàòü òàê äîëãî? Çàñíóòü, íå äîæäàâøèñü ìåíÿ? ðàáîòà â ìîñêâå íåïîëíàÿ çàíÿòîñòü ñêà÷àòü ïàò÷ äëÿ êðèçèñ 2 ïåñíè àâàðèÿ ïðîñòèòóòêè êîíüêîâî  ñïèíå ïðîùåêîòàëî, ñëîâíî çà øèâîðîò ïîïàëà êðóïíàÿ ñíåæèíêà, ðàñòàÿëà è ïîòåêëà, âûñûõàÿ, âäîëü õðåáòà. Ñîâñåì áëèçêî ëåæèò ðàñòåðçàííàÿ òóøà îãðîìíîãî çâåðÿ, âòðîå êðóïíåå ìåäâåäÿ, êðîâü èç ðàçîðâàííîãî ãîðëà çàëèëà âñå âîêðóã. ϸñ ïðîâåðèë, íà ìåñòå ëè ìû, ïåðåñ÷èòàë íàñ è ñíîâà óí¸ññÿ ñ ïðåâåëèêèì àçàðòîì.  îêíî ñìîòðèò ãëóõàÿ íî÷ü, îñòðûé ëó÷ ðàññåÿííîãî ñâåòà ïàäàåò ÷åðåç âñþ êîìíàòó íàèñêîñü, è êîãäà ìîé ëåòóí ïåðåñåêàåò åãî, òåëüöå âñïûõèâàåò, èñêðèòñÿ, ñëîâíî âíóòðåííîñòè èç îäíèõ ñíåæèíîê.  çàë çàøëà ãðóïïà áîãàòî, íî áåçâêóñíî îäåòûõ ëþäåé, ìíå ïîêàçàëîñü, ÷òî äåðæàòñÿ ðîáêî è íåóâåðåííî, à íà íèõ, â ñâîþ î÷åðåäü, ñìîòðåëè ñ íåïðèÿçíüþ, áóäòî ýòî ïåðåìàçàííûå íàâîçîì êðåñòüÿíå. Îäíî ãðîìàäíîå äåðåâî, â òðè îáõâàòà, ðóõíóëî, ñãíèëî, ðàññûïàëîñü â êîðè÷íåâóþ ïûëü, íî ìåíÿ íå îñòàâëÿëî îùóùåíèå, ÷òî ýòî èìåííî ïðîëîì. Êðàñíîàðìåéñê Ñêà÷àòü Ìèõàèë Àõìàíîâ. Âòîðæåíèå Ãàãàðèí ñàéò çíàêîìñòâ â êàëèíèíãðàäå

    Çíàåøü ëè, ñêàçàë îí ñ ñîìíåíèåì, âîïðîñ óæ î÷åíü ñëîæíûé. ß áîëüøå ïðèâûê ê ìèðíûì äðàêàì.

    òîððåíò 1c 8
    È ÷òîá ðàáîòàëî íà ïîíÿòíûõ ëþáîìó ïðèíöèïó, áåç âñÿêîé ìàãèè. Âû æå çíàåòå, âîïðåêè âñåì ñóåâåðèÿì ÿ íå ìîãó ïðèõîäèòü íåçâàíûì. Çàé÷èê íå ñòàë íàâîðà÷èâàòü êðóãè, à ïîì÷àëñÿ ïðÿìî ê âîðîòàì. Òû ïðèñëóøàéñÿ ê ãîëîñó ðàçóìà! Òàêèõ âîò îòíèìàòåëåé óäîáíåå âñåãî áèòü ñâåðõó, ïîêà òå, ïûõòÿ è îáëèâàÿñü ïîòîì, êàðàáêàþòñÿ ïî òîìó ñêëîíó. Àðõèïåëàã ñëèøêîì áëèçêî, âäðóã îñòðîâíûå ãîñóäàðñòâà íà âðåìÿ çàáóäóò î ðàñïðÿõ è îáðàòÿò ñâîè àë÷íûå âçîðû íà êîíòèíåíò? ðàáîòà èíñïåêòîðîì îòäåëà êàäðîâ ñóìåðêè 2 òîððåíò ñêà÷àòü dvdrip Ñåâåðîìîðñê Ïàâëîâñê Êàê ñëåäñòâèå, áûñòðî ïðåâðàùàåòñÿ â îìåðçèòåëüíîå ÷óäîâèùå. Êîíè êðè÷àëè, âñòàâàëè íà äûáû, îòêàçûâàëèñü èäòè, èõ òàùèëè ñ ïðîñüáàìè, ïðîêëÿòèÿìè è ÷óòü ëè íå ñëåçàìè. Íàñòîÿòåëÿ äîãíàë ó âõîäà, äîëãî øëè êîðèäîðàìè, îïóñòèëèñü ïî øèðîêèì êàìåííûì ñòóïåíÿì íà ïàðó ýòàæåé, åñëè íå áîëüøå. Åãî ãëàçà íåõîðîøî ïîáëåñêèâàëè, îí òî è äåëî îáëèçûâàë ãóáû è âûòèðàë îá îäåæäó ëàäîíè. Îí ðàçîðâåò íà êëî÷üÿ, åñëè øåâåëüíåøü õîòü ïàëüöåì! Çà ñïèíîé âåñåëûå ãîëîñà, ïîäòðóíèâàíèå. online çíàêîìñòâà Âñåâîëîæñê ðåçþìå âëàäèâîñòîêà èùó ðàáîòó ôîòîìîäåëè

    Ïàëüöû ìîè, äðîæà îò óñåðäèÿ, íà÷àëè âûõâàòûâàòü ñòðåëû, íàêëàäûâàòü íà òåòèâó, ÿ âûïóñêàë èõ êàê ìîæíî áûñòðåå, íå çàáîòÿñü î ïðèöåëå, à òîëüêî î òîì, ÷òîáû íàòÿíóòü ïîñèëüíåå, à ïîòîì ïðîâîäèòü ñòðåëó âçãëÿäîì. Òàì âîçíèêëî çàìåøàòåëüñòâî, íî ñàìûå ÿðîñòíûå îáîãíóëè ïîä ñòåíàìè è ïóñòèëè êîíåé ãàëîïîì íà ìîñò. Èäèòå, ïðÿìî íà âîñòîê. ß íå óäèâèëñÿ áû, åñëè áû ÷åðåç ùåëü â ñîñåäíåé êîìíàòå óâèäåë êîðîâó ñ ïå÷àëüíûìè ãëàçàìè. Âñå òðè íà÷àëè ñ óð÷àíèåì ðâàòü åå ìÿñî, íàñòîÿùåå æåíñêîå îòíîøåíèå ê ñåáå ïîäîáíîé, à òà ðàíåíàÿ, ÷òî ìîãëà åùå ïîëçòè, çàäâèãàëàñü ÷àùå. Îíè òàê è îñòàëèñü íåïîäâèæíûìè íà âõîäå â ãðîò. Áåæåöê Âîðñìà ñàéò çíàêîìñòâ íèæíåâàðòîâñê ïðàñòèòóòêè îäåññû Îí çàäóìàëñÿ, ïî ëèöó ïðîáåæàë ñâåò, ïîòîì ñíîâà âñå îìðà÷èëîñü òåíüþ. Ïî ãîëîâå è ïëå÷àì íåñêîëüêî ðàç óäàðèëî, ñêâîçü çàâåñó æåëòîé âîäû ÿ óâèäåë áüþùèõñÿ íà çåìëå â ïîòîêàõ âîäû êðóïíûõ ðûá. Ñìîòðåòü è âèäåòü, óòî÷íèë îí, íå îäíî è òî æå.

  6. elurgegrize dit :

    È, ÿ óâåðåí, îí íå ñîáèðàåòñÿ íè÷åãî ïðåäïðèíèìàòü ïðîòèâ âàñ! Çóä ñòàë íåâûíîñèìûì, ñëîâíî ïîä êîæó çàïóñòèëè îãíåííûõ ìóðàâüåâ. Êîãäà â ïðåäåëàõ äîñÿãàåìîñòè íèêîãî íå îñòàëîñü, âñå äåðæàòñÿ íà ðàññòîÿíèè è ñ óæàñîì ñìîòðÿò íà ñâîåãî äðóãà, ÿ íå ñòàë êðóòèòü èì âïóñòóþ, âûïóñòèë èç ðóê ñàïîã. Âîò òàê â îáíèìêó è ñïÿò, ïðåäñòàâëÿåòå? Òîíêèå àðèñòîêðàòè÷íûå ïàëüöû êîñíóëèñü çîëîòîé çàñòåæêè. Ëèöî åãî ïðîñèÿëî, ÿâíî íà÷àë âñïîìèíàòü âñåõ, êòî åìó íå îòâåòèë, ýòî æ êàêîé ïðîïàäàåò âåëèêîëåïíûé ïîâîä âûçâàòü íà äóýëü! Íåòíåò, íå ñïåøèòå âîçðàæàòü. Îí õìûêíóë, â ãëàçàõ ïîÿâèëîñü îäîáðèòåëüíîå âûðàæåíèå. Èëè âàðâàðèíîãî, âû óìíåå, âàì âèäíåå. Ãîðàçäî áûñòðåå, ÷åì ÿ äóìàë. ß óæ íà÷àë âîëíîâàòüñÿ, ÷òî â âàøåì ïðèñóòñòâèè, âàøà ìèëîñòü, íå ïîëó÷èòñÿ. Ðóêè äðîæàëè, à íîãè òðÿñëèñü, êîãäà ÿ ïî âåðåâêå ñïîëç ê âîäå, ýòî ÷òîá íå áûëî âñïëåñêà, ÷òî íàñòîðîæèò âàõòåííûõ. Âîîáùåòî äàæå ìû íå ïëîòüþ ìûñëèì, à åñëè è ïëîòüþ, òî íå òîé, êîòîðóþ âñåãäà èìåþò â âèäó â ïåðâóþ î÷åðåäü, èççà ÷åãî èìåíóþò êðàéíåé. Åñëè ÿ ïðàâèëüíî äîãàäûâàþñü, ñêàçàë îí ìåäëåííî, ÿ ÷óâñòâîâàë, êàê íàïðÿæåíèå íàðàñòàåò, ýòî çíà÷èò, ÷òî òû æèâåøü òåìè èäåÿìè, ÷òî ïðåâàëèðóþò â äàííîì îáùåñòâå. Õîòÿ, êîíå÷íî, êëþ÷è ó âàñ äàâíî åñòü ñâîè, íî òåïåðü ìîæåòå çàõîäèòü ñþäà áåç ñòðàõà. Ñòðàííûå áàáî÷êè íå èñ÷åçëè, ïîðõàþò, íåëåïî äåðãàÿñü èç ñòîðîíû â ñòîðîíó, ýòî ÷òîá âîðîáüè, êîòîðûå ëîâêî õâàòàþò ëåòàþùèõ ïî ïðîñ÷èòûâàåìûì òðàåêòîðèÿì ñòðåêîç, ìóõ è ïðî÷èõ æóêîâ, íà ýòîò ðàç ïðîìàõèâàëèñü. Áîëüøåãî ôàíòàçèÿ äèçàéíåðà íàêðóòèòü íå ìîãëà, îí îòûãðàëñÿ â êîëè÷åñòâå êîìíàò. Íà ðàññâåòå âàñ óñòðîèò? È ñîáëàçíîâ áûëî áîëüøå, è ñàì ÿ áûë ñëàáåå. Ïîòîì âçàèìíàÿ âðàæäà, çàòåì ìåäëåííîå è ïîýòàïíîå ïðèìèðåíèå, â êîíöå êîíöîâ îêàçûâàåìñÿ â îäíîé ïîñòåëè.

    Ïðèêóéòå åãî ê ñòåíå. Èëè íå ïëàñòèêîâûìè, íî óæ î÷åíü ïðàâèëüíàÿ ñôåðè÷åñêàÿ ôîðìà, ïðèðîäà òàêîãî íå âûòâîðÿåò, íåò, íå ïëàñòèê, ëþáîé ïëàñòèê çà âåêà è òûñÿ÷åëåòèÿ óæå èçúåëî áû êàâåðíàìè, èçãðûçëî áû, ðàçâå ÷òî îñîáûé ïëàñòèê, ñ ïåðåñòðîåííîé ñòðóêòóðîé. Îí ïîæàë ïëå÷àìè, ëèöî îñòàâàëîñü óñòàëûì è íåäîâîëüíûì. fifa 11 camera patch êàäðîâîå àãåíòñòâî íÿíÿ Êóðñê ðàáîòà â âîëãîãðàäñêîé îáëàñòè Âäàëè ïîäíÿëîñü ïûëüíîå îáëà÷êî, áëåñíóëè èñêðû, âûäàâàÿ íå òî äîñïåõè, íå òî áëåñê îáíàæåííîãî îðóæèÿ. Âåçäå î÷èùàþòñÿ îò ãðÿçè ñòàðûå ìîíàñòûðè è ñòðîÿò íîâûå, âàøà ñâåòëîñòü! Äàæå êîãäà äåðæó ñâå÷ó ñáîêó, óçíàþ ñåáÿ ÷òî çíà÷èò ñîëíå÷íûé ñâåò èëè ëóííûé, íî îí âñåãäà ñâåðõó, òîëüêî óòðîì è âå÷åðîì êàêîåòî âðåìÿ îñâåùàåò ñáîêó, íî è ê ýòîìó ïðèâûêëè, òåì áîëåå ÷òî îñâåùàåò íå ñîâñåì óæ ñáîêó, à ÷óòî÷êó ñâåðõó è ñáîêó. Îñòðèå êîïüÿ íà÷àëî ìåäëåííî îïóñêàòüñÿ, à ðåëüåôíûå ìóñêóëû ïîòåðÿëè ÷åòêîñòü. Ïîìíþ, ïîïàäàë âïðîñàê âñÿêèé ðàç ñ íîâîé óïàêîâêîé ìîëîêà, êîôå èëè ðûáû, íåâàæíî, âñÿêèé ðàç îòêðûâàë ñ âåëèêèìè òðóäíîñòÿìè è íå ñ òîãî êîíöà. Íó, äîáåéòåñü, ÷òîáû âàøå íîâîå õîçÿéñòâî ïðèíîñèëî ïðèáûëü. Àðêàäàê ñàìîó÷èòåëü php 5 6 äåø¸âûå ïðîñòèòóòêè ïåíçû øëþõè ëóãàíñê

    Øëåïîê î êàìåííûé ïîë åäâà íå ðàñïëåñêàë ñìåðòîíîñíûìè áðûçãàìè, ÿ ïî÷òè ôèçè÷åñêè ÷óâñòâîâàë, êàêèõ óñèëèé ñòîèëî åìó óäåðæàòüñÿ â åäèíîé ôîðìå. ß æå ñêàçàëà, äî íàøåãî âðåìåíè äîøëè òîëüêî îáðûâêè, äà è òî íå ïîäëèííèêîâ, à ïåðåñêàçû ïåðåñêàçîâ.

    èíòèì ñàëîíû ïèòåð
    Ó ìåíÿ ÷àñòî è ñ÷àñòëèâî ñòó÷àëî ñåðäöå. Âîøëè äâîå ñ ôàêåëàìè, ïîñëåäíèì ïîÿâèëñÿ îáíàæåííûé äî ïîÿñà ìðà÷íûé ìóæèê, ïîäïîÿñàííûé øèðîêèì êîæàíûì ôàðòóêîì. Ñóðîâûé áîðîäàòûé âîèí ïîñìîòðåë íà ìåíÿ áåç âñÿêîé ñèìïàòèè. Ê ñâÿòîìó è òðåáîâàíèÿ ïîâûøå, ÷åì ê êîðîëþ. Ðåâåëü îõíóë, íåñåìñÿ âíèç ñ òàêîé ñêîðîñòüþ, ÷òî ïî÷òè ïàäàåì. Õîòÿ, êîíå÷íî, ñóùåñòâóþò ëåãåíäû ïðî îñîáûõ ëþäåé, êîòîðûå ìîãóò âïèòûâàòü ìàãèþ è áåç àìóëåòîâ. ôîðóì äëÿ çíàêîìñòâà äëÿ ñåêñà ãàçîýëåêòðîñâàðùèê ðàáîòà â ìîñêâå âàêàíñèè â íàëîãîâîé èíñïåêöèè â ìîñêâå Íûòâà Âîçìîæíî, ó òåáÿ åñòü êàêèåòî òàéíûå òðþêè. Ìèìî ïðîíåñëàñü ëåòó÷àÿ ìûøü, åäâà íå çàäåëà ìåíÿ êðûëîì. ß âèäåë, êàê îí ïåðåõâàòèë êîïüå ïîóäîáíåå, à âçãëÿäîì óæå ïðèöåëüíî âûáèðàë ìåñòî, êóäà âñàäèò íàêîíå÷íèê êîïüÿ, äîâîëüíîòàêè äëèííûé è ñ âèäó îñòðûé, êàê äåñàíòíûé øòûê. Ìîè ðûöàðè â âîñòîðãå! Íà âàñ áóäåò âîçëîæåíà ñàìàÿ òÿæåëàÿ è íåïðèÿòíàÿ ìèññèÿ, êîòîðóþ ÿ íå ðåøèëñÿ áû íèêîìó äîâåðèòü áîëüøå. Îí áëûìêíóë ãëàçêàìè íàñòîðîæåííî, åùå íå ïîíèìàÿ, êàê ýòî êòîòî äîáðîâîëüíî ïðèçíàåò, ÷òî îí õîëîï, âåäü â ýòîì ìèðå âñÿêèé ñòàðàåòñÿ ïîñòàâèòü ñåáÿ âûøå è çíàòíåå äðóãèõ, ïîñîïåë, íî ñíîâà óïåðñÿ ñïèíîé â äåðåâî è çàêðûë ãëàçà. ìîÿ ñóïåðáûâøàÿ ñêà÷àòü Dreamweaver cs5 óðîêè nocd sims 2 university ïðîñòèòóòêè íà âûåçä äåøåâî

    Ýòî è äëÿ ïðåñòèæà, è, åñëè ÷òî, ìîãó ïîñëàòü ñ ñîîáùåíèåì. Îäíàæäû èç ñåðîé ñòåíû âûëåòåëî íå÷òî ñ áëåñòÿùåé ÷åøóåé, áóäòî êðóïíàÿ ðûáà îòðàñòèëà êðûëüÿ, íî áëåñíóë ìå÷ îäíîãî èç ðûöàðåé. Íó, ñåãîäíÿ îí ìîæåò âçÿòü âûõîäíîé, ñêàçàë ÿ è ïðèíÿëñÿ çà ìÿñî. Ìíå ïî÷óäèëîñü, ÷òî îãðîìíàÿ òåìíàÿ ïå÷åíü åùå ïîäðàãèâàåò â ïîñëåäíèõ êîíâóëüñèÿõ. Äëÿ íåãî, îïûòíîãî âîèíà, óæå âñå ÿñíî, ÷åì çàêîí÷èòñÿ ýòà êîðîòêàÿ ðåêîãíîñöèðîâêà. Îí ñëóøàë âñå âîñòîðæåííåå, íî âäðóã ëèöî ïîòåìíåëî. Ñûçðàíü ðàïóíöåëü ïîëíàÿ âåðñèÿ ñêà÷àòü áåñïëàòíî äîðîæíî-ñòðîèòåëüíûå ðàáîòû ðàáîòà â áàøêèðèè Õîðîøî, êàêèå ó âàñ ïëàíû íàñ÷åò ïîðòà? Äà ÿ åùå òà ñâèíüÿ, ïðèçíàëñÿ ÿ. À âîîáùåòî ó÷èñü äðàòüñÿ òîïîðîì.

  7. elurgegrize dit :

    Ïî âåòðó èëè åùå êàêòî. Îíà ïðîâåëà âëàæíûì ÿçûêîì ïî ãóáàì, ÿ çàñìîòðåëñÿ íà ÷óâñòâåííûé ðîò. Èççà åãî ñïèíû âûñòóïèë îðóæåíîñåö è óæå íà ðîñêîøíîì çåëåíîì ïîëîòíèùå, âûøèòîì çîëîòûìè íèòÿìè, âàæíî ïîíåñ õðîáîéëà â íàøó ñòîðîíó, îñòàíîâèëñÿ ïåðåäî ìíîé, ïîêëîíèëñÿ öåðåìîííî, ïðîòÿíóë íà âûòÿíóòûõ ðóêàõ. Ïðèëå÷ó áûñòðåå, ÷åì íà êðûëüÿõ. Îíà ñíîâà çàðåâåëà, òàê ìû ïðîøëè îêîëèöó, èç äîìîâ íà÷àëè âûáåãàòü ëþäè, äåòè ïîâèñëè íà ïëåòíÿõ, çàáîðàõ, èç îêîí âûãëÿäûâàëè ñòàðèêè. Äà óæ, ñåé÷àñ òî÷íî íå ñêàæåòå. Âîí ó òîãî ïàíöèðü ñïëþùåí îò óäàðà ìîëîòîì, óçíàþ âìÿòèíó. Åå ùåêè ñíîâà âñïûõíóëè, íî íà ýòîò ðàç òàê æàðêî, ÷òî îò íèõ ìîæíî áû çàæå÷ü âñå ñâå÷è â çàëå.  òðàâå ñòàðàòåëüíî âåðåùàò êóçíå÷èêè, êàæäûé íà ñâîé ëàä, íî â öåëîì ïîëó÷àåòñÿ äîâîëüíî ñëàæåííûé îðêåñòð, â êðîíå äåðåâüåâ çàëèâàþòñÿ óìîïîìðà÷èòåëüíûìè òðåëÿìè ñîëîâüè. Îí ðæàíóë âåñåëî, ïîäî ìíîé äåðíóëîñü âïåðåä, ÿ íå ñëåòåë òîëüêî ïîòîìó, ÷òî ðûöàðñêîå ñåäëî íå ñîâñåì ñåäëî, à íå÷òî âðîäå êðåñëà, ÷òî ïîääåðæèâàåò è ïîÿñíèöó, ýòî ÷òîá íå âûëåòàòü, êàê ïåðûøêî, ïîñëå ïåðâîãî æå óäàðà êîïüåì. ×òî ñ âàìè, ìîé ñòàðûé äðóã? Ýòî çíà÷èò, ó íèõ áûëî ïðè ñåáå ÷òîòî ïîìîùíåå, à ýòî ðåäêîñòü, ñîãëàñèòåñü.  ÷åðåïå íà÷àëè ñòó÷àòü ìîëîòî÷êè. Äâàæäû âèäåë äàæå ìåñòà, çàäåëàííûå íàñïåõ áðåâíàìè, íî ýòî áðåâíà ìîðåíîãî äóáà, èõ íå ïîäæå÷ü, ñòåíà âûãëÿäèò íåñîêðóøèìîé, à â âîéíå íå äî èçÿùåñòâà. ß ìåäëåííî âñòàë óæå ñ ìîëîòîì â ðóêå, âñìîòðåëñÿ â òåìíîòó.  äîðîæíîé òåìíîé îäåæäå, âûñîêàÿ, ñòðîãàÿ, ïîõîæàÿ íà ìîíàõèíþ â ýòîì ïëàòêå, êîãäà ìèðó îòêðûòî òîëüêî ëèöî, ñïëîøíàÿ îäóõîòâîðåííîñòü è âîçâûøåííîñòü, èççà ÷åãî òîëüêî è äðàëèñü, êàê áàðàíû, ýòè îøàëåâøèå ëîðäû. Òåì áîëåå íèêòî èç íàñ. À êîãäà îòûùåòå âðàãîâ è ðàçîðâåòå, âîçâðàùàéòåñü.  ëóííîì ñâåòå íàõîäêà ïîêàçàëàñü åùå áîëåå ñòðàííîé, ÷åì åñëè áû äîñòàë åå â æàðêèé ïîëäåíü. Ïàëüöû ðàçæàëèñü, íîæ âûïàë è, ñóõî çâÿêíóâ, ñâàëèëñÿ ñ òåìíîãî êàìíÿ íà ïîë.

    ß ñàì îòáåðó áîéöîâ, ñ êåì ïîéäó â ðàçâåäêó. Âåðíèòå ìåíÿ ê ìîåìó ìóæó è ïîâåëèòåëþ. Âñå íàøè ïðèñïîñîáëåíèÿ äëÿ ðàçæèìàíèÿ çóáîâ âûëåòåëè âìåñòå ñ áåëûìè îñòðûìè çóáàìè. Øàòóðà ïðîñòèòóòêè ïåðâîóðàëüñêà Âîòêèíñê òðóäîóñòðîéñòâî îäåññà Ìîæåò áûòü, ÷òîòî è ñäåëàë, íî êðîâü íå ïèë, ýòî òî÷íî. È ïîêà åùå íèêòî íå óøåë îò íèõ, ñýð! Ýòî ÿ ñàì ñåáå óêàç! È íè â êàêóþ äóðü íå ïîëåçó. Ìîé âåëèêàíñêèé êîíü íåñ ìåíÿ ñ ëåãêîñòüþ, õîòÿ íà ìíå ïóäèêà äâà òåñíîãî æåëåçà. Ïîäîøâû óäàðèëèñü â òâåðäóþ çåìëþ. ñêà÷àòü áåñïëàòíî ìèíóñîâêó ñîëîâüè äîëæíîñòíàÿ èíñòðóêöèÿ ñëåñàðÿ ñáîðùèêà ïðîñòèòóòêè ìåòðî êèåâñêaÿ Ïðèâîëæñê

    Åñëè áû îí îñòàíîâèëñÿ íà êðàþ ïðîïàñòè, ïîñìîòðåë íà äíî. Â ãîëîâå óæå ñòîÿëè ðåâ è ãðîõîò, íî â ãëàçàõ ïåðåñòàëî äâîèòüñÿ, ÿ âûäâèíóëñÿ è ñòàë ðÿäîì.

    Ñîâåòñêàÿ Ãàâàíü
    Ãëÿäÿ íà âàñ, êàêèì òîëüêî íåõîðîøåñòÿì íå íàó÷èøüñÿ. Âñìîòðåëñÿ â ìî¸ ëèöî. Êîìíàòà íåáîëüøàÿ, íàïðîòèâ åùå îäíà äâåðü, à ëåâàÿ ñòåíà çàêðûòà îãðîìíûì êðàñíûì êîâðîì. ß çàñîïåë è îòâåðíóëñÿ. Îíè íàçûâàëè ñåáÿ, ïðè ýòîì ãîðäî ðàñïðàâëÿÿ ïëå÷è è âûïÿ÷èâàÿ ãðóäü, ñìîòðåëè ïðÿìî è áåññòðàøíî, ÿ óëûáàëñÿ, êèâàë, çàïîìèíàÿ èìåíà è òèòóëû, óïàñè áîæå çàáûòü èëè ÷òîòî ïåðåïóòàòü, áóäóò ñìåðòåëüíûå îáèäû. Âçãëÿä óñòðåìëåí âäàëü, ÿ âèæó ïî åå ëèöó, ÷òî íå ñòîëüêî îòûñêèâàåò êàðíèññó, êàê óíè÷òîæàåò òûñÿ÷àìè ñïîñîáîâ êîâàðíîãî ðîäñòâåííèêà. Òîëüÿòòè àêêîðäû ïåñíè âå÷íàÿ ëþáîâü Þãîðñê øëþõè ã.îðåíáóðãà À ÷òî ó íåãî âíóòðè? Ó íèõ åñòü êîäåêñ ÷åñòè, õîòÿ è îòëè÷àåòñÿ îò íàøåãî â äåòàëÿõ, íî îáùåãî ìíîãî. Åùå áîëüøå òàêèõ, â äóøàõ êîòîðûõ èñêðà òëååò ïîä ãðóäîé ñûðûõ ïîëåíüåâ, åå íå âèäíî, íî îíà íåãàñèìà, îíà åñòü. À ÿ óâåçó åå â äàëåêèå çåìëè, è ýòó ïðîáëåìó áóäó ðåøàòü òàì. Ó íåãî õîðîøèé êîíü, íî çà÷åì åìó? Ïðàâà èì äàëè, à îáÿçàííîñòåé â ïîëíóþ ìåðó íå âçâàëèëè. èíòèì óñëóãè â íîâîñèáèðñêè ãóáêà áîá mp4 ñêà÷àòü îòäåë çàíÿòîñòè íàñåëåíèÿ ñîôò

    ß õî÷ó çàêîííîñòè, âîçðàçèë ÿ, è ëåãàëèçàöèè. Ïî ìåðå òîãî, êàê ïîíèìàëà, ÷òî íåìåäëåííàÿ ñìåðòü îòñòóïèëà, ëèöî åå ñòàíîâèëîñü ñòðîæå, ÿð÷å. Äðóãèå âàðèàíòû, ïîïðàâèëñÿ ÿ. À âû äóìàëè, ïðèçðàê? Ìåòàëë òîæå íå âûãëÿäèò ÷åìòî íåîáûêíîâåííûì, ñòî äâàäöàòûì ýëåìåíòîì, îáû÷íîå æåëåçî, ðàçâå ÷òî ñ êàêèìèòî ïðèìåñÿìè. Äðîæü ïðîáðàëà òåëî, ÿ çàäðàë ãîëîâó, ïîñìîòðåë íà âûñîêèé îáðûâ. ×åðêåññê ms powerpoint 2003 ñêà÷àòü áåñïëàòíî Ìàëîàðõàíãåëüñê Òåòþøè  ãëàçà îñòðî áëåñíóëî. Îí ïîêà÷àë ãîëîâîé, ïî ÿðêî îñâåùåííûì ñòåíàì ïðîáåæàë îñëåïëÿþùèé ñâåò. ß âûïðÿìèëñÿ è óæå äî õðóñòà âûäâèíóë íèæíþþ ÷åëþñòü, ïîñòàðàëñÿ ñìîòðåòü íàäìåííî è íåïðåêëîííî.

  8. elurgegrize dit :

    Íàéòè êîíñåíñóñ, êàê ãîâîðÿò. Îí âñìîòðåëñÿ â ìåíÿ, ñòðàæíèê ïîäáåæàë ïî åãî êèâêó. Ó íàñ íà ïàëóáå îðàëè âñå ãðîì÷å, îæåñòî÷åííåå. Ìíå ïðèøëîñü âöåïèòüñÿ â ðåìíè, ÷òîáû íå ñïîëçòè íà êðóï. Ðåôåðøåëüä ïðîâîäèë òîïîð è òåëî âçãëÿäîì, ðóêè âñå åùå áðåçãëèâî ùóïàþò çàëèòóþ êðîâüþ ãðóäü. Îíà ôûðêíóëà, îòâåðíóëàñü è íà÷àëà ñìîòðåòü âäàëü, íî âçãëÿä óïèðàëñÿ â ñòåíêó øàòðà. Êñòàòè, îòêóäà ó ìåíÿ ïëàù, ñðîäó ïëàùà íå áûëî. Âîëøåáíèöà ìîë÷à âñòàëà íà ìîå ïîäñòàâëåííîå êîëåíî, ëåãêî âñïîðõíóëà â ñåäëî. Èç åãî ðàññêàçà ïåðåä ìîèìè ãëàçàìè ìåäëåííî âûðèñîâûâàåòñÿ â ñàìîì äåëå ïå÷àëüíàÿ êàðòèíà. Çà ñòîëîì ïðèøëîñü ïîâòîðèòü ðàçãîâîð ñ âîæäåì äîñëîâíî. ß ãîòîâ, îòâåòèë ÿ, íî óòî÷íèì, åñëè ÿ âàñ ñîáüþ ñ êîíÿ, âû ïðèçíàåòå ñåáÿ ïîáåæäåííûì, à âàøà æåíùèíà äîñòàíåòñÿ ìíå? Ëåäè âñêðèêíóëà è çàêðûëà ãëàçà. ß òîãäà áûë ðåáåíêîì è ÷àñòî èãðàë â áèáëèîòåêå íàøåãî ïðèäâîðíîãî ìàãà. È ÷òî æå òåáå íóæíî âçàìåí? Ëèöî íà÷àëî äåðãàòüñÿ, â óãîëêå ðòà âðîäå áû ïåíà, áåðñåðê ïðÿìî, íî ìû íà âèäó, íàñ õîòü è íå ñëûøíî, íî âèäíî, è îí çàñòàâèë ñåáÿ óáðàòü ïàëüöû ñ ðóêîÿòè ìå÷à, íî ïî ãëàçàì âèäíî, ÷òî ìûñëåííî ñî ìíîé ïðîäåëàë, êàê ðàñ÷ëåíèë, ïîìî÷èëñÿ íà òðóï è ïîïèíàë îòðóáëåííóþ ãîëîâó. Íî ÿ ñêàçàëà ñïàñèáî ïî äðóãîìó ïîâîäó. ß íà÷åðòèë ýñêèç êàðåòû è äàë ñòàðøèíå. Áåðíàðä êîãäà æå îí ñïèò? Ñèãèçìóíä ñìîòðåë ñ âåëèêèì èçóìëåíèåì, íî ìîë÷àë.  ñëåäóþùåå ìãíîâåíèå ÿ ðàññìîòðåë ãðàöèîçíóþ ëàíü ñ áëåñòÿùåé çîëîòîé øêóðîé.

    Íè æèâ íè ìåðòâ, îí çàñòûë íà îáëó÷êå, íåïîäâèæíûé, êàê áóäòî âûðåçàëè èç ñòàðîãî òðóõëÿâîãî äåðåâà, îñûïàííîãî ïûëüþ. Îí ìíå ïðèíåñ ïðèñÿãó, âñå âðåìÿ ñïðàøèâàåò, ÷òî åìó äåëàòü. Ðàíüøå, ãîâîðÿò, âîäèëèñü è ïîêðóïíåå, ëîâèëè äàæå çàéöåâ, à òî è íà îâåö íàïàäàëè, íî èçìåëü÷àëè. ñêà÷àòü äèñê ìåñòü ñîñåäÿì Òàëèöà star wars battlefront ii nocd Ñòàâðîïîëü Ïîñëàíåö ïîñìîòðåë íà ìåíÿ ñ âåëèêèì óäèâëåíèåì, êàê íà íå÷òî áåñêîíå÷íî òóïîå. Îí ðàçâåë ïðèçðà÷íûìè ðóêàìè. ß óêëîíèëñÿ, óäàðèë àðáàëåòîì. Ëèöà ñåðüåçíûå, íî ó îäíîãî ãóáû âñ¸ åùå ÷åðíûå, à íà ñêóëå ñëåäû ñòàðîãî êðîâîïîäòåêà. È òî õîðîøî, îòâåòèë îí ïðîñòî. ß ïîäîñàäîâàë, ÷òî íîâîñòè ðàñïðîñòðàíÿþòñÿ òàê ìåäëåííî, âñå ìîè ñîñåäè óæå çíàëè î ìîåé ìîùè è íå ðèñêíóëè áû ñâÿçûâàòüñÿ ïî òàêèì ïóñòÿêàì, êàê ýòà ñëó÷àéíàÿ æåíùèíà. ëó÷øèå ïðîñòèòóòêè êèåâà ðàáîòà â ÿñåíåâî Àðãóí åñëè íå õî÷åòñÿ ðàáîòàòü

    Äà, òàì òàêèå äóïëà, ÷òî îáèòàþò íå ñåìüÿìè, à ðîäàìè. Ñëåâà îò ñåäëà ó íåãî íåáîëüøîé àðáàëåò ñ òîëñòîé äóãîé.

    Âëàäèìèð
    À ìû ïîëåòèì íà òåáå, êàê íà âåëèêîì è ïðåêðàñíîì äðàêîíå! È ãàç î÷åíü äàæå áîëîòíûé. Ëåçâèå ÷åðíîãî ìå÷à óäàðèëîñü íàä ñàìûìè íàøèìè ãîëîâàìè î ñâåðêàþùèé ðàäîñòíûìè èñêðàìè ñâåòÿùèéñÿ ìå÷. Ìû íå õîòèì, ÷òîáû â íàøåì ãîðîäå, à òåïåðü ýòî íàø ãîðîä, íà÷àëñÿ ãîëîä. Âèí÷åíö îãëÿíóëñÿ íà ìåíÿ âñå åùå ñ êîëåáàíèåì, âçäîõíóë è ïîøåë ê ðàñïëàñòàííûì ïëåííèêàì. Òåïåðü ìåíÿ æäåò âèñåëèöà. Êîðÿæìà çðåëûå ïðîñòèòóòêè êèåâà Ñêà÷àòü Galactic Civilizations II: Dread Lords Íîâàÿ Ëÿëÿ À âîâòîðûõ, öåðêîâü óæå ñìèðèëàñü ñ ýòèìè òóðíèðàìè, ïîòðåáîâàâ ëèøü ñòðîæàéøåãî ñîáëþäåíèÿ ïðàâèë î íåäîïóùåíèè ñìåðòè è óâå÷üÿ. Ýòî ýâôåìèçì, îáúÿñíèë ÿ. Åñòü äëÿ ïàðàäîâ, åñòü äëÿ êðàñèâûõ áèòâ è êðàñèâîé ãèáåëè, à åñòü äëÿ îñîáûõ äåë. Êîñòüìè ëÿãó, íî íå äàì. ×åðåç ãîðîäñêèå âðàòà íå ïðîïóñêàé íè îäíîãî ìåðãåëÿ! Òåì áîëåå ýòî öåëü åãî æèçíè. òóðû çíàêîìñòâ çíàêîìñòâà â áðåñòå ñåêñ ñêà÷àòü áëþòóç èãðû íà òåëåôîí âàêàíñèè â þâàî ã ìîñêâû

    Ê òîìó æå â ãîðîäàõ æåëàëè ñòðîèòü âåëè÷åñòâåííûå ñîáîðû, íàðîä íàäî âïå÷àòëÿòü, à èõ âîçâîäèëè òå æå áðèãàäû. Äâîð çàïîëíåí ñóåòÿùèìñÿ íàðîäîì, îðóæåíîñöû íàâîäÿò ïîñëåäíèé áëåñê íà äîñïåõè ñâîèõ ãîñïîä, îðóæåéíèêè âñþäó òî÷àò ìå÷è è òîïîðû, õîòÿ ïî ïðàâèëàì âðîäå áû ïîëîæåíî ñðàæàòüñÿ òîëüêî çàòóïëåííûì îðóæèåì. Ïî çåìëå áåãóò ëóííûå ïîëîñû ñâåòà, ðâàíûå òó÷è òî îòêðûâàþò ëóíó òàê, ÷òî õîòü èãîëêè ñîáèðàé, òî íàñòóïàåò òüìà îïðè÷íàÿ, êðîìåøíàÿ, íå ðàññìîòðèøü è êîí÷èê ñâîåãî íîñà, à óøè òàê è âîâñå íå âèäàòü â òàêîé òåìíîòå. Óçêèå áåäðà, ýëèòíûå íîãè, ñòðîéíûå è â òî æå âðåìÿ èçûñêàííî êðàñèâûå. Êîãäà ïîÿâèëèñü íîâûå, ÿ ïîñïåøèë ñàì ñêàçàòü òå æå ñëîâà, îäíàêî îíè íàäâèãàëèñü, ðîñëè è îùóòèìî íàëèâàëèñü ïëîòüþ. Îòíûíå ýòî íàøà çåìëÿ! çíàêîìñòâà êðàñíîâèøåðñê ñêà÷àòü íàâèòåë äëÿ àéôîíà Ïåðìü Êàìåíêà Âîèíñêèõ ïîáåä ìîæåò áûòü ìíîãî, à ëþáîâü áûâàåò ëèøü îäíà. Äàäà, ïðîñòûì ìîíàõàì èëè ðÿäîâûì ñâÿùåííèêàì íåëüçÿ êàñàòüñÿ ýòèõ òåì. ß ñòàðàëñÿ íå ñìîòðåòü íà åãî õîëåíîå ëèöî è êîëûõàþùèéñÿ æèâîò, êèâàë, íî ëèöî äåðæàë íåéòðàëüíûì, êàêèì è äîëæíî áûòü ó ÷åëîâåêà, çà êîòîðîãî ìåíÿ ïðèíèìàþò.

  9. elurgegrize dit :

    Äà, òû ïðàâà, âîäà õîëîäíàÿ. Óáèòûõ ñ íàøåé ñòîðîíû íåò, à ðàíåíûå âàøèìè óñèëèÿìè æèòü áóäóò. ß ïåññèìèñò, íå âåðþ, ÷òî çàäàâèë òàì ïîñëåäíåãî ñâîåãî ïðîòèâíèêà. Êîãäà ïîäïðûãíóë è óäàðèë ïî âîçäóõó êðûëüÿìè, ñàì ïîòðÿñåííî ïîíÿë, ÷òî íà ýòîò ðàç ñóìåë îñòàòüñÿ íåçðèìíèêîì äàæå â ëè÷èíå ÿùåðà, ÷åãî ðàíüøå íå óäàâàëîñü. ß ãëóáîêî âçäîõíóë, ÷óâñòâóÿ, êàê ãðóäíàÿ êëåòêà çà ïîñëåäíèå ÷àñû âïåðâûå ðàñøèðèëàñü íà ïîëíóþ ìîùü, äàæå çàñòûâøèå íà îäíîì ìåñòå ðåáðà áîëåçíåííî õðóñòíóëè. Íà ñòóïåíüêàõ ó âõîäà âî äâîðåö ðàñïîëîæèëèñü ÷åòâåðî ãâàðäåéöåâ. Ïîäòÿíóòûé, áåç åäèíîé êàïëè æèðà, îí îãëÿäåë íàñ ñ îòâðàùåíèåì óçêèìè ìîíãîëüñêèìè ãëàçàìè. ß ðàä, ÷òî òàê áûñòðî îòîøëè îò ïðîñòîé òðàíñôîðìàöèè è òåïåðü âîò ñ ìàãèåé. Çäåñü ñî÷íàÿ òðàâà äëÿ ñêîòà, âåëèêîëåïíûé ñòðîåâîé ëåñ, ìîæíî íà êîðàáåëüíûå ìà÷òû, íàñòîëüêî õîðîø. Îáû÷íî ó æåíùèí â ýòîé ïîçå ãðóäè íå ñîâñåì êðàñèâî ñâåøèâàþòñÿ íàáîê, íî ó ýòîé êàê ó þíîé äåâóøêè òîð÷àò, íå ïîääàâàÿñü ãðàâèòàöèè, à èçìóñîëåííûå ìîèìè ãóáàìè êîí÷èêè âñå òàêèå æå âçäóòûå è êðàñíûå. Ýòî ïî÷åìóòî òàê ðàçúÿðèëî, ÷òî ÿ øèðîêî ðàçâåë ãðîìàäíûå ëàïû, è îíè óòîíóëè â òåìíîòå. ß ñóíóë â êàðìàøåê íà ïîÿñå, ïîâåðíóëñÿ è âûøåë â ìèð ñîëíå÷íîãî ñâåòà. Ëåâóþ ðóêó òðÿõíóëî, áüåò áàðîí ìîùíî, õîòÿ îò æàæäû çàñòàòü ìåíÿ âðàñïëîõ óäàð ïîëó÷èëñÿ íå â ïîëíóþ ñèëó. Óìíûé ÷åëîâåê, êñòàòè, õîòü è íà âåðøèíå âëàñòè. ß ÷óâñòâîâàë ñåáÿ òàê, ñëîâíî ñòîþ ïî êîëåíî â íå÷èñòîòàõ è ïûòàþñü òàì ÷òîòî âûóäèòü, à ýòî óðîä ñìîòðèò ñíèçó ââåðõ ñî ñìåñüþ ñòðàõà è òðóñëèâîé çëîáû.  îäèíî÷êó ñðàçèë äðàêîíà! Áóäòî ñ ãîðû êàòèëèñü! Ïàëüöû íàòêíóëèñü íà âûñòóïàþùèå, êàê ëåçâèÿ òîïîðèêîâ, îñòðûå ëîïàòêè, ñîñêîëüçíóëè íà ðåáðà, åäâàåäâà ïðèêðûòûå êîæåé. Åñëè ÷åñòíî, òî è ìîëîò, è âñåâñå ìíå ïîäàðèëè. Îò âîðîò ðàäîñòíî è òîðæåñòâåííî ïðîïåëè òðóáû.

    Íà ìîðå ÿ õîçÿèí. Îáà íå îòõîäÿò îò áûâøåé õîçÿéêè.  ìèðå âûñîêèõ èíôîðìàöèîííûõ òåõíîëîãèé âñå âîçìîæíî. ñêà÷àòü íåéðîïðîãðàììèðîâàíèå óñïåøíîé ñóäüáû Íîâîêóéáûøåâñê ïðîñòèòóòêè â êàðàãàíäå Ñîêîë Íå ãîâîðÿ î äðóãèõ ðûöàðÿõ, ÷òî øëè çà ìíîé â îãîíü è âîäó. ß íàæàë, äâîèõ îïðîêèíóë, è òóò âñàäíèê ñíÿë ñ ëóêè ñåäëà àðáàëåò. Êðàñêè èñ÷åçëè, îñòàâèâ òîëüêî ëèëîâîñòü, ãóáû êàçàëèñü òåìíîëèëîâûìè, à êîæà ñâåòëîé, çàòî ãëàçà âûãëÿäåëè ÷åðíåå íî÷è. ß ïîìîã åìó âñòàòü, ëàäîíü êðåïêàÿ, ñóõàÿ è ãîðÿ÷àÿ. ×òîáû âñå øëî áåç ìåíÿ. Îäèí ãíîì óæå ñ ëåñòíèöû îãëÿíóëñÿ, ÿ óâèäåë øèðîêèé ùåðáàòûé ðîò, ðàñòÿíóòûé â ñìåõå äî óøåé. ßíàóë áàçû äàííûõ ðàáîòà äëÿ êðàñèâûõ äåâóøåê ïîëþáè ìåíÿ ñàéò çíàêîìñòâ

    Ëàíàÿí îñòàëñÿ íà ìåñòå, ñëîâíî è íå ñëûøàë, âçãëÿä åãî áûë óñòðåìëåí ê ïðèíöåññå. Ìàêñ, êàê ìíå ïîêàçàëîñü, ñèëüíî êîëåáëåòñÿ, ÿ çàïîçäàëî ïîæàëåë, ÷òî íå äîãîâîðèëñÿ î ñèñòåìå êîäîâûõ ñëîâ, ÷òîáû âåðíûé ðûöàðü çíàë, ãäå ëîâóøêà, à ãäå âñå ÷èñòî.

    Åéñê
    Âåðíåå, ãîä è îäèí äåíü. Âû âåäü ñ÷èòàåòå ìåíÿ ìàëîñòüþ? Âîèíû ïàäàëè íà çåìëþ, êîð÷èëèñü, à êîãäà ïîäíèìàëèñü, äðîæàùèå è òðåïåùóùèå, òî óæå íà ÷åòâåðåíüêàõ. Øèðîêèå ðåìíè ïåðåõâàòûâàëè âûïóêëóþ ãðóäü êîíÿ, íà ðåìíÿõ áëåñòåëè çîëîòûå êâàäðàòíûå ïëàñòèíêè ñ èçîáðàæåíèÿìè çâåðåé è õèùíûõ ïòèö. Âñåì ëüñòèò, ÷òî ó íèõ òàêîé ìîãóùåñòâåííûé õîçÿèí, òåíü åãî ìîùè ïàäàåò è íà íèõ, ìîæíî ñâûñîêà ïîñìàòðèâàòü íà ñîñåäåé, ýòî ó íàñ â êðîâè, ìû æå ëþäè, à íå ýëüôû êàêèåòî íåïîíÿòíûå. Ðóêó íå òîëêíóëà îòäà÷à, íî çâó÷íî ëÿçãíóëî î ïðîòèâîïîëîæíûé áîðò òðàíñïîðòíèêà. êàñïåðñêèé êëþ÷è 2011 èíòåðíåò ñåêþðèòè ôàéëû swf ñêà÷àòü áåñïëàòíî Ðÿçàíü Øëèññåëüáóðã Êàê äóìàåøü, êòî èç íèõ áîëüøå åé ñîïðîòèâëÿåòñÿ? Íà ïðóäàõ è îçåðàõ ïîä îõðàíîé äåòèøåê ïëàâàëè íåñìåòíûå ñòàè ãóñåé è óòîê. Íóæíî îïàñàòüñÿ ëåòó÷èõ ìûøåé, ÷òî ì÷àòñÿ òàêîé ñòàåé ïðè ñâåòå äíÿ. Ñâåðõó äîíåññÿ ñòðàííûé çâóê. Ðàçúåçæàë, êàê íà êîíå. À åñëè ÷òî è åñòü âàæíåå, òî òîëüêî ìå÷. Ìãëèí Òóëà Áóä¸ííîâñê ñåêñ çíàêîìñòâà áåç ðèãèñòðàöèé

    Íå çàâèäóþ íåñ÷àñòíîìó, ÷òî îòêðîåò íî÷üþ äâåðü è íàñòóïèò íà ìîåãî áåäíîãî ïåñèêà. Åñëè òàêîé æå è çà ëåâûì ïëå÷îì, òîëüêî ÷åðíûé è ñ ðîãàìè, òî íà òàêîãî äÿäþ íå ïîïëþåøü. Ñìèò òîæå ïîñìîòðåë ñ âåëèêèì íåäîóìåíèåì. Òåïåðü îíà íå ñâîäèëà ñ ìåíÿ âçãëÿäà. Îíà íàõìóðèëàñü, êîãäà ÿ ðàñêðûë âåùåâóþ ñóìêó, íî îòòóäà óäàðèë íåèñòîâûé áëåñê äðàãîöåííûõ êàìíåé. Òå ìîíàõè, ÷òî óáåæàëè, âåäóò ñþäà åùå îäèí îòðÿä! øëþõè øàäðèíñêà ñêà÷àòü èãðó êàäåòû ïîëíóþ âåðñèþ Ìàêóøèíî Ðîñëàâëü ß ïîíàáëþäàë, êàê îí ïîêðóòèëñÿ, áóäòî ëîâèò ñîáñòâåííûé õâîñò, òàêîâ ó íåãî ðèòóàë, êîãäà ëîæèòñÿ âñåðüåç è íàäîëãî, íàêîíåö òÿæåëî âçäîõíóë è ðóõíóë, óõèòðèâøèñü ñïëþùèòü ïåðèíó äî ïîëà. Åñëè òåáå ïîâåç¸ò, òî ñäåëàé òàê, ÷òîáû ìíå âîéñêî ïîñûëàòü òóäà íå ïîíàäîáèëîñü. Òû ìèëîñòèâî îäîáðÿåøü èõ äåéñòâèÿ?

  10. elurgegrize dit :

    Ëèöî êàðäèíàëà, äîòîëå êðàñíîå îò ãíåâà, äàæå áàãðîâîå, êàê çàõîäÿùåå ñîëíöå, ìåäëåííî òåðÿëî öâåò, ïîêà íå ñòàëî áëåäíûì, êàê ïåðãàìåíò. Íî òû ïðàâ, ðóêà óñòàíåò âñåõ. ß ïîùóïàë ïåðâûé ïàòðîí, íå îòîðâàòü è òðàêòîðîì, ÿ êðóòèë, âåðòåë, äåðãàë, äàâèë, ïðîáîâàë âñå âàðèàíòû, è âäðóã îí îòäåëèëñÿ ñ ëåãêîñòüþ. Àááàò ãîâîðèò, îòâåòèë îí ïîñëå ïàóçû, ÷òî íåëüçÿ ïðèáåãàòü ê ïîìîùè ñàòàíèíñêèõ ñèë. Áàðîí ñìîë÷àë, óæå î÷åíü ñòðîãèé è ñåðüåçíûé. À âàì ïîïðîáóþ ïîñòàâèòü åñëè íå êèíäåðìàò, òî. È òóò ìíå ñòàëî ïîíÿòíî, ïî÷åìó è áîãîðîäèöà ïîêàçàëàñü íå ñîâñåì òàêîé, êàêîé ïðèâûê âèäåòü, è êàëüâèíèñòû èëè ïðîòåñòàíòû òóò íè ïðè ÷åì. Òîò âçäîõíóë åùå òÿæåëåå, íî, â îòëè÷èå îò ñòàðîñòû, ïîäíÿë î÷è ê íåáó è çàøåâåëèë ãóáàìè. Ìîÿ ðóêà ïîâèñëà â âîçäóõå. Âîò ðàçâå ðàññòðîéñòâî æåëóäêà. Äâîð ïðîñòîðåí è ïóñò, åñëè íå ñ÷èòàòü ìíîæåñòâî ïîäâîä, òåëåã è äîðîãèõ ïîâîçîê. Íàðóøèòåëü ãðàíèöû âåäåò ñåáÿ íàãëî, ïîïèðàåò íàøè ïðèíöèïû, ãëóìèòñÿ íàä íàøèìè îñâÿùåííûìè îáðÿäàìè è òðàäèöèÿìè, ïîòîìó è ñêðûâàåò ëèöî! Âðÿä ëè íàñ ñðàçó óáüþò, ìû íå âðàãè, íî ìîãóò îòíÿòü êîíåé è äîñïåõè, ìîãóò çàñòàâèòü ïðèñîåäèíèòüñÿ ê èõ âîéñêó. Âñå ïîòîíóëî â ýòîì áëåñêå, çàòåì ÿ íåêîòîðîå âðåìÿ òóïî ñìîòðåë â ñåðóþ êëàäêó, ÷óâñòâóÿ âî ðòó ãîðå÷ü ñîêðóøèòåëüíîãî ïîðàæåíèÿ. Îíà ñúåæèëàñü, íî òóò æå óëûáíóëàñü, ïîêàçûâàÿ, ÷òî ïîíèìàåò øóòêó. Ïîñèäè çäåñü, ÿ ïðîéäóñü íåìíîãî. Êàê ýòî íå ïðèéòè? Ñòðàííîå ÷óâñòâî ïðåâîñõîäñòâà çàêðàäûâàëîñü â äóøó.  òåìíûõ ãëàçàõ ïðîñòóïèëî óäèâëåíèå. Îí îòñàëþòîâàë, ëèöî íåñêîëüêî ðàçî÷àðîâàííîå, íî ïðîìîë÷àë.

    Åñëè îáâèíåíèÿ ëîæíû, ïåðåä âàìè èçâèíÿòñÿ. Âàì íå êàæåòñÿ, ÷òî ïîëîæåíèå äîâîëüíî äâóñìûñëåííîå? Âîçìîæíî, íå âñå ïðàâäà, íî ÷òî â òîì êîðîëåâñòâå, ñëèøêîì ïîõîæåì íà àä íà çåìëå, ñåé÷àñ ñîâñåì ñòðàííàÿ æèçíü, ñîâñåì íåïîõîæàÿ íà ïðåæíþþ íèêòî íå ñïîðèò. ïðîñòèòóòêè ëåñíîãî øëþõè â æóëåáèíî êàê âçëîìàòü ñòðîíèöó â êîíòàêòå ðàáîòà â ìóçûêàëüíîì ìàãàçèíå Íî ïîòîì òî ëè ìàãèÿ èñòîùèëàñü, òî ëè ìû ñòàëè äðóãèå. ß áû íàçâàë òàêóþ ãîðäûíþ äàæå íàãëîñòüþ! Åùå íå ñòðåëÿë âîò òàê â ïîëíîé òüìå, êîãäà íè ëóíû, íè çâåçä, íî åñëè öåëü âèäíà îò÷åòëèâî. Âîò, íàïðèìåð, êîãäà ïîãëàæèâàåò áîðîäó âîò òàê, òî âñå ñìîòðÿò è æäóò ïî÷òèòåëüíî ìóäðîñòè. ß âñêî÷èë, ðóêè ïîñïåøíî îòûñêèâàëè îäåæäó. Ôðàíê îãëÿíóëñÿ íà íåïîäâèæíûå òåëà êíåõòîâ. Àëàïàåâñê Íîÿáðüñê spaces ru çíàêîìñòâà ñêà÷àòü ó÷åáíèê ñàõàðîâà èñòîðèÿ ðîññèè

    À åùå îò íèõ ÷åñîòêà. Âû áåñïîêîèòåñü îáî ìíå?

    äæàç-ðàáîòà ïî íàéìó
    Ýòî âàøå ëè÷íîå ñ áàðîíîì ïðîñòðàíñòâî, ÿ âëåçàòü â íåãî íå ñîáèðàþñü, òàê êàê ýòî íå äîáàâèò àáñîëþòíî íè÷åãî ê ñîáèðàåìîñòè íàëîãîâ, óêðåïëåíèþ äèñöèïëèíû òðóäà è âàññàëüíîé âåðíîñòè. Íàâñòðå÷ó âûáåæàëè òåìíûå òåíè. Èíîãäà íàãèáàëàñü è çàïóñêàëà îáå ëàäîíè â ïåñîê ïî ëîêòè, ðûëàñü, èíîãäà âûòàñêèâàëà ÷òîòî. Äà áóäóò íà ýòîì ìåñòå ñî âðåìåíåì ïîëÿ, ñàäû è ïóñòü ìèðíî ïàñåòñÿ êðóïíûé è ìåëêèé ðîãàòûé. Çàé÷èê äâèíóëñÿ øàãîì, ïîòîì ñàì ïåðåøåë íà ðûñü. Îíî åùå è îõîòíè÷üå? ìàññîâêà ðàáîòà èíôîðìàöèÿ ñàéò çíàêîìñòâ äëÿ ïàð âàêàíñèè áàíêè ðîñòîâ Èäèòå ïðÿìî â êîðîëåâñêèé äâîðåö! Îíà ñ îáëåã÷åíèåì âçäîõíóëà. Íà ìåíÿ ñìîòðÿò òàê, ÷òî õðåí çäåñü îòëåæèøüñÿ, íàçàãîðàåøüñÿ, îòòÿíåøüñÿ. Áóäü ýòî óòðîì, ÿ íå îáðàòèë áû âíèìàíèÿ, îäíàêî â òàêîé æàðêèé äåíü ìíå äàæå ñìîòðåòü â íåãî òðåâîæíî. Ëèöî îñòàâàëîñü ïîä êàïþøîíîì, íî ÿ ïîñòîÿííî ÷óâñòâîâàë íà ñåáå åãî ïðèñòàëüíûé âçãëÿä. Âîò äàæå êóñîê òîðòà îñòàâëÿþ íåäîåäåííûì, ïðåäñòàâëÿåòå? âüåòíàì ïðîñòèòóòêè áàçà äàííûõ ðîñòîâñêàÿ îáëàñòü Âåëèêèé Óñòþã ñåêñ çíàêîìñòâà òàãàíðîãà

    Óáèâàåò îðóæèå, âðó÷åííîå õîçÿéêîé. Îí, êîíå÷íî, íå ïàðèêìàõåð, íî è ÿ, â êîíöå êîíöîâ, íå ïðîñòî òàê çàøåë ïî äîðîãå. ß âñåãäà ïðèíèìàþ âàøè ñëîâà êàê ïðèêàç. Äà è òåáå åõàòü ñïîêîéíåå, äîðîãà äëèííàÿ. Îäíîýòàæíîå, ïðàâäà, íî âñåòàêè âíóòðè ìîæíî ñ êîìôîðòîì ðàçìåñòèòü öåëûé îòðÿä. Îí ïîáëåäíåë, âçäðàãèâàë, íî, êîãäà âèäåë ìîå ñïîêîéíîå ëèöî, ìîìåíòàëüíî âçáàäðèâàëñÿ è øåë ïî÷òè ïîäïðûãèâàþùèì øàãîì. ñòîèìîñòü ñàíòåõíè÷åñêèõ ðàáîò â ìîñêâå ñëóæåáíûé ðîìàí ãðóâ ñêà÷àòü Íîâî÷åáîêñàðñê e-mail Îòêóäà îí ó òàêîãî. Âîåíà÷àëüíèêè íà÷àëè ïîäíèìàòüñÿ îò êîñòðîâ, õìóðûå è ñîñðåäîòî÷åííûå, íà ìåíÿ ñòàðàþòñÿ íå ñìîòðåòü, âñå â äîñïåõàõ, òîëüêî çàáðàëà øëåìîâ ïîäíÿòû. Íî ìíå âñåòàêè íàäî íàðóøèòü çàïîâåäü.

  11. elurgegrize dit :

    Îáû÷íî îêðàñêà íóæíà, ÷òîáû ñïðÿòàòüñÿ. Ñ êîòîðûìè ìîãó çàãðåñòè ñåáå âñå öåííîñòè ìèðà. Íå ïîíèìàþ, êàê äðóãèå ïîñòîÿííî ïîïàäàþòñÿ! Òîãäà âû è áóäåòå êîìàíäîâàòü? Îí îòîäâèíóë â ñòîðîíó ëàðåö èç ñëîíîâîé êîñòè, óêðàøåííûé çîëîòîì, îïóñòèë ëàäîíü íà êðûøêó äðóãîãî ëàðöà, ÷òî èç òåìíîãî äåðåâà. Íî, âàøà ñâåòëîñòü, êàê âû õîðîøî ïðîäóìàëè, ÷òîáû ýòà êðåïîñòü áûëà íà ýòîé ñòîðîíå ðåêè, à ãðàíèöà ïðîõîäèëà ïî ðåêå! Íî åäâà â ìèð ïðèøëà ãåíèàëüíàÿ ïðèäóìêà íå òåøèòü ïëîòü, íàïðîòèâ ïðåíåáðå÷ü åþ, óíèçèòü, íå îòâå÷àòü íà ïðèçûâû ñïèííîãî ìîçãà è ñðàçó æå ÷åëîâå÷åñòâî íà÷àëî âçðîñëåòü, ïîäíèìàòüñÿ ñî ñòóïåíüêè íà ñòóïåíüêó. Ýòî äà, äåéñòâèòåëüíî âëàñòü. ß ùåëêíóë ïàëüöàìè, âçãëÿäîì îòìåðèâ ðàññòîÿíèå â äâà ìåòðà. Îãðîìíàÿ ñòàëüíàÿ ðåøåòêà èç ïðóòüåâ, òîëùèíîé â ðóêó, ðóõíóëà ñâåðõó è ïåðåãîðîäèëà êàìåííûé êîðèäîð, îòðåçàâ ìåíÿ îò ðûöàðñêîãî îòðÿäà. Îí âçäðîãíóë, îáåðíóëñÿ, â ãëàçàõ ìåòíóëñÿ èñïóã, ïîòîì ñëàáî óëûáíóëñÿ. À òî ïîæèëûå ëþäè ìîãóò è çàáûòü, ÷åì çàíèìàþòñÿ. Ìíå áóäåò òàê ñòûäíî, òàê ñòûäíî! Îäèí îáëîìîê ïðèïîäíÿëñÿ, íà ìèã ïîêàçàëàñü ãîëîâà â øëåìå, íî òåíü ïëèòû ñêðûëà î÷åðòàíèÿ. Çâåçäû èñ÷åçëè, êàê è ëóíà, à ñ ñåâåðà, ïîäìèíàÿ ìèð, äâèãàåòñÿ, êàê ÷óäîâèùíûé ëåäíèê, óãîëüíî÷åðíàÿ òó÷à. Äàæå íå îáëàêà, à ìàññèâíûå êðàñíî÷åðíûå òó÷è. Âîðâàëèñü ëþäè, áëåùóùèå äîñïåõàìè è îáíàæåííûìè ìå÷àìè, òîïîðàìè, êèíæàëàìè. Ïî òó ñòîðîíó ðàçãëÿäåë íåáîëüøîå ñêðîìíîå çäàíèå, ïðèñìîòðåëñÿ, íå âåðÿ ãëàçàì, àõíóë è óñêîðèë øàã. Ðîäðèãî âñå ýòî âðåìÿ íå øåâåëèëñÿ è íè÷åãî íå ãîâîðèë. Ó íèõ îáû÷íî íåáîëüøèå íàäåëû è ñêðîìíûå õîçÿéñòâà, îíè ìîãóò èäòè íà âîéíó, à ìîãóò íå èäòè.

    Äåâóøêà ïîäîøëà ê ïàðàïåòó è íàêëîíèëàñü, óïèðàÿñü â íåãî æèâîòîì. Ïðîñòîìó ÷åëîâåêó êóäà ïðèâû÷íåå è ïîíÿòíåå áîæîê èç äåðåâà, êîòîðîãî ìîæíî ïîïðîñèòü î äîæäå, à åñëè íå äàñò, òî åãî ìîæíî è áîëüíî âûñå÷ü. Äî êàìíåé ïðè÷àëà íå ìåíüøå ìåòðà, êàìíè ñ ñàìîãî êðàÿ îáâàëèëèñü. Ìåëåóç ëó÷øèå âàêàíñèè ìîñêâû ïðîñòèòóòêè ñ âûåçäîì äåøåâûå ñêà÷àòü è ïðîñëóøàòü ïåñíè mp3 È òî, åñëè åãî ïîëíîìî÷èÿ ïðèçíàþ öåëèêîì è ïîëíîñòüþ. Îíè ñâîèì ïîÿâëåíèåì îòòåíÿþò âàøó ìîùü, âàøå âëèÿíèå, âàøó çíà÷èìîñòü. ß íå ðûöàðü, õîòåë îòâåòèòü ÿ, íî ðóêà óæå ìåòíóëàñü ê ðóêîÿòè ìîëîòà. Ðèõòåð òîæå êëÿíåòñÿ, ÷òî ÷åðåç èõ çàïîðû íèêòî íå ïðîëåçåò. Ïîõîæå, ÿ ìîãó äåëàòü òîëüêî òî, ÷òî ìîãó îáúÿñíèòü. Ìû óíåñåì åãî, ìîæíî? ïðîêëÿòûé ðàé ìóçûêà ñêà÷àòü áåñïëàòíî Êîäèíñê ïîðíî ðàññêàçû txt ñêà÷àòü ïðîñòèòóòêè òàéëàíäà

    Çà÷åì ãíàòü òàêóþ æåíùèíó? Óäàðèë îáåèìè ëàïàìè, íî àëìàçíûå êîñòè ñîñêîëüçíóëè, ñëîâíî çóáî÷èñòêàìè ïûòàëñÿ ïîöàðàïàòü ñòàëüíîé ùèò.

    Âåðõíÿÿ Ñàëäà
    Ñ ïîòîëêà ïàäàåò ñâåò, íå ñëèøêîì ÿðêèé, íå ñëèøêîì òóñêëûé, à êàê ðàç, ÷òîáû íå ðàçäðàæàòü ãëàçà, è â òî æå âðåìÿ âûñâå÷èâàåò êàæäûé óãîëîê è êàæäóþ âåùü. Íåååò, âû äîëæíû ñðàçó ïîñòàâèòü äåëà òàê, ÷òîáû íóæäû âî ìíå íå áûëî. Çíàþçíàþ, ÷òî âëîæåíèÿ â íàóêó íå ïðèíîñÿò íåìåäëåííîé âûãîäû. Ñïàñèáî, âåæëèâî ñêàçàë ÿ. Âêëþ÷àÿ äàæå ìîãó÷èõ äåìîíîâ. Ìèðèàì áðîñèëà íà ìåíÿ âçãëÿä, ïîëíûé ïîäîçðåíèÿ, èçäåâàþñü èëè ïðîñòî ñìåþñü. Ñàðàòîâ Áàðûø Óãëè÷ ãåé çíàêîìñòâà èðêóòñê Çàòî ñìîæåòå ïîâåëåâàòü âñåì ýòèì ìèðîì! Îí íå ñìîæåò ïàðó íåäåëü íå òî ÷òî âûõîäèòü íà ðàáîòû, íî äàæå íå âñòàíåò ñ ïîñòåëè. Îíà ñìîòðåëà íà ìåíÿ ñ ëþáîâüþ è íåæíîñòüþ, êàê ïîêàçàëîñü ìíå, õîòÿ â ýòèõ ñèòóàöèÿõ ìíå ýòîãî è íå òðåáîâàëîñü, ÿ âñåãäà çíàë, ÷òî ýòî ñîí, ïîòîìó òîðîïëèâî õâàòàë è ïîëüçîâàë, à òî ÷àñòåíüêî ïîëëþöèÿ íàñòóïàåò ðàíüøå, ÷åì óñïåâàþ óõâàòèòü. Ñåðäöå ìîå ñòèñíóëîñü ãíåâîì è æàëîñòüþ. Åñòü æå çäåñü äðàêîíû? ß ïðèãíóëñÿ â ñåäëå, ãîòîâÿñü íàãíàòü è ðóáèòü, êðóøèòü, òîïòàòü, íî ìîãó÷àÿ ðóêà äåðíóëà ïîâîä ìîåãî êîíÿ ñ òàêîé ñèëîé, ÷òî ÿ åäâà íå âûëåòåë èç ñåäëà. ãåé çíàêîìñòâà ïåòåðáóðã øëþõè íàëü÷èêà àëåêñàíäð ïîíîìàðåâ ñêà÷àòü áåñïëàòíî ìóçûêó âîñïèòàíèå ðåáåíêà ñêà÷àòü

    Åå êàê áóäòî ñðåçàëî, íî íå áðèòâîé, à ÷üèòî ðóêè âçÿëè è ðàçëîìèëè, âîí ñâåæèé. Áëàãîäàðÿ ïðîäåëàííîé ðàáîòå áîãîñëîâîâ ìû òåïåðü äàæå è íå ñìîòðèì íà òîëñòóõ. Êàðàâàí èç âîñüìè âåðáëþäîâ, äâà ìóëà â àðüåðãàðäå è ïðîâîäíèê íà îñëèêå, âîçëå íåãî äâîå ìóæ÷èí ñ îáíàæåííûìè ìå÷àìè. Îí íå ìîã òàêîå ïîñîâåòîâàòü, çàïðîòåñòîâàë ÿ. Âåðîëîìíûé è æåñòîêèé çàõâàò÷èê âòîðãñÿ â áåççàùèòíûå çåìëè, ëèøåííûå âîéñê! ×åðåç êàæäûå òðè÷åòûðå äåñÿòêà øàãîâ ñòåíà óõîäèëà â îñíîâàíèå âûñîêîé áàøíè. ñêà÷àòü àê 47 2011 Ïî÷åï Àõòóáèíñê Õàáàðîâñê Ýòî íå îõîòíèêè, à óæå êî÷åâíèêè, èõ íà åäèíèöó ïëîùàäè â äåñÿòêè, åñëè íå â ñîòíè ðàç áîëüøå. ß íèêîãäà òàêîãî ãðàäà íå âèäåë, ñìîòðåë æàäíî, âïèòûâàë â ñåáÿ çðåëèùå ÷óäà, êîãäà ñ íåáà ïàäàåò âîò òàêîå. Ñïàòü ÿ íå ë¸ã, âî ñíå òåïåðü íóæäàþñü ìàëî, ïðîñòî ëåæàë è ïåðåáèðàë ïî êàìåøêàì âñþ æèçíü, âÿëî âûÿñíÿÿ, ãäå òâîðèë äîáðî, ãäå çëî, ãäå ïðîñòî ïîòàêàë ñâîèì èíñòèíêòàì, à òàì íà êàêóþ ÷àøó âåñîâ óïàä¸ò.

  12. Motoryzacja dit :

    Must read…

    I read this really interesting post last week…

  13. แทงบอลออนไลน์ dit :

    Whispering Misty about this…

    yes yo you may miss the workshop!…

  14. แทงบอลออนไลน์ dit :

    thanks for this post…

    I know this if its off topic but I’m looking into starting my own weblog and was curious what all is required to get setup? I’m assuming having a blog like yours would cost a pretty penny? I’m not very web smart so I’m not 100% positive. Any recommenda…

  15. Training dit :

    Must read…

    I read this very good post last week…

  16. katalog stron seo eu dit :

    Seo Katalog…

    This blog was… how do you say it? Relevant!! Finally I have found something which helped me. Kudos!…

  17. Just Some Thoughts on My Site dit :

    Informative and precise…

    Its hard to find informative and precise info but here I found…

  18. ugg アウトレット dit :

    I must show my appreciation for your kind-heartedness giving support to all those that must have assistance with the study. Your personal dedication to getting the message all through had been unbelievably good and have constantly made folks just like me to attain their aims. Your valuable tips and hints implies a whole lot to me and far more to my fellow workers. Best wishes; from each one of us.
    ugg アウトレット http://herrlicht.de/wp-includes/img/uggoutlet.html

6 trackbacks

Répondre

leprieuremoret |
le site consacré a de tout ... |
bière et brasseries de Moselle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SuperKill3000
| salomecasta
| Univers Manchettellesque