Internet une opportunité pour la presse écrite

Dans un contexte économique difficile, les plumes de la presse écrite française continuent à trouver dans internet une opportunité pour lancer des projets éditoriaux avec des moyens limités, comme l’atteste le lancement mardi du site gratuit Slate.fr de Jean-Marie Colombani.

Depuis 2007, il y a eu d’abord le site d’informations satiriques et polémiques Bakchich, animé par Nicolas Beau, venu du Canard Enchaîné. Suivi du site Rue 89, lancé par des anciens de Libération dont Pierre Haski, puis MediaPart, site, payant celui-là, créé par Edwy Plenel.

Le journaliste Edwy Plenel fondateur du site d’information Mediapart à Caen le 1er février 2009

A première vue, au niveau européen, «cela semble être assez spécifique» à la France, considère Jean-Marie Charon, sociologue spécialisé dans les médias, qui a commencé à recenser les initiatives similaires dans l’UE et a du mal à en trouver. «Au point de départ de ces sites, on trouve souvent des journalistes disponibles, expérimentés, qui ont envie de monter un projet éditorial», notamment à partir de leurs indemnités de départ de leur ancien titre, a déclaré à l’AFP ce chercheur du CNRS. De leur côté, les investisseurs sont plus enclins à soutenir les projets de médias en ligne que ceux en presse écrite, notamment parce que la mise est bien moins importante, poursuit-il.

Les rédactions de ces sites d’information sont de petite taille. Slate.fr, déclinaison française du site américain d’analyses et de commentaires Slate.com, filiale du Washington Post, démarre avec une équipe permanente de moins de dix personnes. Il s’appuie sur un partenariat de contenu avec son grand frère américain, qui détient 15% de la société française. Les fondateurs de Slate.fr conduits par M. Colombani seront majoritaires. Approché, le groupe Lagardère n’a pas souhaité participer à l’aventure. C’est un fonds d’investissement spécialisé dans les nouvelles technologies qui doit venir compléter le tour de table prochainement. Au total, «entre 3 et 3,5 millions d’euros» sont réunis pour les trois prochaines années, a indiqué à l’AFP Jean-Marie Colombani.

«Mais il y a une énorme dose d’inconnu» sur ce type de média en ligne, chacun cherchant un modèle économique qui lui permette de tenir, souligne M. Charon. Pour le moment, aucun «n’est à l’équilibre», a-t-il déclaré. Lancé en mai 2007, Rue 89 «vise le point d’équilibre fin 2009 mais il est clair que la crise ne facilite pas» les choses, a indiqué à l’AFP Pierre Haski, l’un des fondateurs de ce site gratuit. Les ressources proviennent de la publicité et de prestations de service (construction de sites, formations). Le site, qui a levé 1,1 million d’euros en juin, emploie une vingtaine de salariés dont quinze journalistes. Il estime avoir atteint ses objectifs de trafic, avec un million de visiteurs uniques en novembre puis en décembre, selon l’institut Nielsen. «Nous avons aussi rempli notre objectif de notoriété et de visibilité», a estimé M. Haski.

Lancé en 2008, MediaPart a choisi le système de l’abonnement payant mensuel. «Nous avons plus de 15.000 abonnés et ce chiffre continue à augmenter de façon assez régulière», a affirmé à l’AFP Edwy Plenel. «Nous avons dépassé les 400.000 visiteurs uniques par mois», a-t-il ajouté. M. Plenel vise «l’équilibre pour 2011, 2012». «Nous avons une équipe forte d’une trentaine de personnes, ce qui n’est pas le cas de Slate.fr. Et nous, nous sommes totalement indépendants», a ajouté l’ancien directeur de la rédaction du quotidien Le Monde. (AFP) ..

********************************

Presse américaine :

 baisse globale des tirages et plus de lecteurs en ligne

Les quotidiens américains ont gagné des lecteurs sur leurs sites internet ces six derniers mois mais cette augmentation n’a pas été compensée par le déclin de leur tirage sur papier, selon des chiffres rendus publics mardi 30 ocotbre 2012.

Le New York Times présente la particularité d'avoir plus de lecteurs en ligne (896 000) qu'en version papier (717 000).

L’Audit Bureau of Circulation (ABC) – qui a mené son étude sur les 613 quotidiens et 528 éditions dominicales des Etats-Unis – a précisé qu’entre avril et septembre le tirage total des journaux, qui comprend à la fois leurs versions papier et en ligne, a baissé de 0,2 % pour les quotidiens, et a augmenté de 0,6 % pour les éditions du dimanche.

La diffusion des journaux en version internet – éditions pour ordinateurs, téléphones multifonctions et tablettes – représente à présent 15,3 % de la diffusion totale, contre 14,2 % plus tôt cette année, et 9,8 % en septembre 2011.

LE « WALL STREET JOURNAL », QUOTIDIEN AMÉRICAIN LE PLUS LU

Le Wall Street Journal est le quotidien national américain le plus lu, avec 1,5 million de lecteurs pour les éditions papier, et 794 000 lecteurs en ligne, soit un total de 2,23 millions de lecteurs, en hausse de 9,4 % en un an.

USA Today est le journal le plus lu en version papier, avec 1,6 million de lecteurs, mais il ne rassemble que 86 000 lecteurs en ligne. Il arrive deuxième du classement total, avec 1,7 million de lecteurs.

Troisième, le New York Times présente la particularité d’avoir plus de lecteurs en ligne (896 000) qu’en version papier (717 000). Le journal new-yorkais est par ailleurs en tête des éditions dominicales avec une circulation moyenne de 2,1 millions de lecteurs, dont plus de 850 000 en ligne.* Le Monde.fr avec AFP |30.10.2012

**Le magazine « Newsweek » va arrêter son édition papier

Le magazine américain Newsweek a annoncé jeudi 18 octobre qu’il publierait sa dernière édition papier le 31 décembre avant de basculer entièrement en numérique, une évolution qui se traduira par des suppressions de postes aux Etats-Unis et à l’étranger.

« Newsweek va passer à un format tout-numérique début 2013. Conséquence de cette évolution, la dernière édition papier aux Etats-Unis sera notre numéro du 31 décembre », écrivent Tina Brown, fondatrice et rédactrice en chef de la coentreprise Newsweek-Daily Beast, et Baba Shetty, son directeur général, dans un communiqué publié sur le site The Daily Beast.

SECTEUR TOUCHÉ PAR LES DIFFICULTÉS DE LA PUBLICITÉ

En juillet, le PDG du groupe IAC Barry Diller, qui avait repris la coentreprise Newsweek-Daily Beast, avait évoqué le prochain passage au format numérique de Newsweek, qui fêtera en 2013 ses 80 ans. « Notre secteur est de plus en plus touché par les difficultés de la publicité dans le secteur de l’édition [de journaux], écrivent Tina Brown et Baba Shetty. Selon nous, nous avons atteint le moment critique où nous pouvons toucher nos lecteurs dans un format entièrement numérique de la manière la plus efficace. »

« Ce n’était pas le cas il y a deux ans. Ce sera de plus en plus vrai au cours des prochaines années », poursuivent-ils, rappelant que selon une récente étude de l’institut Pew, 39 % des Américains déclarent s’informer en ligne. « De manière regrettable, nous prévoyons des réductions de postes et une réorganisation de nos opérations commerciales et éditoriales aux Etats-Unis et à l’étranger », ajoute le communiqué intitulé « Une page se tourne pour Newsweek« .

MAGAZINE NUMÉRIQUE PAYANT

Le magazine numérique, qui sera baptisé « Newsweek Global », consistera en une édition unique au niveau international et visera un lectorat « très mobile de leaders d’opinion », précisent-ils encore. Il sera payant et disponible à la fois sur Internet et dans un format adapté aux tablettes informatiques.

« Nous faisons évoluer Newsweek, nous ne lui disons pas ‘au revoir’, ajoutent encore Mme Brown et M. Shetty. Nous restons attachés à Newsweek et au journalisme qu’il représente. » « La décision que nous prenons n’est pas liée à la qualité de cette marque ou au travail de ses journalistes – qui restent aussi puissants que jamais. Il s’agit d’une décision liée à l’environnement économique difficile de l’édition et de la distribution », concluent-ils.

Le groupe IAC avait annoncé en juillet la prise de contrôle de la coentreprise Newsweek-Daily Beast, formée en 2010 en association avec le magnat de la hi-fi Sidney Harman, qui venait alors de racheter au groupe Washington Post l’hebdomadaire Newsweek en perte de vitesse.. *Le Monde.fr avec AFP | 18.10.2012

**************************



3 commentaires

  1. Link Building dit :

    I’ve recently started a web site, the information you provide on this web site has helped me tremendously. Thank you for all of your time & work.

  2. Lindsey Lebby dit :

    Excellent beat ! I wish to apprentice while you amend your web site, how can i subscribe for a blog web site? The account helped me a acceptable deal. I had been tiny bit acquainted of this your broadcast offered bright clear concept

  3. free girl cam dit :

    The Absent Game…

    Among me and my husband we’ve owned a lot more MP3 gamers over the years than I can count, such as Sansas, iRivers, iPods (classic & touch), the Ibiza Rhapsody, etc. But, the last few ages I’ve settled down to one line of players….

  4. แทงบอลออนไลน์ dit :

    Woman of Alien…

    Fantastic work you’ve got performed, this great site is de facto interesting with superb details. Time is God’s technique for maintaining almost everything from taking place at once….

  5. katalog stron seo eu dit :

    Katalog Stron Seo…

    This is a topic that’s near to my heart… Cheers! Where are your contact details though?…

  6. sdorttuiiplmnr dit :

    superb post.Never knew this, thankyou for letting me know.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

3 trackbacks

Répondre

leprieuremoret |
le site consacré a de tout ... |
bière et brasseries de Moselle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SuperKill3000
| salomecasta
| Univers Manchettellesque